Fédération Française de Parachutisme » Piloter un avion largueur

FFP

62 rue de Fecamp, 75012 Paris
Tel 01 53 46 68 68 - Fax 01 53 46 68 70
ffp@ffp.asso.fr

Piloter un avion largueur

Que ce soit en qualité de pilote professionnel ou bénévole, il est difficile de devenir pilote largueur.

Cela est dû aux machines utilisées, plus exigeantes, à plus forte capacité donc moins nombreuses, au faible nombre de centres parachutistes, et au développement du professionnalisme qui raréfie le nombre de bénévoles, ceux-ci restant indispensables en structure associative afin de seconder le pilote en titre ou dans les centres dont l’activité ne rentabilisera pas un contrat de travail de pilote.

Les meilleures techniques pour accéder à la fonction restent la pratique du parachutisme qui permet de se créer un réseau relationnel, un lobbying actif en se déplaçant dans les écoles de parachutisme. La chance et le relationnel jouent bien sûr un grand rôle.

Conditions minimales

Soit pilote privé

Avec 200 heures de vol en qualité de Commandant de bord

Soit pilote professionnel

Certaines écoles de parachutisme sont contraintes par les assureurs de fixer des minima plus élevés, elles restent de toute manière souveraines dans le choix de leurs critères de recrutement

Formation

Facteurs humains

Les navigants qui n’ont pas subi lors de l’acquisition de leurs licences d’épreuve théorique portant sur les facteurs humains ou ne sont pas titulaires du certificat facteurs humains devront avant de suivre la formation DNC avoir suivi un stage homologué de rattrapage facteurs humains (durée une journée).

Se renseigner auprès de l’école de parachutisme ou de l’instructeur qui va vous former, la FFP peut vous faire suivre cet enseignement.

Qualification machine

Les avions utilisés nécessitent en général une qualification de classe que l’école de parachutisme vous fera passer avant la formation au largage.

Pilote privé

Les pilotes privés suivent une formation au largage de parachutistes sanctionnée par l’apposition par l’instructeur de la mention « apte au largage de parachutistes » sur leur carnet de vol.

Cette formation est en général confondue pour des raisons pratiques avec la formation DNC.

Pilote professionnel et pilote privé

Les pilotes privés et professionnels doivent suivre une formation dispensée par l’exploitant, c’est-à-dire l’école de parachutisme. Cette formation spécifique est définie dans un dossier de formation déposé auprès de la DGAC et sanctionnée par la délivrance d’une « Déclaration de Niveau de Compétence » ou DNC. La FFP dispose ainsi d’un programme de formation DNC.

Textes réglementaires