Fédération Française de Parachutisme » Assemblée Générale de la FFP2018

FFP

62 rue de Fecamp, 75012 Paris
Tel 01 53 46 68 68 - Fax 01 53 46 68 70
ffp@ffp.asso.fr

Assemblée Générale de la FFP2018

17 mars 2018 - Informations   

La 83e assemblée générale de la Fédération Française de Parachutisme s’est tenue en ce samedi 17 mars 2018 au #CNOSF.

Après s’être à nouveau félicité que 2017 ait vu, pour la première fois, l’absence d’accident mortel, le président David Roth a demandé un temps d’applaudissement suivi d’une minute de silence pour les membres de la famille parachutiste qui nous ont quittés au cours des derniers mois.

En amont du rapport moral du président, David Roth a remercié les présidentes et présidents présents, les élus, les partenaires et tout l’environnement de notre écosystème. L’importance du bénévolat a été souligné une nouvelle fois par ses soins, rappelant que le bureau et le conseil d’administration de la FFP sont totalement bénévoles et que l’investissement du président et de la vice-présidente représente 195 jours par an.

30 médailles, dont 18 en or, ont été remportées par la France en 2017 par nos athlètes, accompagnés vers cette excellence par nos entraîneurs nationaux. Ces sportifs de Haut Niveau représentent, bien évidemment, notre fédération, mais, en même temps, ils sont les représentants de la France lors des compétitions internationales ; leur exemplarité étant donc le reflet de cette excellence. Le président rappelle également les grandes étapes qui ont ponctué 2017 tout autant que le planning 2018 au niveau national et international. David Roth félicite Gillian Rayner pour sa nouvelle élection à la présidence de la CIP, (Commission Parachutiste Internationale au sein de la Fédération Aéronautique Internationale) qui s’est tenue les 27 et 28 janvier dernier à Sofia.

Christine Blondeau, trésorière de la FFP, et Jean-François Mallen, expert-comptable, ont présenté l’activité budgétaire fédérale, témoignant de la gestion rigoureuse et particulièrement saine mise en oeuvre pour l’année 2017, en ayant entre autres renforcé les fonds propres fédéraux. Véronique Brault, commissaire aux comptes a, pour sa part, certifié que les comptes annuels de la FFP sont réguliers, sincères et donnent une image fiable des comptes de la fédération. Monsieur Mallen revient ensuite sur certains points de la présentation suite à des questions posées par les participants. Le rapport financier est approuvé à l’unanimité suite à cette présentation et aux compléments d’informations apportés. Suite à cette validation, le règlement intérieur est validé avec 540 votes contre et 0 abstention, ainsi que le barème de rétrocession des licences aux organes déconcentrés avec 1090 voix contre et 400 abstentions sur 7660 voix au total.

Après la pause qui permet, une nouvelle fois, de nombreux échanges, Christine Blondeau présente le budget prévisionnel 2018 qui suscite quelques remarques ou interrogations avant son adoption par 0 voix contre et 430 abstentions. La vidéo de présentation de #Paris2024 est ensuite diffusée pour rappeler tout le soutien que la Fédération Française de Parachutisme a apporté à cette candidature et la fierté des sportifs français à accueillir sur le territoire national cette compétition emblématique. Marie-Claude Feydeau, représentant la FFP auprès du CNOSF, évoque les réflexions menées par la FFP. Gillian Rayner, présidente du CIP et François Bouteloup, Président d’honneur de la FFP, témoignent de l’importance de la mobilisation exceptionnelle qu’il doit y avoir autour des projets fédéraux actuels. 

De nombreux échanges ont lieu avec des compléments d’informations apportés par Gillian Rayner qui rappelle les 4 années qui sont nécessaires au CIP pour intégrer certaines disciplines. Jean-Michel Poulet, Directeur Technique National, évoque entre autres l’importance de la soufflerie.

En clôture de cette matinée, les récompenses fédérales ont été remises par David Roth et Marie-Claude Feydeau

Diplômes fédéraux BRONZE 
Pierre BEDIN (Demandeur : Président de la ligue Île de France) : Pierre démarre le parachutisme le 1er juin 1995 après avoir fait auparavant quelque stages de parapente. Il passe ses différents brevets de parachutiste jusqu’au Monitorat fédéral en décembre 2001. C’est un moniteur émérite qui a formé et forme encore bénévolement un grand nombre de jeunes parachutistes et qui partage sa passion avec eux sans compter son temps. Il leur consacre de nombreux weekend et semaines de stages, aussi bien avec l’EDCL 78, son club d’appartenance qu’auprès des débutants de l’APPN. Il passe son initiateur VR en avril 2005 pour former les jeunes parachutistes aux joies du Vol relatif et les accompagne également en compétition en tant que vidéoman équipe. Secrétaire général de l’EDCL78, Pierre est également membre du comité du CERPM et s’implique dans la vie de notre Centre école où nous pratiquons notre activité toute la saison. Grand sportif, il est également plongeur niveau 2 et moniteur d’escalade.

Diplômes fédéraux ARGENT (Demandeur: Président FFP et Présidente de la ligue Hauts-de- France)

Olivier PYNTHE : Olivier se montre très actif depuis plusieurs années maintenant, au sein du club de Dunkerque mais, aussi, au sein de la ligue du Nord-Pas-de-Calais et du Codep du Nord. En 1992, il est élu trésorier de la ligue Nord-Pas-de-Calais et du Codep Nord et le restera jusqu’en 2006, année où il deviendra président des deux institutions. Il restera président jusqu’en 2009 et reprendra son poste de trésorier ensuite jusqu’à ce jour. Durant ces activités au sein de la ligue et du codep, il est aussi très actif dans son club de Dunkerque. Il est trésorier de 1993 à 2004 et président depuis 2004 jusqu’à ce jour. Très engagé et dynamique, Olivier est toujours disponible lorsque la fédération a besoin. Mais, il est aussi très impliqué dans son école de Dunkerque. C’est une association qu’il gère parfaitement, avec les valeurs qu’on aimerait retrouver dans d’autres clubs. Il associe toujours la bonne humeur et le sérieux.

Jérôme SCHLICK, président du paraclub sportif de Bitche depuis 1996, il oeuvre à la promotion et au développement du parachutisme dans le département de la Moselle et plus généralement au niveau national. Réelle cheville ouvrière pour la discipline, les instances dirigeantes peuvent compter sur son appui dans le cadre des projets de développement de la discipline. Il totalise plus de 4500 sauts. Il est titulaire de la qualification de moniteur fédéral de parachutisme depuis 2002 et de l’option PAC depuis 2014. Il est très apprécié pour son action au sein de l’école de parachutisme de la Moselle pour le développement de l’activité du parachutisme sportif. Il est également investi au sein des organes déconcentrées de la FFP. Il est élu au comité départemental de parachutisme de Moselle et à la ligue Lorraine de parachutisme depuis 2001. Aujourd’hui, il est président du comité départemental de parachutisme sportif de la Moselle. Depuis 2012, il a été chargé par la fédération de la responsabilité du stage franco-allemand, organisé en lien avec l’OFAJ. Il est référent fédéral et membre de commissions fédérales et contribue au développement du sport parachutiste national.

Diplômes fédéraux OR (Demandeur : Président FFP et Président de la ligue Occitanie)
Jean-Pierre SPYNS effectue son premier saut en parachute dans l’armée en 1952, puis sert dans les troupes aéroportées, tant en Indochine qu’en Algérie. Rendu à la vie civile en 1968, il pratique ensuite le parachutisme sportif, notamment dans le Sud-Ouest. Parallèlement, il déploie une activité soutenue dans divers clubs et associations du sud de la France. Président de la ligue de parachutisme Midi-Pyrénées, il a, depuis de nombreuses années, efficacement participé au développement de la discipline dans sa région. Il est par ailleurs membres du CROS depuis 2001, organisme au sein duquel il assure les fonctions de président de la commission aéronautique. Non content d’être un dirigeant régional reconnu, il a participé efficacement à la commission fédérale de refonte des statuts au sein de laquelle son expérience et ses avis ont été unanimement appréciés. Titulaire de plus de 2500 sauts, dirigeant sportif convaincu et pratiquant assidu depuis plus de 55 ans, toute son existence a été dédiée à une passion communicatrice qu’il a su insuffler à son entourage.

Médaille Jeunesse et Sport OR
Guy ROSSAT, débute dans un cadre sportif le parachutisme en 1970 à l’école de Colmar. Il crée la section parachutiste d’entreprise de Peugeot Mulhouse. Il obtient son premier brevet en février 1972 puis les brevets B1, B2 et B3. Il s’est inscrit dans une démarche de formateur, initiateur, moniteur fédéral et obtient cette qualification en 1974. Il passe le brevet d’état et obtient ce sésame en 1980. Il fonde l’école de l’ASM Belfort sur le terrain de Belfort et assure la fonction de directeur technique jusqu’en 2000. Pendant plus de 20 années, il a participé au projet de développement de l’association et au choix financier pour la construction de l’école. Il est également pilote et pilote largueur, qualification qu’il obtient en 1988 pour palier au manque de pilote. En 2000, il est cofondateur de l’école de parachutisme de Montbéliard qui naît de la fusion de l’école de Montbéliard et de Belfort. Cette école réalise annuellement plus de 4000 sauts en parachute, et est l’une des écoles de la FFP. En parallèle, Monsieur Rossat a occupé des fonctions dirigeantes dans les instances sportives. Il a été président pendant 28 ans de la section parachutiste de l’ACSP Mulhouse et également membre du comité directeur de Colmar et de la ligue d’Alsace. Depuis 1988, il est membre du comité directeur de la ligue Franche-Comté. Depuis 2001, il assure les fonctions de trésorier de l’école de Franche-Compté tout en étant directeur technique depuis 2002 puis président à partir de 2007. Les fonctions occupées l’on été et le sont encore dans le cadre du bénévolat. Durant toutes ces années, il a formé plus de 2500 élèves. Il totalise plus de 5000 sauts et a passé plus de 2500 heures de vol dans un aéronef, au service du parachutisme.


Médaille Jeunesse et Sport ARGENT
Marie Coadic a été secrétaire du club Armor parachutisme de 1999 à 2001, puis secrétaire de la ligue de Bretagne, de 2001 à 2009. Présidente de la ligue de Bretagne depuis 2001, elle est à l’origine de l’organisation des championnats de France à Vannes en 2004. Elle crée en 2009 le rassemblement féminin breton, renouvelé chaque année. Dans ses convictions, elle a à cœur de féminiser le parachutisme, de promouvoir le haut niveau à partir de la base avec la recréation du Pôle espoir. Cela représente 18 ans de bénévolat pour le parachutisme avec des responsabilités lourdes, notamment les deux mandats comme présidente de la ligue. A souligner également au niveau local où elle a réussi à développer une activité parachutiste intense et comme présidente d’Armor Parachutisme, elle a incité et facilité l’accès de plusieurs jeunes, au haut niveau et aux Equipes de France. Au niveau régional, ses mandats l’ont conduite avec une grande efficacité et un souci de développer le parachutisme sur tout le territoire en dynamisant les clubs et comités départementaux.


Isabelle ROTH, animée par la volonté de faire découvrir le parachutisme, elle s’oriente, dès 2001, vers le parcours de moniteur fédéral de parachutisme qu’elle obtient en 2003. Elle s’investit également dans les stages de Précision d’Atterrissage sur l’école de parachutisme sportif de la Moselle ainsi que dans les compétitions nationales. En 1997, consciente des enjeux de la politique sportive au niveau du département de la Moselle et de la région Lorraine, elle prend la présidence du Para club sportif de Dieuze. Ayant l’envie de dynamiser la politique sportive en faveur des féminines, elle est élue dès 2001 au comité directeur de l’école de parachutisme sportif de la Moselle. Toujours avec la même détermination, elle devient en 2004 secrétaire du comité départemental de parachutisme de la Moselle et, la même année, intègre l’instance régionale, la ligue lorraine de parachutisme, au sein du conseil de discipline.


Richard ROTH a débuté le parachutisme en 1986 sur le centre école de parachutisme de l’Est à Guéblange les Dieuze. Il a eu à coeur de développer sa discipline dans la région Lorraine en étant très actif dans les instances dirigeantes locales et régionales ainsi que dans le domaine de la formation. Durant plus de vingt ans, il s’est investi dans les stages de PA sur l’école de parachutisme sportif de Moselle ainsi que dans les compétitions nationales organisées par cette école. En 1990, conscient des enjeux de la politique sportive au niveau du département de la Moselle et de la région Lorraine, il a intégré le comité directeur du centre école de parachutisme de l’Est. En 1997, il a pris le poste de trésorier au sein du Para club sportif de Dieuze afin d’apporter ses compétences financières à la présidente. Toujours avec l’envie de dynamiser la politique sportive au sein de l’école de parachutisme sportif de Moselle, il est élu, dès 2003, comme vice-président.. Avec la même détermination, il est élu en 2004 comme membre du comité directeur du comité départemental de parachutisme de Moselle et, la même année, a intégré l’instance régionale en tant que vice-président. Egalement, pendant ses années d’activité au sein du Ministère de la Défense, il s’est investi en tant que directeur des sections de parachutisme sportif, recevant, à ce titre, une lettre de félicitation du Ministère de la Jeunesse et des Sports ainsi qu’un témoignage de satisfaction du général commandant de région Terre nord-est. Richard Roth, est, à ce jour, président de la ligue Grand-Est.


Médaille de l’Aéronautique
Gillian RAYNER est élue à la FFP de 1989 à 1997, puis de 2004 à ce jour. Durant ses mandats, elle a aussi apporté un soutien au CNOSF lors de l’organisation du Congrès European Women and sport, en 2004. Membre du jury international lors des championnats du monde 1990, 1992, 1995, 2000, 2004, 2005 et 2010, elle est aussi contrôleur FAI lors des championnats du monde 2008, 2010 et 2012 et juge international lors des championnats du monde 2005, 2006, 2008, 2009, 2010, 201 et 2014.

De 1991 à 1995, Gillian est président fondateur de l’European Parachute Union, créée sous l’impulsion du président, Bernard Colas. En 2014, elle est élue directeur exécutif de la Fédération Aéronautique Internationale, ce qui l’oblige à démissionner de la CIP lors de la réunion annuelle en janvier 2015. Elle est la première femme élue à ce poste. Secrétaire générale de la CIP de 1996 à 2002 puis vice-présidente de 2007 à 2015, elle en est actuellement présidente.


Après une formation classique (ouverture automatique) à l’âge de 30 ans, en septembre 1976, sur l’école de parachutisme de Bergerac, Marc FEYDEAU obtient son premier brevet en février 1977 puis les brevets B1, B2 et B3. Il s’est inscrit dans une démarche de formateur, initiateur, moniteur fédéral mais, également, dans une démarche participative à la vie de l’association du Blanc. Trésorier de l’école du Blanc pendant plus de 20 années, il a fait preuve de discernement quant au projet de développement de l’association et au choix financier apporté pour l’acquisition des trois aéronefs, la construction de l’école et la création de plus de 10 emplois professionnels. Sa carrière professionnelle l’a conduit sur le territoire africain (Côte d’Ivoire, Cameroun, Tchad et Algérie). Durant ces années, il a soutenu et apporté son expertise et son expérience aux armées africaines. Il est à la base de la création d’un club parachutiste en Côte d’Ivoire, en 1989. Il passe ensuite les qualifications dans les disciplines Voile Contact et Vol Relatif. Durant toutes ces années, le nombre d’élèves débutants formés par ses soins avoisine les 3000. Il a permis la qualification dans la discipline Vol Relatif de 2000 élèves. Il totalise plus de 12.000 sauts et a passé plus de 4.000 heures dans un aéronef, soit 333 jours, sur une base de 12 heures par jour, au service du parachutisme.


Jacques MARTY a suivi le cursus classique. Moniteur régional puis fédéral, il postule au brevet d’état d’éducateur sportif, option parachutisme. Après avoir été brillamment reçu, il suit avec beaucoup d’intérêt les débuts de la pratique du tandem. Il participe à la mise en place de la formation tandem en France, avec la FFP. Jacques Marty fait partie des tous premiers pilote tandem diplômés en France. Parallèlement à ses activités de moniteur bénévole, Jacques s’est fortement impliqué dans la vie administrative de son club dont il devient président après en avoir été le directeur technique. A l’occasion des différents chantiers engagés pour améliorer le fonctionnement et la qualité des prestations proposées aux stagiaires, il fait le tour des administrations et présente des dossiers (bien ficelés), pour obtenir quelques subsides. Enfin, et comme si les activités précédentes ne suffisaient pas à remplir des journées de 24 heures, Jacques Marty a passé ses brevets de pilote. Tout d’abord pilote privé, puis pilote largueur de parachutistes. On le retrouve régulièrement aux commandes du Caravan de l’école de parachutisme de Pamiers. Jacques a toujours été un meneur d’hommes et a su, à côté de ses activités aéronautiques et parachutistes, engager et mener à bien d’autres activités.


Yves LETOURNEUR a été compétiteur en PA/V de 1977 à 1994. Juge national en Précision d’Atterrissage et Voltige en 1993, en Voile Contact en 1995, en Vol Relatif en 1998, il a été également juge international en PA/V en 1999, revalidé en 2004, en Vol Relatif en 2004 et en PSV en 2005. Formateur juges depuis 2003, il est membre du comité directeur de la FFP de 2005 à 2017. Président de la commission juges de 2005 à 2009 et de 2014 à 2017, il est membre du bureau directeur de la ligue de PACA en tant que vice-président et trésorier (1 an). Responsable de la commission pratique sportive depuis mars 2013, il est, depuis plusieurs années, au service du bénévolat associatif, le milieu aérien ainsi que la parachutisme faisant partie intégrante de sa vie, milieu dans lequel il continue à œuvrer et à pratiquer encore à ce jour.

C’est avec beaucoup de fierté que les récipiendaires posent pour la traditionnelle photo après que le président ait rappelé l’importance, pour les ligues, clubs ou écoles, de faire remonter les noms des bénévoles méritants pour la prochaine assemblée générale.

Après le déjeuner partagé au 2e étage du CNOSF, Marie-Claude Feydeau, vice-présidente de la FFP, réalise l’évaluation de la politique fédérale 2017 suivie de l’analyse de la communication fédérale de 2012 à 2017 ainsi que les objectifs 2018 présentés par l’agence de communication de la FFP : Phoebus Communication. Jean-Michel Poulet, Directeur Technique National, présente, pour sa part, le projet sportif et remercie vivement les structures qui œuvrent au quotidien pour accompagner et faire émerger des sportifs de haut niveau. Il rappelle les podiums qui ont ponctué l’année 2017 et souligne l’implication permanente des athlètes, des entraîneurs, des juges pour faire progresser nos disciplines.

Michel Guiavarch, médecin fédéral, interpelle sur la détection des médecins pratiquants sur les structures pour trouver des volontaires en tant que médecins référents.

Après de nombreux échanges avec la salle, le président souhaite une bonne saison 2018 à tous les participants et clôture cette 83e assemblée générale.

derniers articles