Fédération Française de Parachutisme » Dossier de presse FFP 2016

FFP #Flyin2024
Projet Olympique

62 rue de Fecamp, 75012 Paris
Tel 01 53 46 68 68 - Fax 01 53 46 68 70
ffp@ffp.asso.fr

Dossier de presse FFP 2016

26 juil. 2016 - Espace presse   

EDITO

Le parachutisme : des mesures concrètes
Depuis 8 ans, le bureau directeur de la FFP travaille dans l’intérêt général du parachutisme français. Deux mandats nous ont permis de mettre en place des projets concrets et des actions précises, tout en préservant le feu sacré. Cette passion du parachutisme, que nous partageons tous, est essentielle pour comprendre les enjeux de sa gestion et mettre en place des projets. Si tout n’est pas abouti, il a fallu convaincre l’assemblée générale de notre capacité à gérer une telle organisation. Néanmoins, aujourd’hui, le bilan est positif.

La formation des cadres techniques est de qualité et les animations territoriales permettent de toucher tous les publics. Cette volonté d’échange et d’accompagnement nous donne, à ce jour, la capacité d’amener les élèves au plus haut niveau.

En parallèle, les efforts effectués pour animer le territoire favorisent également l’ouverture du parachutisme au plus grand nombre. Cela passe, notamment, par la délégation des pleins pouvoirs aux ligues, actions régulièrement montées sans jamais avoir été prises en compte par le passé. La FFP se démarque, désormais, par l’écoute et le partage, valeurs centrales de nos mandatures.

Auparavant, nous n’étions que trop peu connus. Les relations avec les différents ministères étaient inexistantes. Or, ils avaient besoin de connaître nos dirigeants. Nous avons donc travaillé à faire connaître notre fédération, aussi bien dans les hautes sphères que sur les territoires. Nous avons impulsé une communication que nous n’avions pas et qui nous permet, depuis plusieurs années maintenant, d’être visibles et reconnus. Communiquer est une nécessité absolue dans notre société et, aujourd’hui, l’ouverture est faite. La fédération communique partout et pour tous.

Ce qui nous amène à aborder le sujet du handicap, axe de travail majeur de notre projet politique. A l’heure actuelle, nous sommes à 98% de réalisation de ce qui avait été projeté. Tout notre document de politique général a été mis en place. Et le Handifly Euro Challenge marquera l’atteinte d’une étape importante dans ce processus, appuyé par l’organisme Erasmus et une opération de crowdfunding lancée sur Fédérêves.

Néanmoins, il ne faut pas ralentir le mouvement et continuer, sans cesse, de réfléchir et d’innover pour trouver de nouveaux financements. Nous construisons, dès à présent, pour 2017. Une nouvelle équipe doit voir le jour. J’en appelle à l’investissement de tous. Cette fédération est abordable aux gens passionnés, qui prendront du temps pour vous, pour nous, pour tous, dans l’intérêt général. 

Marie-Claude Feydeau
Présidente de la Fédération Française de Parachutisme

Marie Claude FEYDEAU

 

Championnats de France de parachutisme sportif, 30 juillet au 7 août 2016

La Fédération Française de Parachutisme (FFP) organise, du 30 juillet au 7 août 2016, les 59es championnats de France de parachutisme sportif sur l’aérodrome de Vichy-Charmeil (03). Ce site, connu et apprécié des athlètes, de l’organisation et des équipes techniques, accueille depuis 2010 cette grande compétition nationale. A quelques semaines des Championnats du Monde à Chicago (USA), ces championnats de France toutes disciplines devraient représenter une dernière opportunité de répétition générale pour les équipes de France. Les championnats de France toutes disciplines de la FFP constituent une magnifique vitrine pour le parachutisme sportif. Le temps d’une semaine, la quasi-totalité des disciplines sous voile (Voile Contact, Précision d’Atterrissage, Vol Ascensionnel) et de chute libre (Vol Relatif, Freestyle, Freefly, Voltige, handiparachutisme) cohabitent sur un même évènement et auront, chacune, leur épreuve dédiée à Vichy. Seuls le Vol Relatif en Soufflerie et le Pilotage Sous Voile ont vu ou voient leur championnat de France se dérouler indépendamment, respectivement à Lézignan-Corbières (26 et 27 mars) et Orléans (30 septembre au 2 octobre), en 2016.

De la promotion et du sportif
Le public de Vichy apprécie tout particulièrement la Précision d’Atterrissage où les concurrents tentent d’atteindre le centre d’une cible posée au sol après avoir été largués à 1000 mètres d’altitude. Dans chaque épreuve, la compétition regroupe les parachutistes qualifiés dans le cadre du circuit «Coupe de France» (2 ou 3 étapes selon les disciplines) et les équipes de France, celles-ci disposant automatiquement d’un droit de participation au championnat national. Cela représente plus de 300 compétiteurs et plusieurs milliers de sauts en quelques jours. Chaque été, Vichy redevient ainsi la capitale du parachutisme.

Vichy : dernière etape avant Chicago
L’année 2016 est une année de championnat du Monde. Celui-ci se déroulera du 10 au 21
septembre aux Etats-Unis. Lorsque le championnat du monde est «toutes disciplines», à l’image de cette édition 2016, l’organisation remet à la nation la plus titrée le Trophée Patrick de Gayardon. Depuis les championnats du monde à Gap-Tallard, en 2003, la France est la seule détentrice de ce trophée. Elle l’avait en effet remporté, pour la deuxième fois, lors des championnats du monde 2012, à Dubaï et visera donc le triplé, à Chicago. Nul doute que la Direction Technique Nationale, les entraîneurs et les athlètes des équipes de France auront à cœur de conserver cette récompense prestigieuse. Ces championnats de France permettront aux équipes de France d’effectuer les derniers réglages dans des conditions de compétition proches de celles de Chicago. Et, après de nombreux stages d’entrainements réalisés entre le mois de février et le mois d’août, elles arriveront vraisemblablement, à Vichy, à leur meilleur niveau.

Liste des compétiteurs présents à Vichy 

Les Juges des Championnats de France de parachutisme 2016
Techniciens, bénévoles, juges, pilotes, personnel de la FFP…, ce sont près de 100 personnes qui vont permettre le bon déroulement de cet événement majeur dans le monde parachutiste français. Ainsi tout sera prêt pour assurer des 59èmes Championnats de France de très haut niveau, rien n’étant laissé au hasard.

Les juges d’épreuve présents à Vichy :

  • Chef Juge : JARA Michel
  • Juge d’épreuve PA : GUILLAUME Yves
  • Juge d’épreuve Voltige : LETOURNEUR Yves
  • Collège PA – Voltige : COURONNE Marie-Céline, GALAND Marcel, LECAMUS Jacques, WATEAU Dominique.
  • Juge d’épreuve VR : RAYNER Gillian
  • Collège VR : BERNARD Michèle, DIXON Susan, LETOURNEUR Christine, COURTIN Thierry.
  • Juge d’épreuve VC : NICOLAS Bernard
  • Collège VC : PETTIKOFFER Nathalie, BELLIVIER Patrick, GREINER Ervin, MUNOZ Francis
  • Juge d’épreuve Artistique : GARSAULT Bernard
  • Collège Artistique : FINALDI Gersendre, GARSAULT Christiane, LEPAGE Marion, VIVES Anaïs, BONICALZI François 

RASSEMBLEMENT NATIONAL FEMININ 2016, 26 au 28 août 2016

Le RNF 2016, le parachutisme au féminin
Du vendredi 26 au dimanche 28 août 2016, l’Ecole Française de Parachutisme Lille-Bondues (EFPLB) organise le Rassemblement National Féminin (RNF), sur l’aérodrome de Lille-Marcq, sous l’égide de la Fédération Française de Parachutisme. Il s’agit d’un rendez-vous incontournable du parachutisme féminin. Cette mise en lumière de la pratique des femmes sera, cette année, valorisée par la présence exceptionnelle de la nageuse française, Malia Metella.

Les femmes, reines des airs
Durant trois jours, le parachutisme français se mobilise autour de ses compétitrices dans le cadre d’un grand rassemblement national. Chaque année, cet événement permet de valoriser la pratique féminine et de faire évoluer le regard sur les femmes dans le sport, en général, et dans le parachutisme en particulier. De part cette dimension sportive et symbolique, le Rassemblement National Féminin se veut une opportunité d’échanges permettant de créer un lien entre novices, débutantes, pratiquantes confirmées et athlètes de haut niveau. Afin d’animer ce brassage, l’EFP Lille-Bondues met en place un programme complet où seront représentées de nombreuses disciplines : Vol Relatif, Free Fly, Voile Contact, Wingsuit, Pilotage sous Voile, ULM, tandems et tandems Handisport,… En parallèle, tout un programme de prise en charge et d’animations est mis à disposition des parachutistes avec, entre autres, des séances d’ostéopathie et de massage, des séances de stretching, des ateliers photo et une grande tombola organisée grâce à la participation des sponsors de l’événement. A l’image de Marie-Claude Feydeau, une des rares femmes à la tête d’une fédération sportive Française, le Rassemblement National Féminin –évènement phare de la politique de féminisation de la FFP- est là pour témoigner que les femmes ont toute leur place dans le sport et pour démontrer, également, leur place croissante dans la pratique du parachutisme.

Malia Metella, porte drapeau du sport féminin
Pour mettre en exergue ces objectifs et les valeurs du sport féminin, le RNF 2016 a l’honneur d’avoir une championne de natation comme marraine, en la personne de Malia Metella. La guyanaise au palmarès bien garni (triple Championne d’Europe à Madrid en 2004, médaillée d’argent aux JO d’Athènes la même année) prendra part à l’événement en partageant son parcours de sportive de haut niveau…. et sa bonne humeur. Par sa présence, la Fédération Française de Parachutisme souhaite faire valoir la mixité du parachutisme féminin, à tous les niveaux, et développer sa pratique.

Du sport… à la fête !
Le Rassemblement National Féminin sera, cette année encore, rythmé en plusieurs temps avec, toujours, comme valeur commune : le partage. Si l’événement prône le sport féminin, il n’en laissera pas moins la place aux festivités qui viendront agrémenter le week-end. Samedi soir, les combinaisons seront délaissées au profit d’accoutrements plus exotiques. Une soirée de gala à l’ambiance cubaine-brésilienne sera organisée et donnera l’occasion à l’ensemble des acteurs et actrices du RNF 2016 de passer un moment convivial hors des pistes d’atterrissage.

 

Handifly euro challenge, 22 au 25 septembre 2016

Le HandiFly Euro Challenge : l’ouverture du parachutisme
Du jeudi 22 au dimanche 25 septembre 2016, l’Ecole Française de Parachutisme de Lille-Bondues (EFPLB) accueille, en exclusivité mondiale, le HandiFly Euro Challenge -HFEC-. Organisée par la Fédération Française de Parachutisme, il s’agit de la première compétition internationale de parachutisme dédiée aux personnes en situation de handicap. Au-delà de cet événement européen, c’est tout un dispositif national qui est en marche pour déployer l’accès à la pratique avec, entre autres, la mise en place d’une action de crowdfunding afin de soutenir l’accès au sport pour tous.

Une première mondiale
Durant quatre jours de compétition, jusqu’à 80 participants investiront l’aérodrome de Lille-Bondues et la soufflerie de Weembi, à proximité de Lille, pour réaliser des sauts en tandem et des vols ascensionnels et en soufflerie.

Trois ans après le lancement de son plan «Sport Santé» lié à la pratique handisport, la Fédération Française de Parachutisme atteint une nouvelle grande étape avec l’organisation du HandiFly Euro Challenge. Ce challenge, unique en son genre, permettra aux meilleurs parachutistes handisport européens de pouvoir concourir dans des conditions de pratique optimales. Le saut en parachute tandem HandiFly est semblable à un saut tandem classique, accompagné par un moniteur, avec un largage par avion. Le vol ascensionnel est, quant à lui, totalement différent. Tracté par un véhicule au sol, le parachutiste va être amené à une hauteur maximale puis le câble de traction sera libéré et déclenchera le début du vol. Cette pratique en HandiFly nécessite l’utilisation d’un chariot spécifique. Des conférences publiques autour de la pratique handisport, des démonstrations des équipes de France et des formations sur le HandiFly viendront également rythmer les journées.

Un rôle social soutenu
Au-delà d’être une compétition, cet événement tend à avoir une dimension sociale. En effet, en parallèle des épreuves, la Fédération Française de Parachutisme offre également la possibilité aux jeunes adolescents, issus des zones rurales ou des quartiers des politiques de la ville de Lille, de découvrir le parachutisme à travers des initiations et des sauts en tandem. Le challenge HFEC agrège donc deux objectifs : la pratique du parachutisme en handisport et l’inclusion sociale de nouveaux publics. Il ouvre de nouvelles perspectives au niveau européen et capitalise, pour la discipline, par l’échange et la formation, par l’activation des réseaux, par la communication. Ces axes, majeurs, sont notamment soutenus dans le cadre de l’appel spécifique de la Semaine Européenne du Sport (Co-funded by the Erasmus+ Programme of the European Union). Cette aide, précieuse, va permettre à la FFP de pouvoir accueillir l’ensemble des intervenants et de positionner cet événement comme une référence en matière de développement et de formation HandiFly au niveau européen et mondial.

Un parrainage porteur de sens
Pour cette première, un parrain a été sollicité en la personne d’Alexandre Bento, licencié à l’ASM Omnisports (63), membre de l’équipe de France de rugby-fauteuil et sélectionné pour les Jeux Paralympiques de Rio 2016. L’athlète handisport s’est déjà frotté au handifly dans le cadre d’un stage organisé, en 2014, par la FFP et l’ASM Omnisports (63), grâce à l’appui de nombreux partenaires auvergnats. Avec ce parrainage, la passerelle est donc toute trouvée pour mettre en lumière les valeurs du parachutisme et du handisport.

 L’appel aux dons sur Fédérêves
Le HandiFly Euro Challenge se positionne comme un véritable levier pour le déploiement national de la pratique handisport. C’est une vitrine exceptionnelle pour amener à ce sport les personnes en situation de handicap. Mais cela nécessite que la Fédération Française de Parachutisme apporte un appui aux Ecoles, clubs,… pour répondre, par la suite, à la demande des pratiquants. En effet, face à cette situation, du matériel spécifique et adapté est nécessaire.  La FFP a donc décidé d’innover en communiquant sur ce projet via la première plateforme fédérale de financement participatif du sport : FédéRêves. La Fédération compte ainsi créer des partenariats avec des particuliers, des mécènes, des entreprises nationales autour de projets concrets, porteurs de valeurs, notamment en faveur du sport pour tous. En contrepartie, ces donateurs pourront bénéficier, s’ils le souhaitent, de la visibilité digitale offerte par les campagnes de financement participatif, relayées par plus de 50.000 licenciés et leur entourage.

 CLIQUER ICI POUR ACCEDER AU CROWDFUNDING FFP

Championnats de France de PILOTAGE SOUS VOILE, 30 septembre au 2 octobre 2016

Le pilotage sous voile assurera le spectacle à Orléans
Du vendredi 30 septembre au dimanche 2 octobre 2016, l’Ecole de Parachutisme du Centre Orléans Loiret (EPCOL), située à Saint-Denis-de-l’Hôtel (45), organisera, pour la première fois, le championnat de France de Pilotage Sous Voile (PSV), sous l’égide de la Fédération Française de Parachutisme (FFP). A l’occasion de cette compétition nationale, Marie-Claude Feydeau, Présidente de la Fédération Française de Parachutisme et Bernadette Rousseau, Présidente de l’EPCOL , inaugureront ce bassin le jeudi 29 septembre, à 18 heures, dans le cadre d’un point presse.

Le Pilotage Sous Voile, une discipline exigeante
Le Pilotage Sous Voile (ou Canopy Piloting) est la plus jeune discipline du parachutisme sportif mais aussi une des plus techniques. Les premiers Championnats du Monde ont eu lieu en 2006 mais le PSV n’est réellement apparu en France qu’en 2011. Cette discipline, spectaculaire, voile ouverte, consiste en un posé en « sur-vitesse » sur une zone dédiée, après avoir entamé une trajectoire horizontale sur un plan d’eau dans une phase où la voile est « plane », grâce à une prise de vitesse débutée entre 300 et 700 mètres d’altitude.  En compétition, quatre titres sont décernés (vitesse, précision, distance et combiné) jugés à partir de trois épreuves :

¨ La vitesse : passer le plus rapidement possible entre 2 cellules de détection placées au sol, éloignées d’environ 70 mètres et disposées sur une courbe de 70°

¨ La distance : aller le plus loin en vol horizontal, après avoir touché l’eau au centre du bassin matérialisé par deux bouées

¨ La précision : le parachutiste, en vol horizontal proche du sol, doit se poser au centre d’une cible de 2 mètres par 2 après avoir parcouru 4 zones d’environ 40 mètres au total

Une première pour l’Ecole de Parachutisme d’Orléans
Organisé depuis plusieurs années par le Centre Ecole de Parachutisme Air 65 à Castelnau-Magnoac, le championnat de France de Pilotage Sous Voile verra son édition 2016 prendre place à l’Ecole de Parachutisme du Centre Orléans Loiret. En 2015, grâce aux contributions du Conseil Régional Centre-Val de Loire, du Conseil Départemental du Loiret, de la ville d’Orléans et du Centre National pour le Développement du Sport et, ce, grâce à l’appui de la FFP, l’école s’est dotée d’un bassin pour devenir le deuxième lieu de pratique du Pilotage Sous Voile en France. En effet, cet équipement est indispensable pour cette discipline. Avant ce championnat de France, l’école accueillera l’équipe de France de la discipline en stage d’entraînement pour les championnats du Monde à Farnham (Canada) au mois d’août. Ces évènements permettront de fêter, comme il se doit, les 25 ans de l’Ecole de Parachutisme du Centre Orléans Loiret.

 

Télécharger (PDF, 2.16MB)

 

 



À lire également