13 sept. 2023 - Championnat de France - Ligue Provence Alpes Côte d'Azur

Championnats de France Vol Relatif, WingSuit, Disciplines Artistiques, Précision d’Atterrissage/Voltige – 13septembre2023

Championnats de France 2023 WS, DA, VR & PAV et Challenge Handi-Fly

Retour en vidéo sur les deux premières journées de la compétition : https://www.youtube.com/playlist…

Après un accueil par Thierry Courtin, en charge de l’organisation des championnats de France, Jean-Michel Poulet, Directeur Technique National, a évoqué l’importante participation et a insisté sur le respect des consignes.

La parole a été donnée, ensuite à Vincent Coliac pour le briefing sécurité.
Patrice Moyeuvre, Chef juge, a rappelé les procédures concernant le jugement et les réclamations.
Après les prises de paroles, les tirages au sort ont eu lieu.
Rendez-vous à 13h45 pour le début de la compétition en Vol Relatif !

Retour en images sur les deux premières journées des Championnats de France qui ont mis à l’honneur les Disciplines Artistiques et la Wingsuit.

Aujourd’hui, les épreuves finales sacreront les compétiteurs sur les podiums.

VOLTIGE

Le Caravan s’est élancé pour la première rotation en Voltige. Les indications du pilote en entrée de couche nuageuse ont permis de s’adapter aux conditions en situation réelle.
Le plafond nuageux à 1400m n’a pas permis aux compétiteurs de sauter, ils sont donc redescendus.
Pour cette discipline, jugée au sol, la visibilité est primordiale pour les juges.
Le standby de la compétition est déclaré jusqu’au prochain appel à 15 minutes.

Fluidité et qualité de l’organisation

Patrice Girardin, co-organisateurs des Championnats de France WingSuit, Disciplines Artistiques, Précision d’Atterrissage/Voltige et Challenge Handifly ville de Tallard, avec Thierry Courtin, évoque le début de cette compétition.

“Grâce à un travail minutieux en amont, nous ne sommes pas dans la difficulté. L’organisation est fluide sur ces championnats où l’enjeu de la gestion des contraintes et de la satisfaction de tous complexifie les paramètres. Nous devons bien évidemment faire face à quelques désagréments tout autant météorologiqus que circonstanciels, impondérables à la gestion humaine et à l’organisation d’événements sportifs. Nous saluons la mobilisation des équipes du CERPS, Skydive Center et Revofly, partenaires de la Fédération Française de Parachutisme dans l’organisation de ces Championnats de France. La grande famille du parachutisme de Tallard a répondu présent !

Notre souhait était d’organiser une compétition séquencée afin de respecter la gestion des nuisances. 

Nous nous sommes donné les moyens de proposer une compétition qui réunit des conditions optimales pour les compétiteurs, autant que faire se peut.”

La vision du président de la FFP, Yves-Marie Guillaud

Yves-Marie Guillaud, Président de la Fédération Française de Parachutisme, se réjouit des premiers retours et des témoignages conjoints des compétiteurs individuels, équipes, cadres techniques et entraîneurs, tous très positifs quant à l’organisation et au cadre magnifique de l’aérodrome. “Revenir à Gap-Tallard, haut lieu du parachutisme, résonne auprès de tous les parachutistes. Pour nous tous, c’est une zone liée à de nombreux souvenirs. J’ai moi-même participé aux sélections pour les records du monde de Voile Contact grande formation. C’est aussi ici que nous avons rendu hommage à Patrick de Gayardon, inventeur de la wingsuit. Nous avons dispersé la moitié de ses cendres et réalisé un saut en son honneur, alors qu’il avait sauté dans le Monde entier.” 

C’est aussi un lieu intrinsèquement lié au Haut Niveau. En témoigne l’historique des équipes de France et la structure France Parachutisme, qui draine aujourd’hui de nombreux pratiquants, chaque année. 

“Fait assez rare pour le souligner, Tallard avait accueilli les Championnats du Monde toutes disciplines, en 2003. Ce fut un grand évènement pour le parachutisme ! Je suis donc ravi que l’on renoue avec la compétition ici, en réactivant l’attrait pour le Haut Niveau. Pour cela, il a fallu moduler les contraintes de chaque discipline, et optimiser les espaces aériens utilisés. Je regrette l’absence du Voile Contact, que nous n’avons pas pu intégrer sur cette compétition. La discipline bénéficie pourtant d’une belle régénération cette année, avec des jeunes qui y accèdent par le biais des stages avec les Équipes de France. 

Nous valorisons ainsi France Parachutisme et les instances de la FFP et nous donnons les moyens d’une ambition internationale à moyen terme. L’objectif est ambitieux, mais la hauteur des capacités : candidater pour un Championnat du Monde, à l’horizon 2026, dont la discipline reste à définir.” 

Ces Championnats multidisciplines sont donc une occasion de créer une expérience collective et de susciter une émulation autour du sport de Haut Niveau et de la pratique en compétition. 

Une première étape pour un investissement à plus long terme, car ce dossier sera instruit par la Fédération Aéronautique Internationale. 

Si le handifly en saut d’avion n’était pas conseillé par tous les moniteurs sur Gap en raison de l’altitude du terrain (650 mètres) et rencontrait un certain scepticisme, Yves-Marie Guillaud a tout de même tenu à l’organisation d’un Challenge Handifly, agrégé à la compétition, avec le soutien de la ville de Tallard. Celui-ci se tiendra au sein de la soufflerie On’air sur la zone d’activité, le samedi 16 septembre, avec un parcours adapté à la veine et aux contraintes du lieu.

France TV

La presse écrite et audiovisuelle se font le relais, jour après jour, de ces championnats de France 2023.
Merci à @Francetv de ce reportage national.

L’équipe médicale de la FFP sur ces championnats

Yves Grosse, médecin fédéral national, Président de la commission fédérale de la FFP et membre du Comité directeur, est mobilisé sur cette compétition majeure, aux côtés de Charlie Lubbé, kiné de la commission médicale fédérale.

ZOOM SUR Emy Gaucher, première compétition en WingSuit

Emy a 43 ans. Elle habite à Montélimar (26). C’est en 2010, par le biais de l’ANEG (Aeroclub national des électriciens et Gaziers), qu’elle passe une PAC.

Elle cumule aujourd’hui 800 sauts, principalement sur les dropzones de Pamiers et Cahors, en freefly. “J’ai ensuite découvert la wingsuit, discipline dans laquelle j’ai trouvé plus de dérive, et des angles de sauts différents, très sympas à pratiquer :)” exprime -t-elle.

Elle est inscrite sur les Championnats de France à Gap-Tallard en wingsuit Performance. C’est sa première participation à une compétition !! Un moment fort pour elle, qui ne savait pas que la wingsuit se pratiquait en compétition avant qu’un autre pratiquant avec qui elle saute régulièrement ne lui en parle avec enthousiasme. Séduite par l’envie d’une initiation à l’état brut et par la perspective de sauter de nouveau sur l’aérodrome de Gap-tallard, qu’elle avait connu il y a plusieurs années, elle a tenu à venir pour se tester en situation réelle. Autre grande fierté : être la seule compétitrice féminine présente dans cette discipline ! 

Cette participation s’inscrit aussi, pour elle comme pour beaucoup, dans une démarche de sensibilisation à la pratique wingsuit qui souffre d’une assimilation au Basejump, engendrant méconnaissance et mauvaise appréhension : “Nos pratiques sont on ne peut plus différentes. On saute d’avion, uniquement et toujours dans le respect absolu des contraintes et de l’encadrement, pour maintenir la sécurité.” 

Pour les nouveaux arrivants en compétition, il est difficile de s’auto-évaluer face aux premiers scores. Emy ne part donc pas avec un objectif de résultats, mais avec concentration et envie de s’appliquer pour réaliser les meilleurs sauts possibles. “J’admire moins le paysage. Je canalise mon esprit sur les trajectoires” évoque-t-elle avec humour. “Je suis plutôt contente de mes sauts sur ces deux journées. Je note quelques ajustements pour améliorer mes performances, notamment au niveau de la trajectoire et des angles. Ma vitesse n’était pas optimale. En peaufinant, je parviendrai à la meilleure glisse possible”.

Dans sa pratique freefly, en parallèle, Emy s’est préparée tout au long de l’année 2023 pour l’initiation freefly. Beaucoup de sauts, des échanges avec les encadrants et un suivi vidéo avancé pour valider cette évolution et, ensuite, transmettre, à son tour. Une mission et une reconnaissance officielle qui lui tiennent à cœur. 

Il faut un certain niveau pour arriver tant à cette pratique qu’à la compétition. Cumuler les sauts requis (150 pour la wingsuit, 300 pour le freefly) requiert une volonté mais représente également un investissement important, qu’il soit humain ou financier, c’est indéniable. C’est sûrement le plus grand frein à la pratique. “Pourtant, c’est un sport très fun et attractif. Le message que je souhaite transmettre c’est : persévérez dans la sécurité. C’est ce que je dis à tous les groupes. Il n’y a pas de plaisir sans sécurité et encadrement dans la pratique!”.

Les juges des championnats de France 2023

20 juges sont mobilisés sur ces championnats de France 2023 sous le contrôle de Patrice Moyeuvre, Chef juge : 

-VOLTIGE : Juge d’épreuve : Claude Oudard
Muriel Peltier-Moyeuvre / Christine Letourneur / Michel Jara / Philippe Delmail / Jacques Lecamus

WINGSUIT : Juge d’épreuve : Yves Letourneur
Patrice Moyeuvre / Muriel Peltier-Moyeuvre / Christine Letourneur / Didier Le Nouy / Gersendre Finaldi

PRECISION d’ATTERRISSAGE : Juge d’épreuve : Patrick Bellivier
Muriel Peltier-Moyeuvre / Yves Letourneur / Christine Letourneur / Claude Oudard / Michel Jara / Philippe Delmail / Jacques Lecamus

VOL RELATIF : Juge d’épreuve : Gillian Rayner
Yves Letourneur / Christophe Namer / Frédy Goguet / Catherine Chalandon / Jean-Marie Baeckler

DISCIPLINES ARTISTIQUES : Juge d’épreuve : Ha Tran Thi Bich
Cristina de Avezedo / François Bonicalzi / Maryline Vialaret

Les partenaires des championnats de France de parachutisme 2023

Dans le cadre de l’organisation des Championnats de France, l’ensemble de la FFP et son président, Yves-Marie Guillaud, s’appuient sur des partenaires mobilisés pour la réussite de cette compétition !

Outre le Conseil Départemental des Hautes-Alpes, particulièrement engagé depuis des années aux côtés du monde sportif aéronautique, la mairie de Tallard, le Centre École Régional de Parachutisme Sportif de Tallard (CERPS), Skydive Center, la soufflerie On Air, Baulip Sports ont pleinement contribué à la réussite de ces championnats de France 2023 en WingSuit, Disciplines Artistiques, Vol Relatif, Précision d’Atterrissage et Voltige ont été des acteurs pleinement investis. 

Vol Relatif à 8

Avionnage en Vol relatif à 8.

Deux équipes françaises sont engagées :
– After8 Bondues (Christine Malnis, Laura Duveau, Alexandra Petitjean, Guillaume Dubois, Nicolas Vons, Mathias Barbaste, Jessica Thebault, Cyrille Aguinet, Michel Laynaud)
– QRFO (Jean Pierre Roussanides, Martial Ferre, Sienna Louvet, Rebecca Leung, Frank Holzner, Pedro Fernaud, Rasa Skuodienne, Algimantas Skuodis, Anthony Doule),
rejointes par l’équipe QATAR FALCONS (Saad Al Ali, Abdulla Al Hammadi, Ghanim Al Kubaisi, Saleh Al Mohannadi, Salem Al Senaid, Belal Mohsin Alebbi, Abdulla Salem, Mohammed Mahmoud Shams, Khalifa Al Ali).

Il n’y aura donc pas de titre décerné dans cette discipline mais les compétiteurs sont pleinement mobilisés pour livrer un beau combat dans le ciel haut alpin.

Mathieu Bernier note avec intérêt qu’il y a 5 équipes en Nationale 2. “C’est intéressant. Il va vraiment être possible d’analyser le niveau général et d’observer les talents potentiels pour la relève. Nous pourrons aussi voir comment les équipes se comportent en situation de compétition. 

Pour la Nationale 1, les équipes de France sont présentes pour réaliser une compétition un peu différente des récents Championnat d’Europe et Coupe du monde, avec, forcément, moins de pression. D’ailleurs” souligne l’entraîneur, “l’équipe de VR4 féminine française est, pour la première fois, 100% composée de femmes (même la vidéowoman). Hormis méconnaissance de notre part, mais il semble que ce soit la première fois qu’une équipe 100% féminine était médaillée en Championnat d’Europe et Coupe du Monde ».

à lire également
23 mai 2024

Championnats du Monde multidisciplines – Sélection Wingsuit

Les Championnats du Monde multidisciplines de Vol Relatif, Disciplines Artistiques et Wingsuit se dérouleront à Crystal Coast, en Caroline du Nord, début octobre 2024.Concernant les disciplines de Wingsuit, confirmées par le nombre de nations présentes, la Fédération Française de Parachutisme s’engage, comme les années précédentes, à soutenir la Wingsuit, tant en accro qu’en performance.Les propositions […]

15 mai 2024

Stage d’animation nationale & d’accession en Vol Relatif – Saumur

Le stage d’animation nationale (loisir) & d’Accession (incitation, détection) en Vol Relatif aura lieu du 15 au 19 juillet 2024, à Saumur Ecole de Parachutisme Sportif. Conditions de candidature et de participation, et inscriptionLieu du stage : 4901 – ECOLE FRANCAISE DE PARACHUTISME DE SAUMUR (SAUMUR, 49400)Structure organisatrice : POLE EXCELLENCE SaumurClôture des inscriptions le 23/06/2024

15 mai 2024

Live – Skydive World Cup Series – 31 mai au 2 juin 2024

La première étape de la Skydive World Cup Series, compétition mondiale de Précision d’Atterrissage, se déroulera pour la première fois en France, du 31 mai au 2 juin 2024, au Centre Ecole de Parachutisme, Aérodrome Cahors-Lalbenque, à Cieurac (46). Près de 180 compétiteurs venant de 13 pays sont attendus pour cet évènement international majeur de […]