7 sept. 2023 - Championnats de France - Ligue Provence Alpes Côte d'Azur

608-Dossier de presse Championnats de France Wingsuit, Disciplines Artistiques, Vol Relatif, Voltige et Précision d’Atterrissage, Gap-Tallard, 11 au 16 sept. 2023

Championnats de France 2023 WS, DA, VR & PAV et Challenge Handi-Fly

Les championnats de France multi-disciplines, organisés par la Fédération Française de Parachutisme, auront lieu du 11 au 16 septembre, en présence du Président de la Fédération Française de Parachutisme, Yves- Marie Guillaud. Les 200 compétiteurs attendus pour ces championnats se disputeront le titre national dans cinq disciplines : Wingsuit, Freefly, Freestyle, Vol Relatif à 4 et à 8, Voltige et Précision d’Atterrissage. Pour cet évènement sportif majeur, la fédération s’adossera aux nombreux partenaires investis dans l’organisation : la mairie de Tallard, le Conseil départemental des Hautes-Alpes, le Centre École Régional de Parachutisme Sportif de Tallard (CERPS), Skydive Center, la soufflerie On Air et Baulip Sports.

La présence des membres des équipes de France

Outre les compétiteurs venus de tout le territoire national, les équipes de France de Wingsuit, Disciplines Artistiques et Vol Relatif seront également présentes. Pour ces dernières, les championnats d’Europe désormais passés, ce sera une nouvelle occasion de peaufiner les derniers détails techniques pour aller s’imposer lors des prochains mondiaux, en 2024.

A quelques mois du championnat d’Europe de Précision d’Atterrissage, en Italie, ces championnats de France devraient également représenter une excellente opportunité de répétition générale pour les membres du collectif national de PA.

PROGRAMME DES CHAMPIONNATS DE FRANCE

11 au 13 Septembre
Wingsuit
Disciplines Artistiques
(Freefly et Freestyle)

13 au 14 Septembre
Voltige

13 au 15 Septembre
Vol Relatif

14 au 16 Septembre
Précision d’Atterrissage

16 Septembre de 12h à 18h
Challenge de la ville de Tallard Handifly organisé au sein de la soufflerie On’air.

A propos

La Fédération Française de Parachutisme en quelques chiffres :
14 Ligues
31 Comités départementaux
152 Clubs
56 Écoles qui assurent la formation des élèves et l’encadrement de l’activité à tous les niveaux
5 Souffleries indoor affiliées
La Fédération Française de Parachutisme comptait, en 2022, 64 701 licenciés.
https://www.ffp.asso.fr/bulletin-officiel-numero-134-2eme-trimestre-2023/

«Les championnats de France constituent un moment particulièrement important pour la Fédération Française de Parachutisme. Ce sont de nombreuses disciplines qui sont pratiquées au sein de nos écoles et de nos lieux de pratique. C’est ainsi qu’à Tallard seront regroupées six disciplines, nécessitant une coordination rigoureuse issue d’une préparation concertée avec nos partenaires. Une septième discipline, le handifly, fait l’objet d’un challenge -les championnats de France en soufflerie ayant lieu au printemps, avant la reprise des sauts d’avion-.

La région de Gap-Tallard est historiquement un haut lieu du parachutisme. C’est actuellement l’un des plus importants de France avec une infrastructure exceptionnelle comprenant, notamment, France parachutisme, lieu de soutien des équipes de France et de formation à tous les métiers du parachutisme. Ces championnats de France sont l’occasion de valoriser cet écosystème et de remercier toutes les collectivités régionales, départementales et locales de leur soutien.

Les championnats de France sont également l’occasion pour les parachutistes de différentes disciplines et de différentes régions, de se retrouver autour d’une passion commune, car le parachutisme est un sport passionnant pratiqué par des personnes passionnées. Il est réjouissant que Gap Tallard soit à nouveau le creuset de cette passion.»

Yves-Marie GUILLAUD, Président de la FFP

«Après quelques années perturbées par la pandémie, nous sommes heureux de pouvoir réorganiser des championnats multi-disciplines sur ce merveilleux site de Tallard, siège de notre pôle France élite. L’organisation des championnats de France de parachutisme à Gap représente une occasion unique pour la ville et la région. Gap sera la destination sportive de premier plan, attirant des athlètes et des médias nationaux. Les championnats de France élite, c’est aussi -et surtout-l’occasion d’une confrontation majeure des meilleurs français. La richesse des disciplines proposées sera le théâtre de belles joutes sportives afin de conquérir le titre national. Pour les entraineurs, c’est aussi une occasion de détecter les profils intéressants qui pourront, à moyen terme, s’engager sur un projet sportif ambitieux, à savoir intégrer les collectifs France. La détection des jeunes talents est une priorité dans nos disciplines qui souffrent d’un réservoir insuffisamment conséquent de compétiteurs.

Je ne peux que souhaiter une belle compétition à tous les participants, remercier les structures d’accueil et partenaires, le CERPS de Tallard, Skydive Center, la soufflerie On Air, le Conseil Départemental des Hautes-Alpes, la Mairie de Tallard, Baulip Sports. Au-delà de l’aspect compétitif, espérons que cet événement donnera l’envie au plus grand nombre de venir découvrir notre sport.»

Jean-Michel POULET, Directeur Technique National

Le pôle France de la Fédération

Le Pôle France de la FFP constitue l’essentiel de l’activité de cette section entièrement tournée vers la compétition, la constitution des équipes de France en activité, la détection et la formation des jeunes espoirs. Le Pôle France est placé, depuis quelques semaines, sous la direction de Patrice Girardin, professeur de sport et titulaire du BEES2. Celui-ci remplace Christian Lubbe, professeur de sport et titulaire du BEES1, directeur historique du Pôle France de parachutisme, récemment retraité.

« Après une carrière au ministère de la Défense et, notamment, au sein du Bataillon de Joinville comme sportif de haut niveau, la Fédération Française de Parachutisme m’a donné l’opportunité de passer le concours du professorat de sport, en 1996. Après l’obtention du concours, en 1998, j’ai été intégré dans l’effectif des cadres de la FFP au poste d’entraineur national pour la PA/Voltige avant de me voir confier la direction du Pôle France, fin 2009.

Parmi les principales missions que j’ai exercées, l’aménagement du bâtiment de France Parachutisme fut un véritable challenge avec, entre autres, la recherche de financements et de partenariats devant permettre sa réhabilitation et la réalisation de nouvelles infrastructures pour accueillir nos équipes nationales et les stagiaires candidats à la formation de moniteur de parachutisme et/ou aux certifications de qualifications professionnelles délivrées par la Fédération Française de Parachutisme.

Aujourd’hui, France Parachutisme revêt la dimension d’un véritable centre national suscitant légitimement la fierté de notre fédération. Je remercie les élus fédéraux, les DTN et les collègues qui m’ont témoigné leur confiance pour que je puisse mener à bien toutes ces missions durant ces 24 dernières années.

Depuis mon premier saut en 1974, le parachutisme a été le fil rouge de ma vie. J’aurais consacré près de 50 ans d’existence à cette pratique, avec beaucoup de joie et de fierté grâce à cette passion qui ne m’a jamais lâchée. Merci donc à toutes et tous. Le parachutisme a encore besoin de vous et de notre fédération qui joue un rôle déterminant tant dans le développement, la formation, la compétition et la sécurité de notre pratique, … entre autres… J’ai été fier d’en faire partie durant toutes ces années.»

Christian LUBBE, Directeur historique du Pôle France

LES DISCIPLINES PRÉSENTES AUX CHAMPIONNATS DE FRANCE

DISCIPLINE SOUS VOILE

PRÉCISION D’ATTERRISSAGE (PA)
Épreuve combinée avec la Voltige en compétition
La Précision d’Atterrissage est une discipline où la technique de pilotage de la voile est prépondérante. Largué à 1.000 mètres d’altitude, le parachutiste, évoluant voile ouverte, doit, avec le talon, toucher « le carreau », une cible de 2 centimètres placée au centre d’un disque électronique de 32 centimètres de diamètre, disposé sur une plateforme souple, généralement en mousse. La performance est mesurée électroniquement jusqu’à 16 centimètres.

LA CHUTE LIBRE

VOL RELATIF À 4 ET VOL RELATIF À 8
L’équipe de quatre ou huit parachutistes doit réaliser une série de figures imposées et différentes à chaque saut, tirées au sort avant la compétition. Le temps limite pour réaliser ces figures est de 35 secondes en VR4, et de 50 secondes en VR8 à partir de la sortie d’avion. Toutes les équipes doivent réaliser le même programme de figures à chaque manche, et l’équipe gagnante sera celle qui en a réalisé le plus après 10 manches. Afin de permettre aux juges de comptabiliser le nombre de figures effectuées, chaque équipe possède un « videoman », qui emporte sur son casque une caméra numérique. Cet équipier vient s’ajouter aux quatre ou huit « performers », et fait partie intégrante de l’équipe : la qualité du film qu’il réalise est donc primordiale. Si les juges ne peuvent pas voir correctement les figures sur la vidéo, l’équipe est pénalisée. Le Vol Relatif est la discipline la plus pratiquée en France. Elle ne peut être pratiquée qu’après l’obtention du brevet B2, permettant la pratique de la chute libre à plusieurs

DISCIPLINES ARTISTIQUES

Freefly
Apparue dans les années 90, cette discipline du parachutisme regroupe toutes les positions de la chute libre. C’est une discipline qui offre des sensations particulières grâce à tous les repères en 3 dimensions qu’elle demande. Généralement les pratiquants volent dans des positions tête en bas, tête en haut, sur le dos, dans l’angle, sur le ventre etc… Depuis l’an 2000 cette discipline est reconnue par la Fédération Aéronautique Internationale et possède ses propres championnats du Monde. En compétition une équipe est composée de 3 freeflyers. L’un est vidéoman, il a la charge de filmer les évolutions des deux autres performers, tout en participant lui-même à la chorégraphie aérienne. Le programme libre est un saut entièrement inventé par l’équipe de freeflyers. Il dure 45 secondes et doit être rythmé, technique, fluide tout en offrant un spectacle visuel original.

Freestyle
Véritable « danse du ciel » cette discipline spectaculaire mélange des compétences variées. Gymnique, acrobatique, esthétique, tonique, les adjectifs ne manquent pas pour qualifier le vol d’une équipe de freestyle. En compétition, un vidéoman évoluant dans les trois dimensions filme les figures d’un performer. La chorégraphie aérienne dure 45 secondes et doit mélanger des acrobaties avec des figures de freefly. Il existe un programme libre et 2 programmes imposés. Le programme libre est issu de l’imagination des membres de l’équipe qui doivent attirer l’oeil des juges avec des figures difficiles et originales. Le saut doit être fluide et rythmé. La qualité des images est prise en compte. Le programme imposé d’un saut comprend 4 figures reconnues par la Fédération Aéronautique Internationale. Le vidéoman et le performer doivent les réaliser en 45 secondes maximum, sans erreur technique et avec la meilleure présentation possible.

VOLTIGE
Effectuée à partir d’une hauteur de 2.200 mètres, la voltige est une discipline «explosive» faisant appel à d’excellentes qualités de coordination et d’équilibre. L’épreuve consiste, après une prise de vitesse où certains compétiteurs atteignent plus de 300km/h, à réaliser le plus rapidement possible un enchainement de 6 figures imposées en chute libre : exécuter 2 fois à la suite 2 rotations alternés de 360° suivi d’un salto arrière.

WINGSUIT
La wingsuit regroupe deux disciplines distinctes :
L’Acro Wingsuit ou Acrobatique est une discipline artistique composée de 7 sauts : 4 imposés de 3 séquences tirées au hasard et 3 libres d’aisance technique et esthétique. L’équipe se compose de deux performeurs et d’un vidéoman. Le jugement se fait par vidéo pour accorder une note technique et artistique, le GPS servant à calculer le temps de travail.
La performance est une discipline individuelle composée de 2 manches de trois types de sauts soit 6 sauts au total. Distance ; Vitesse horizontale ; Performance de vol entre 2500 mètres et 1500 mètres, (soit une fenêtre verticale de 1000m) avec un départ à 3200 mètres. Le jugement se fait avec les données d’un GPS avec le logiciel https://skyderby.ru/. Les compétiteurs partent, espacés de 10 secondes, en suivant un couloir de vol défini à l’avance. S’écarter de ce couloir entraine des pénalités allant de 10% du score à l’exclusion de la compétition.

CHALLENGE HANDIFLY DE LA VILLE DE TALLARD

En parallèle de ces championnats, un challenge de la ville de Tallard Handifly sera organisé, le samedi 16 septembre, de 12h à 18h, au sein de la soufflerie On’air, partenaire de l’événement.

Ces dernières années, le handifly a été particulièrement mis en lumière avec, entre autres, le Handifly Race, compétition mondiale qui a réuni 24 pays, à la soufflerie iFLY Aix Marseille, en mai 2022. Cette première organisation à l’échelle internationale a donné naissance à d’autres compétitions, notamment le Handifly Race 2023, à Prague, où les compétiteurs français ont brillé par leur performance.

La classification évolue également : le projet de coopération internationale ayant pour but de former des classificateurs handifly, bénéficie désormais du soutien financier du Ministère des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques.

Des avancées certaines pour la discipline et un dynamisme sans précédent dues à l’implication du président de la FFP, Yves-Marie Guillaud, et de ses cadres techniques dans le développement du Handifly.

Handifly en soufflerie : le parcours Handifly est une épreuve de vitesse individuelle en vol à plat. Le but est de valider, le plus vite possible, un parcours imposé composé de 4 balises électroniques. Au contact de la première balise (A) le chronomètre se déclenche. Puis, il faut ensuite toucher (B), réaliser un 360°, retoucher (B), puis (C), réaliser un nouveau 360°, retoucher (C), puis (D) … avant de revenir toucher (A) pour stopper le chronomètre. Il faut, bien sûr, réaliser le parcours sans omission, ni infraction. Le temps est jugé au centième de seconde près et il établit un score pour chacune des manches.

LA FFP ET TALLARD, UNE LONGUE HISTOIRE

Au carrefour des différents dispositifs fédéraux, l’Association France Parachutisme est une clé essentielle dans l’organisation du projet sportif et politique fédéral. Installé dans un bâtiment de 400m² sur l’aérodrome de Tallard, France Parachutisme a la particularité d’être une structure accueillant à la fois un Pôle d’Excellence, les formations fédérales et d’État, et les Certifications de Qualifications Professionnelles (CQP) aux métiers du parachutisme. Pour cela, elle dispose d’une modularité adaptée à l’accueil de tous ces publics. France Parachutisme remplit ses missions de soutien pour le haut niveau et pour la formation en interaction étroite. Cette action est conduite avec les élus de la Fédération qui en fixent les objectifs et les axes stratégiques, permettant de conduire les actions opérationnelles avec les priorités de la mise en oeuvre du Plan de Développement Fédéral. Avec de plus en plus de candidats aux formations d’État et aux Certifications de Qualifications Professionnelles (CQP), France Parachutisme a su développer et renforcer son offre de service pour accueillir l’ensemble des stagiaires inscrits dans les diverses formations. Grâce au développement de ses infrastructures et l’acquisition de nouveaux d’équipements, France Parachutisme consolide ses axes de développement sur la base d’une vision commune et promeut ses activités en proposant un accompagnement efficient à tous ses publics.

« Renouer avec la compétition et avec le parachutisme sportif sur une plateforme aux conditions idéales est une fierté. Le soutien du département des Hautes-Alpes et de la ville de Tallard a grandement facilité l’organisation. Les structures présentes sur place, le CERPS, Baulip Sports, On’air, et Skydiver Center ont aussi été d’une aide précieuse. Les équipes ont pu prendre appui sur leurs connaissances techniques et leurs cadres. Sans leurs infrastructures utilisées pour les briefings, la technique, leurs avions et espaces, une telle compétition n’aurait pu voir le jour. Grâce à l’investissement de chacun, le championnat devrait se tenir sous des conditions idéales pour permettre aux athlètes de performer sereinement. »

Thierry COURTIN,
Membre du Comité Directeur de la Fédération Française de Parachutisme, en charge de l’organisation aux côtés de Patrice Girardin, membre de la Direction Technique Nationale de la Fédération Française de Parachutisme et directeur du pôle France.

LES CHAMPIONNATS DE FRANCE, C’EST AUSSI GRÂCE À EUX

«C’est évidemment avec un grand plaisir et une très grande fierté que le Département des Hautes-Alpes, propriétaire et gestionnaire de l’aérodrome de Gap-Tallard, accueille cette année les championnats de France de parachutisme. Je me réjouis que cette plateforme aéronautique unique en France écrive une nouvelle page de son histoire en renouant avec l’élite et l’excellence qui l’ont caractérisée par le passé.

Le terrain d’aviation à proprement parler aura bientôt 100 ans ; ses 50 dernières années ont été marquées par son utilisation par l’armée de l’air et le Centre national d’Études spatiales, puis par l’Aviation légère de l’Armée de Terre. La plateforme a encore été faite ‘‘centre national de haut niveau’’, ou ‘‘premier centre de parachutisme de France’’, avant de devenir le Pôle France de Parachutisme en 1996.

Coupes du Monde, Coupes d’Europe, Championnats du monde, Championnats de France, Gordon Bennett… L’aérodrome de Gap-Tallard a déjà accueilli de très prestigieux événements. Il renoue avec cette tradition depuis plusieurs années, avec l’organisation par le Département du Meeting aérien et désormais les championnats de France de parachutisme. Je souhaite à l’ensemble des organisateurs et participants qu’ils soient un superbe moment.»

Jean-Marie BERNARD, Président du Département des Hautes-Alpes

« La commune de Tallard est indissociable de son aérodrome. Il est l’élément constitutif de son identité avec son château médiéval et La Durance. Évoquer Tallard, c’est avoir immédiatement en tête l’image des voiles colorées des parachutistes naviguant dans un ciel d’azur. Depuis sa création en 1928, « le camp d’aviation », comme on se plaît à dire ici, n’a eu de cesse de se développer, du fait de sa situation géographique incomparable d’une part, mais également sous l’influence d’une politique communale volontariste de développement et de diversification des activités, portée par les élus de Tallard.

Aujourd’hui, avec une cinquantaine d’entreprises présentes, l’aérodrome de Gap-Tallard génère plus de 350 emplois, ce qui concourt à l’attractivité et au dynamisme de notre commune. La ville de Tallard travaille activement dans le cadre de l’intercommunalité, et avec le Conseil Départemental, au développement de la Zone d’Activité Économique au sein de laquelle l’Aéropôle accueille des entreprises à vocation aéronautique sur les terrains en bord de piste.

Tallard, Terre de jeux, terre d’excellence, est fière d’être terre d’accueil des prochains Championnats de France de Parachutisme !

Merci à la Fédération Française de Parachutisme et à l’ensemble des organisateurs d’avoir choisi Tallard : ici, vous êtes chez vous !»

Daniel BOREL, Maire de Tallard

«Dans le cadre de l’organisation du Championnat de France de Parachutisme sur l’aérodrome de Gap-Tallard, nous sommes très fiers d’accueillir au sein de notre établissement le «Handy Fly Challenge». Merci à la Fédération Française de Parachutisme pour sa confiance et pour avoir choisi On’Air Soufflerie cette année pour cet événement. Nous souhaitons le meilleur aux équipes qui participent à cette prestigieuse compétition. Toute l’équipe On’Air de Tallard vous donne rendez-vous pour en prendre plein les yeux !»

L’équipe de la soufflerie On’Air

« Le CERPS de Gap-Tallard et ses équipes sont très heureux d’être partenaires et co-organisateurs avec la FFP des Championnats de France de Parachutisme 2023 à Tallard.

Le CERPS mettra toutes ses compétences techniques et logistiques au service de l’organisation avec ses 2 directeurs techniques, ses 2 avions et pilotes, son hangar et ses équipes pendant toute la semaine en collaboration avec les autres partenaires de la plateforme. De plus, le CERPS sponsorisera à cette occasion un jeune Wingsuiter et facilitera également les entraînements des équipes en amont de la compétition.

Ce travail d’équipe au service des nombreuses disciplines et équipes engagées permettra de faire de cette compétition une belle fête du parachutisme sportif aux yeux du public. »

Raouf HAMMAMI, Président du CERPS
Vincent COLIAC, Directeur technique

« Skydive Center est fier d’être partenaire de la Fédération Française de Parachutisme pour l’organisation de ces Championnats de France multidiscplines 2023.

En mettant à disposition nos infrastructures et nos équipes au service de l’organisation, nous souhaitons faire de cette compétition un évènement à la hauteur des enjeux sportifs.

Nous sommes très heureux d’accueillir, également, les podiums du Challenge Handifly de la ville de Tallard, un événement en corrélation directe avec les valeurs d’accession au sport pour tous et de développement de la pratique que nous véhiculons depuis des années.

Nous souhaitons à tous les parachutistes que ces championnats soient le reflet de l’engagement de chaque partie prenante, tout autant que de la performance sportive, et à l’aune du plaisir partagé par tous. »

Franck BROCHARD, Président Skydive Centre
Yann TROCMÉ, Associé, Directeur Technique

CONTACT PRESSE :
Typhanie Montmaneix – 07 85 83 91 41
contact@phoebus-communication.com
www.ffp.asso.fr

à lire également
3 juin 2024

Entrainement Voile Contact Besançon

Retour sur l’entrainement des équipes de France de Voile Contact à Besançon (25). Quelques mots de Jean-Michel Poulet, entraineur de l’équipe de France de Voile Contact, à l’issu de cet entrainement : « De bons progrès pour cette nouvelle équipe qui vise un podium pour les prochains championnats du monde.La priorité est donnée sur le […]

3 juin 2024

Cet été, vole vers ton Brevet B : Les lauréats

A la suite du lancement de l’opération « Cet été, vole vers ton Brevet B » la Fédération Française de Parachutisme a sélectionné les écoles porteuses du projet !En raison de l’immense succès de l’appel à candidatures, une école supplémentaire a été sélectionnée, portant le nombre total à six au lieu des cinq initialement prévues. […]

2 juin 2024

Skydive World Cup Series 2024 – 2 juin

La huitième et dernière manche de la Skydive World Cup Series, compétition mondiale de Précision d’Atterrissage, est en train de se terminer. L’équipe France 1 est dans l’avion. Les résultats provisoires par équipe : 1- Sportfördergruppe Bw Team 1 avec 51 cm (Elischa Weber, Robin Griesheimer, Elias Kammer, Christian Kautzmann, Stefan Wiesner)2- Czech military team 1 […]