30 nov. 2021 - #WindtunnelHandifly

Zoom sur : Jean-Michel Picarda, parachutiste depuis ses 17 ans

Journées de tests sur les formats de compétition en soufflerie

Jean-Michel Picarda est un ancien militaire parachutiste passé par la base aérienne de Pau. Piqué par les sensations d’évasion que procurent la chute libre et le vol sous voile depuis ses 17 ans, il a souhaité, après son accident, regoûter aux joies du parachutisme par le saut en tandem.

Chose faite en 2011 grâce à l’école de Lille-Bondue où il prenait, l’année suivante, une licence. Depuis, Jean-Michel a effectué plus de 120 sauts en tandem. Une sensation de bien-être qui lui permet d’oublier le handicap et de montrer que, malgré tout, le parachutisme est accessible à tous.

Cette idée, il ne cesse de la diffuser auprès des gens qui l’entourent. Pour lui, c’est important de pouvoir être un relai et d’inciter les personnes en situation de handicap à faire le grand saut. Le HandiFly Euro Challenge, qui a eu lieu à l’aérodrome de Lille-Marcq en 2016, s’est présenté comme une ouverture pour tous ces gens, suivi par d’autres rencontres, notamment au Portugal en 2019. Le parachutiste nordiste est inscrit pour la journée de test sur les formats de compétition en soufflerie le 30 novembre 2021 à ZeroGravity, à Chasseneuil). Pour lui, « C’est une opportunité de côtoyer d’autres handi, d’autres clubs et de se confronter à une autre concurrence sportive. De plus, cela permettra de (re)découvrir ses équipements. »

“Je suis arrivé avec appréhension ce matin. C’est mon point faible généralement. Je suis pourtant en entraînement régulier, deux fois par mois, en moyenne 2 x 30 min tous les 15 jours. Mon stress était plutôt lié au fait de reprendre la compétition avec les enjeux que cela représente car j’aimerais participer au HandiRace en mai prochain. J’étais content de retrouver les copains, et tous ces visages familiers. C’est motivant et puis cela faisait longtemps puisque le dernier rassemblement était à Evora (Portugal) en 2019. Le défi pour moi, c’est aussi de m’adapter à cette soufflerie, différente de celle de Weembi dont j’ai l’habitude. Il faut prendre en considération la taille de la structure, mais aussi le flux d’air et tout un ensemble de paramètres. 
J’avais initialement prévu de concourir sur le parcours expert mais j’ai finalement réalisé le parcours novice. L’enchaînement était clair sur le papier mais c’est autre chose à mettre en pratique ! 
Je suis impatient de poursuivre dans ma lancée, de pouvoir me mesurer aux compétiteurs internationaux. C’est un challenge mais aussi un lieu d’échange incroyable. J’espère pouvoir découvrir de nouvelles choses en termes d’équipements et de matériel également. 
Les rencontres organisées par la FFP sont une opportunité formidable pour sensibiliser le plus grand nombre à la pratique”
à lire également
15 déc. 2021

Fin de saison pour les équipes VR Aérokart

“Le dernier regroupement, les 11 et 12 décembre dernier, marque la fin de la saison 2021 pour les équipes de VR Aérokart. Après un doublé au Championnat de France VR4, DA & Dynamique en soufflerie à IFly Lyon en catégorie National 1 et Nationale 2 pour les équipes de VR, l’ambition est désormais tournée vers […]

8 déc. 2021

Hommage à Bernard Colas

C’est avec un mois de retard que la FFP annonce officiellement le décès de Bernard COLAS, Président d’Honneur, le 11 novembre 2021. Volontairement car il avait exprimé à sa sœur sa volonté qu’il ne soit procédé à aucune annonce officielle. Cependant, vu la place considérable tenue par Bernard COLAS dans l’histoire du parachutisme sportif et […]

8 déc. 2021

Retour sur cette journée de tests par Jean-Michel Poulet

“Sous l’égide de la FFP, les journées dédiées aux formats olympiques ont été une véritable réussite.Les athlètes présents ont apprécié ces nouvelles épreuves et se sont pris rapidement au jeu dans des épreuves novatrices et spectaculaires.Le parcours olympique, mettant en concurrence athlètes du Vol Relatif et athlètes spécialistes de la 3D, a créé la sensation. […]