20 avril 2022 - #WindtunnelHandifly

483-4 Cyrille Chahboune, ancien militaire parachutiste, prépare son envol pour la première compétition mondiale en soufflerie

Ancien militaire parachutiste de 35 ans, blessé à la suite d’une explosion dans le cadre d’une mission,
il a subi une double amputation fémorale en 2016. Ayant toujours été un adepte du sport, et un
véritable “ touche à tout”, il a repris le sport après une année d’hospitalisation avec détermination.
Après une année d’hospitalisation Il a ensuite intégré l’équipe de France de volley-ball, en tant que
sportif de haut niveau. En parallèle, Cyrille a voulu reprendre un sport individuel. Il s’est alors tourné
vers le ski alpin et a participé à différents championnats tels que la Coupe de France.

Très impatient de pouvoir sauter tout seul à nouveau, il a entamé des démarches auprès de la FFP,
après des mois de rééducation et de préparation physique, pour renouer avec ce sport qui lui est si
précieux ! Suite à quelques procédures administratives et médicales, il réalise une vidéo à iFly Paris
afin d’attester de ses capacités et sa maîtrise du vol.
A peine un an et demi après sa double amputation, le voilà de retour en avion pour ce premier saut
de cette nouvelle vie, en 2018. Un exploit et une joie immense pour cet amoureux du para !
D’abord
accompagné de moniteurs PAC, puis en autonomie, il a pu renouer avec toutes ces sensations. Il lui
a fallu appréhender une dissymétrie de 10 cm environ au niveau des jambes, et s’adapter à ce
handicap. Il a désormais un système d’emboitures pour parvenir à équilibrer au mieux et rattraper
cette différence.

CYRILLE CHAHBOUNE

Cyrille pratique régulièrement la chute libre, au moins une fois par an. Licencié du club OJB
Parachutisme, à Mimizan (40), il profite pleinement des joies du parachutisme avec ses amis dans la
région bordelaise, démontrant, à lui seul, qu’il est possible de renouer avec la liberté et
l’incomparable plaisir de voler en autonomie.
Nous vous proposons de le suivre tout au long de cette préparation. Pour toute demande d’interview ou de
reportage : contact@phoebus-communication.com

Le HandiFly, nouvelle discipline sportive initiée par la Fédération Française de Parachutisme, ouvre
l’accès à l’autonomie de vol en soufflerie aux personnes à mobilité réduite. Le #WindtunnelHandifly,
sélectionné par l’Union européenne pour devenir un modèle d’inclusion par le sport, s’inscrit dans
cette démarche. Les 19 et 20 mai prochain, iFLY Aix-Marseille accueillera la première compétition
mondiale de vol en soufflerie, réservée aux personnes en situation de handicap moteur. Cette
manifestation, unique, verra s’affronter 70 participants, hommes et femmes, venus de vingt pays.

Retrouvez le dossier de presse complet
ici.

Retrouvez le portrait de Cyrille au lien suivant

#HandiflyRACE : Let’s fly the word*

à lire également
5 févr. 2023

Congrès Technique National 2023 – dimanche 5 février

Après un samedi studieux qui a vu les ateliers s’enchaîner, voire s’éterniser (au grand dam du chef cuisinier 😊), cette deuxième journée de congrès a débuté avec la même assiduité. Dès 8h30, les participants ont rejoint les salles pour assister à la restitution de chaque groupe et poursuivre les échanges avec la même passion. La […]

4 févr. 2023

Congrès Technique National 2023 – samedi 4 février

La journée débute avec l’accueil du Président de la FFP Yves-Marie Guillaud et du Directeur Technique National Jean-Michel Poulet. Les ateliers commenceront à 8h30 et se poursuivront tout au long de la journée. 💼La plénière ouvre la seconde journée de congrès, animée par Yves-Marie Guillaud, Président de la FFP et Jean-Michel Poulet, Directeur Technique National.Les […]

3 févr. 2023

Congrès Technique National 2023 – vendredi 3 février

Le Congrès Technique National de Parachutisme vient de débuter à Dax (40) !  Yves-Marie Guillaud, président de la FFP, tenait à exprimer sa joie d’accueillir les participants à ce premier congrès en présentiel depuis la pandémie et l’interruption de l’activité. “Depuis 2020, nous n’avions pas pu organiser de réunions de ce type. C’était un vrai […]