30 sept. 2021 - Actualités - P.A / Voltige France

Compte-rendu par Jacques BAAL, PAV, pour la World Cup Series à Locarno

Du 24 au 26 septembre 2021, les équipes de France de Précision d’Atterrissage/Voltige étaient à la World Cup Series – Locarno (Suisse). Locarno, situé sur le magnifique Lac Majeur, est le sixième et dernier lieu d’exécution du Parachute World Cup Series, la plus importante compétition de parachutisme dans la discipline Précision d’Atterrissage/Voltige. Pour représenter l’Hexagone sur cet évènement international, deux équipes de France PA/V, hommes et femmes, étaient engagées.

Jacques BAAL, entraîneur national de Précision d’atterrissage et Voltige, revient sur des résultats collectifs, avec une phase de remise en question pour les sportifs de haut niveau tout juste rentrés des Championnats du Monde de Tanay, en Russie.

Avant la dernière partie de la saison sportive au Qatar, en novembre 2021, lors des Championnats du Monde Militaire, cette rencontre permet une phase d’analyse pour une montée en puissance des équipes afin de se remettre au niveau des performances atteintes sur le Mondial.

Pour Jacques BAAL, « l’équipe féminine a eu peu de concurrence. Toutefois, elle a fait presque aussi bien qu’en Russie tout en restant dans une bonne dynamique ». Adeline Delecroix n’a pas pu participer et a été remplacée par Pascale Dumarcet suite à sa reprise. Il faut saluer la belle performance de Stéphanie Texier qui remporte l’or, sereinement, reflet de la régularité de son travail.

Chez les garçons, la compétition a été plus compliquée avec une rivalité internationale rude. «Ils étaient dans la course, mais un peu en retrait », analyse l’entraîneur. « Ils finissent 6e par équipe avec une dernière manche moyenne en fin de compétition. Sur les 8 sauts effectués, il y a un manque de performance en matière de centimètres ; des manches lourdes qui ne pardonnent pas sur ce format où elles sont toutes comptabilisées – contrairement au format FAI où le plus mauvais score n’est pas retenu. Malgré tout, le groupe fonctionne bien, se sent apaisé, et est tout à fait conscient de ses forces et faiblesses. Cela est de bon augure pour rapidement renouer avec le haut niveau auquel nous sommes habitués et dont ils sont capables ».

Alexandre FERRONI termine à la 3ème place sur le podium Junior.
Au classement OPEN, l’équipe de France Hommes termine 6ème.
Pour l’équipe de France Femme, elle se positionne au milieu du classement en terminant 17e sur 35.

à lire également
30 nov. 2021

Zoom sur : Anaëlle Le Blevec, un baptême de l’air en 2016

Cette pétillante jeune femme de 30 ans, professeure des écoles en classes de CE2 et CM1 à Lorient, a pratiqué beaucoup de handisport ces cinq dernières années. Elle s’est illustrée en surf notamment avec l’obtention d’une médaille d’or au Championnat de France en 2017. Passionnée par le sport, elle pratique aussi le tennis et le […]

30 nov. 2021

Zoom sur : Salim Benhaddi, de l’aviron à la soufflerie

L’aviron, le basket puis le parachutisme… Il aura attendu ses 40 ans avant de découvrir cette discipline. C’est aux côtés de l’association “Comme les autres” que Salim effectue son premier vol en soufflerie. Adepte des nouveautés, cette initiation à la soufflerie en juin dernier ne pouvait pas mieux tomber. Six mois plus tard et près […]

30 nov. 2021

Zoom sur : Jean-Michel Picarda, parachutiste depuis ses 17 ans

Jean-Michel Picarda est un ancien militaire parachutiste passé par la base aérienne de Pau. Piqué par les sensations d’évasion que procurent la chute libre et le vol sous voile depuis ses 17 ans, il a souhaité, après son accident, regoûter aux joies du parachutisme par le saut en tandem. Chose faite en 2011 grâce à […]