Fédération Française de Parachutisme » [ZOOM SUR : Les Nepthys Weembi, équipe féminine de France de vol en soufflerie]

FFP #Flyin2024
Projet Olympique

62 rue de Fecamp, 75012 Paris
Tel 01 53 46 68 68 - Fax 01 53 46 68 70
ffp@ffp.asso.fr

[ZOOM SUR : Les Nepthys Weembi, équipe féminine de France de vol en soufflerie]

09 mars 2019 - Championnat de France    | WhoIsWho   

“Motivation, unité, compétitivité”
Nouvellement formée, cette équipe est composée d’Elise Poindron, 23 ans, Clémentine Le Bohec, 24 ans, Jessica Thebault, 28 ans, et Claire-Victoire De Fleurian, 24 ans.

“Chacune issue de plusieurs équipes Espoir, Mathieu Bernier, notre entraîneur national, nous a regroupé ensemble en décembre 2018, avec un objectif  : monter une équipe féminine de vol en soufflerie et gagner le championnat du monde 2019, à Weembi, à Lille.”

Ces quatre compétitrices, posées et sûres d’elles, se sont réellement soudées et « ajustées les unes aux autres » après 4 heures de vol ensemble, soit deux stages.

Les Nepthys comptent déjà à leur actif une quinzaine d’heures de vol en équipe. Il leur restent cinq heures avant le grand moment : le championnat du monde à Lille, en avril prochain. Mais si le challenge de ce championnat est bien présent, les Nepthys n’en sont pas à leur coup d’essai. Elles ont en effet brillamment concouru lors des Windgames de février 2019, en se hissant sur la première marche du podium, en catégorie féminine. L’équipe  qualifie cette première victoire aux Windgames de réel moment d’émotion et d’encouragement.

« Un autre moment fort fut celui d’hier, lors de la première journée du championnat de France de vol en soufflerie, à iFLY Lyon. Tandis que nous nous entraînions sur les planches, nous avons entendu des applaudissements, qui étaient en fait adressés à nos résultats qui venaient de s’afficher sur le tableau, et qui nous décernaient 30 points ! Nous avions réalisé la meilleure manche, une réelle fierté. »

Les Nepthys vont tenter, lors de cette seconde journée de championnat, de reproduire leur dernière manche d’hier, et de se démarquer de l’équipe de France junior avec laquelle elles ont terminé 3e ex aequo hier en fin de journée.

Pour ces quatre compétitrices, ce championnat de France est avant tout un moment à prendre comme un bel entrainement pour la suite, pour analyser comment individuellement et collectivement, elles répondent à une situation soumise à de la pression.

Une équipe née de la Fédération Française de parachutisme

« On est vraiment bien entourées, car sans la FFP, nos coachs (Julien Degen et Mathieu Bernier), et Weembi, on ne pourrait pas en être là où nous en sommes aujourd’hui. Grâce à cet accompagnement, on se sent prêtes pour Lille ».

Leurs objectifs pour ce prochain championnat du monde, qui arrive dans près d’un mois ? Une réponse en cœur des Nepthys : « Gagner ! »

derniers articles