Fédération Française de Parachutisme » [ZOOM SUR : Karine Joly et Grégory Crozier, champions du monde 2018 de parachutisme en FreeFly]

FFP #Flyin2024
Projet Olympique

62 rue de Fecamp, 75012 Paris
Tel 01 53 46 68 68 - Fax 01 53 46 68 70
ffp@ffp.asso.fr

[ZOOM SUR : Karine Joly et Grégory Crozier, champions du monde 2018 de parachutisme en FreeFly]

09 mars 2019 - Championnat de France    | WhoIsWho   

« Complicité, passion, persévérance »

Ce couple sur terre et dans les airs, a commencé à voler ensemble en 2009, sous le nom Airwax. Un nombre de sauts à leur actif assez impressionnant : 7500 pour Gregory, et 5700 sauts pour Karine, et 2500 ensemble.

Si le duo a aujourd’hui 30 compétitions au compteur, leur plus beau moment en équipe, c’était en octobre 2018, en Australie, lors de leur victoire du championnat du monde de parachutisme. Grégory revient sur ce moment d’émotion et de fierté « C’est un aboutissement de dix ans de travail ».

Sept sauts en « freefly » brillamment exécutés, qui leur ont valu une belle médaille d’or. « Avoir réalisé une telle performance, qui plus est en Australie, au-dessus de paysages extraordinaires, c’était une vraie consécration pour nous ».

Le couple et duo est toujours sous le coup de l’adrénaline, et ils savourent encore l’intensité de ce moment. Leur concentration et la préparation physique et mentale étaient telles durant les années ayant précédé ce championnat, que les Airwax sont toujours en train de reprendre « une vie normale », bien que le parachutisme soit toujours au cœur de leur vie.

« La passion qui nous anime, c’est celle de l’autre et celle de voler »

« Plus nous volons, moins nous nous préoccupons des éléments extérieurs, tel que le regard des autres, la pression… Nous avons construit autour de nous une bulle d’air indestructible ».

S’ils ont l’habitude de voler ensemble dans le ciel, ils le font rarement en soufflerie, où ils volent avec d’autres coéquipiers.

Mais par pur hasard professionnel, leurs coéquipiers respectifs n’ont pu être présents, et c’est ainsi que les « Airwax » sont devenus les « Wax », le temps de ce championnat de France à Ifly Lyon, qui vient de s’achever.

Leurs prochains objectifs ?

Continuer à se booster mutuellement, en élevant leur niveau individuel et en équipe. Grégory et Karine visent également, en Juillet, le record du monde « de grande formation en tête en haut », lors du Upright World RecordElite de Chicago.

Le dernier record était en Arizona, en 2016, avec une formation de 72 para. L’objectif cette année est une formation de 100 parachutistes. « Nous allons partir pour les sélections en Floride dans trois semaines. Beaucoup de paramètres sont à réunir pour gagner, « ça ne tient à pas grand-chose, sinon à beaucoup de rigueur, de concentration, et de coordination… »



À lire également