5 sept. 2023 - Championnat de France

Championnats de France de Pilotage Sous Voile, Voile Contact & Handifly 2023 – Retour sur images 2/3

Championnats de France 2023 PsV, VC et Handifly


Jean-Michel Poulet, Directeur Technique National de la FFP et entraîneur national de Voile Contact, s’est dit, à plusieurs reprises durant ces journées, « très satisfait de ces championnats de France, notamment compte tenu d’une participation importante que l’on n’avait pas connue depuis quelques années. Bien sûr, c’est là le fruit du travail réalisé avec les équipes de France, sachant qu’il a été mis en place une coordination avec ces dernières pour constituer des équipes en amont ou, encore, faire venir sur des stages d’animation ou d’incitation. Je tiens à souligner le plein engagement de tous nos Sportifs de Haut Niveau français, sous la houlette administrative de Guillaume Dubois. Tous ceux qui le peuvent prennent sur leur temps personnel, en complément des entrainements des équipes de France, pour former, animer et mobiliser des pratiquants ».

Ce championnat 2023 prouve donc que le format impulsé fonctionne puisque, à Orléans, ce sont 13 équipes de Voile Contact à 2 et 6 équipes à 4 qui se sont affrontées.
« Cela répond parfaitement à nos attentes » s’exclame l’entraîneur.

« C’est un format qui nous convient et qui correspond complètement aux objectifs que nous nous sommes fixés pour le développement de la discipline, pour mieux la faire connaitre, mieux la faire partager et, du coup, inciter les jeunes à venir la pratiquer. Comme c’est nous qui articulons les équipes, nous arrivons à avoir des groupes homogènes. C’est ce qui a permis d’assister, entre autres, à un vrai combat pour les podiums. On comprend bien, dès lors, tout l’intérêt d’amplifier l’émulation, la concurrence et la progression ».

Cet objectif ne pourrait être atteint, selon le DTN, sans que les jeunes prennent du plaisir et soient incités à continuer en compétition, ce qui a été le cas à l’EPCOL.
Autre grande satisfaction, souligne Jean-Michel Poulet : « C’est la première fois, depuis des années, que toutes les manches peuvent s’enchaîner grâce, évidemment, à une météo favorable, mais aussi (voire surtout), à une coordination au sol par les membres du staff de l’EPCOL, aidés de Franck Cotigny qui coordonnait avec la présidente, Bernadette Rousseau. En parallèle du championnat de Pilotage Sous Voile, tout s’est vraiment particulièrement bien articulé ».


« Poursuivre ce schéma, le reproduire, inciter les pratiquants à acheter du matériel sur nos différents pôles voire, même, sur des structures qui auront envie de créer de l’animation sur leur centre, est un message fondamental » souligne t’il encore. « La Fédération peut envoyer des initiateurs, former, accompagner, aider à structurer les équipes sur chaque DZ qui en fera la demande. Bien que ce ne soit pas dans les missions de nos équipes de France, la Direction Technique fédérale, les élus, le président et moi-même sommes persuadés que, compte tenu du faible volume de pratiquants, c’est là le meilleur levier pour continuer à pérenniser cette discipline.

Autre grande satisfaction que de revoir l’équipe de l’armée de l’air en Voile Contact. Elle avait quitté le circuit des compétitions depuis quelques années suite à des décisions administrative orientant leur présence uniquement sur de la démonstration. « Un vrai plus d’avoir vu alignées par l’armé deux équipes de Voile Contact à 2 et une équipe à 4 d’ailleurs…. qui a d’ailleurs gagné le championnat de France. J’espère sincèrement que ce n’est pas juste un coup ponctuel et qu’ils seront désormais à nouveau à nos côtés lors des championnats parce que le potentiel de compétiteurs au sein de l’armée de l’air est relativement important. La vingtaine de pratiquants militaires pourrait ainsi amplifier l’apprentissage en garnison et performer toujours plus en démonstration avec une visibilité majorée par le fait d’être champions de France en Voile Contact à 4.

Comment résumer cette édition 2023 ?
« Une belle compétition, une belle organisation, de nouvelles têtes ; tout est dans le vert » énumère avec satisfaction Jean-Michel Poulet. « Nous allons continuer à travailler dans cet esprit, animer, détecter, en complément avec les clubs et les ligues, dont c’est l’objectif principal. Mais c’est aujourd’hui vital de tendre, ensemble, vers cela. En le pilotant au plan national, nul doute que le relais se mettra en place au niveau de toutes les strates dans un futur proche ».

(C)Laurent-Stéphane Montfort

à lire également
13 févr. 2024

Entrainement de Voile Contact à Eloy

Les équipes de France de Voile Contact s’entraînent en ce moment même lors d’un stage à Skydive Arizona à Eloy, à l’approche des championnats du monde 2024, qui auront lieu à Prostejov (République Tchèque), en septembre prochain ! Après une première semaine perturbée par plusieurs journées de pluie, la météo ensoleillée permet maintenant aux équipes […]

9 févr. 2024

Sportifs de haut niveau de la Défense et JOP 2024

L’ensemble des sportifs de haut niveau de la Défense se mobilise pour l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 !Tout en maintenant leurs engagements, les armées apportent leur expertise et leur professionnalisme au succès des JOP 2024 dans les milieux maritime et aérien où elles seront menantes et sur le territoire national en […]

28 janv. 2024

Les 75 ans de la Fédération Française de Parachutisme

En clôture de ce Congrès 2024, les participants ont été invités à partager un chaleureux moment d’amitié pour marquer les 75 ans de la Fédération Française de Parachutisme.Le Président Yves-Marie Guillaud tenait particulièrement à cette célébration qui n’avait pas eu lieu …..depuis les 50 ans de la FFP !La soirée a débuté par une tombola […]