Fédération Française de Parachutisme » [Zoom sur Alain Desbordes]

FFP #Flyin2024
Projet Olympique

62 rue de Fecamp, 75012 Paris
Tel 01 53 46 68 68 - Fax 01 53 46 68 70
ffp@ffp.asso.fr

[Zoom sur Alain Desbordes]

01 août 2019 - Championnat de France    | WhoIsWho   

Alain Desbordes, 64 ans, ancien commercial, s’est lancé dans le monde du parachutisme il y a tout juste un an, au sein du Para Club de Péronne.
A la question « pourquoi le parachutisme ? » Alain répond simplement “ça a toujours été un de mes rêves !”.

Il y a deux ans, Alain a rencontré le président du Para Club de Péronne, lors d’un salon des associations sportives présentes au sein de la ville. François Dive, président du Para Club de Péronne, a sensibilisé Alain sur la pratique handisport au sein du parachutisme. « Ce n’est pas parce qu’on est aveugle qu’on ne peut pas sauter !!».
Après un an de réflexion, en août dernier, Alain s’est rendu au club de parachutisme et a réalisé son premier saut… et depuis il n’a plus jamais arrêté
Lors de ce premier saut, il n’avait aucune appréhension et était en toute confiance. Dès les premiers sauts, Alain a ressenti, lors de la chute libre, une liberté totale, un sentiment intense de joie de faire partie du « monde des oiseaux ». La chute libre lui a permis de prendre pleinement conscience de son corps et de comprendre l’expression « s’appuyer sur l’air » pour réaliser des figures demandées.
Accompagné de sa femme Sylvie Desbordes, avec qui il partage la même passion, Alain a 17 sauts à son actif et performe pour la première fois, en compétition, à Vichy. Il sera accompagné par Philippe Matonier -plus connu sous le nom de « Philou »- pour les sauts en compétition. Il est le seul non-voyant de la compétition.
Le président du Club ainsi que le président du département de la Somme ont fait le nécessaire afin que les non-voyants et mal-voyants puissent participer à la compétition… C’est la première année que cela sera rendu possible, la décision datant du 19 février 2019. Alain s’est donc laissé tenter par l’aspect “compétition”.
Pour ce premier championnat, Alain ne vise pas spécialement un podium mais espère pouvoir apprendre et se mesurer aux autres compétiteurs, dans une ambiance conviviale.

La compétition Handisport nécessite des conditions particulières afin de rendre possible les atterrissages de tous les compétiteurs (vent assez fort) mais devrait peut-être pouvoir débuter dès ce mercredi 31 août, dans l’après-midi. Alain est impatient de pouvoir sauter et “voler” pour la première fois en compétition !

derniers articles