4 août 2018 - Championnat de France - Informations

Zoom sur : La famille Odin Parachute Systems

[CHAMPIONNATS DE FRANCE DE PARACHUTISME : ZOOM SUR] La famille Odin Parachute Systems

« On n’est pas une équipe, on est une famille ». La famille Odin Parachute Systems ? C’est Axel, 24 ans, 600 sauts, licencié au ParaClub de Mauguio, danseur ; Loic, 30 ans, 1200 sauts, licencié à Ecole Polytechnique, ingénieur militaire ; Maxime, 25 ans, 800 sauts, licencié au ParaClub de Mauguio, militaire ; Julien, 37 ans, 1500 sauts, licencié à l’EFP Pujaut, vidéoman, plieur et initiateur ; Arnaud, 39 ans, 1800 sauts, licencié à Maisons-Laffitte, vigneron. Sans oublier Elisa, 16 ans, fille d’Arnaud, et dont le parcours, avec ses 60 heures de soufflerie, a influé sur l’histoire du groupe.
Alors pourquoi un lien aussi fort ? En 2015, Axel Loubette et Maxime Lacourt participaient au championnat de France indoor à Lézignan. Après s’être rencontrés à Pujaut, ils cherchaient à construire une nouvelle équipe de VR, discipline qui est leur passion. Arnaud, venu les voir voler, leur a proposé, en second projet, de bâtir une équipe en soufflerie dans laquelle Elisa, sa fille, pourrait s’intégrer. Pour lui, c’était une gageure forte de partir de zéro et de créer, de toutes pièces, une équipe amateur de haut niveau. C’est donc leur 3e saison en soufflerie où ils ont cumulé 45 heures de vol en commun. Et, première reconnaissance, ils auront l’honneur d’être la première équipe privée représentant la France, lors de la Coupe du monde de vol en soufflerie à Zallaq, au Bahreïn, du 25 au 28 octobre 2018.
Pourquoi eux ? Déterminés, très coachés par Manu Sarrazin, mixant un équilibre riche entre jeunesse et maturité, soutenus par des sponsors aussi prestigieux que @parachutesystem et @vigil , bien que ne sortant de nulle part (dixit Arnaud 😊), ils ont pleinement conscience de vivre une histoire tellement décalée que les liens créés sont profonds et passionnés.
Sur ce championnat de France 2018, pour lequel les Odin n’ont pu réaliser que 20 sauts d’entraînement, leur vrai moteur, c’est le plaisir et la transmission. « Témoigner que l’on peut y arriver, relancer le VR, c’est ce qui nous porte. Transmettre par l’exemplarité et continuer à échanger avec les autres compétiteurs nous nourrit en continu. L’envie, aussi, de mettre en miroir ce qui est réalisé en soufflerie. Parce que la vraie magie, elle est là, quand la porte de l’avion s’ouvre, face à des paysages grandioses, pour réaliser, dans les airs, cette fusion entre tous les membres de l’équipe, pour recréer, à chaque fois, cette étincelle qui nous lie ».
Ce n’est pas le podium qui les fait vibrer sur cette édition 2018, face aux équipes de France, mais concrétiser tous ces mois de travail en étant ensemble, sur une compétition nationale. Et continuer à progresser avec régularité ; garder l’envie ; amplifier le plaisir ; peaufiner leur rêve avec cette chance fabuleuse d’avoir la confiance de la FFP – Fédération Française de Parachutisme pour se rendre au Bahreïn ; se nourrir encore et encore de tous les conseils reçus d’Alain Dony et de bien d’autres. Car, après tout, « nous, on veut marquer les esprits, et prouver que, quand on y croit, tout est possible ». …. May be and good luck !!

à lire également
9 déc. 2020

[ZOOM sur] Rémy Boullé, récit d’un sportif courageux et déterminé

Ancien commando para, Rémy Boullé a défendu les intérêts de la France en opération en Afghanistan, au Mali, au Niger ou encore au Tchad. Devenu paraplégique suite à un accident de parachute, Rémy Boullé s’est reconstruit grâce et par la pratique du sport notamment du paracanoë, et aujourd’hui du parachutisme. Récit d’un homme courageux et […]

23 nov. 2020

Compte-rendu – Stage Accession de Précision d’Atterrissage en ascensionnel du 19 au 23 octobre 2020 à Laval

Il s’agissait du troisième et dernier stage 2020 d’Incitation/Détection du pôle Accession de Laval. Planifié pendant les vacances scolaires, avec un format de 8 stagiaires tous très motivés, ce stage s’est déroulé dans un cadre idéal. Les stagiaires étaient issus majoritairement du centre-école de Laval, mais aussi de Saumur, Angers et du GIPS. Les stagiaires :Yanis […]

19 nov. 2020

Les mesures de soutien économique et le plan de relance pour le secteur du sport

Le Gouvernement a mis en place des dispositifs de soutien économique inédits pour accompagner l’économie française dans la crise. Le sport fait partie des secteurs les plus impactés. En complément des aides de droit commun, des dispositifs de sauvegarde sectoriels et un plan de relance ad hoc sont aujourd’hui mis en place pour soutenir les […]