14 oct. 2022 - WhoIsWho

WHO’S WHO : Max Diebold, passion wingsuit

Max Diebold, wingsuiter depuis 2013 et champion de France en titre, œuvre depuis des années, de concert avec la Fédération Française de Parachutisme, pour faire évoluer la discipline vers l’excellence. Il représente la France, aux championnats du monde, à Eloy (Arizona), aux côtés de Flavien Mazzon et Antony Jarry.

La wingsuit est inscrite dans un véritable projet sportif, depuis plusieurs années, grâce au soutien de la Fédération Française de Parachutisme et à l’implication des pratiquants. 

Ce projet permet, notamment, l’organisation de compétitions sur le territoire national et impulse une nouvelle dynamique à la discipline qui connait un intérêt grandissant. Cette appétence se traduit par une hausse des pratiquants et de leur niveau, à l’image du dernier championnat de France qui s’est tenu à Nancy, en août dernier. Avec un nombre record de participation -20 compétiteurs inscrits en Performance et 5 équipes en Acrobatique-, ce championnat a su rivaliser avec les compétitions organisées aux Etats-Unis, berceau de la pratique. C’est lors de ce championnat que Max a décroché le titre de champion de France 2022, suivi de Flavien et Antony. Ces résultats leur ont ouvert la porte pour représenter la France pour la première fois, lors des championnats du monde 2022, se déroulant actuellement à Eloy. 

Ayant peu d’expérience dans les compétitions internationales, Max a tout de même participé aux championnats du monde de Ravenne, en 2019, et ceux de Russie, en 2021. « Pour Flavien et Antony, c’est un peu différent car c’est leur première grande compétition » explique Max. Afin de travailler la gestion du stress de chacun et finaliser leur entraînement, le trio s’est retrouvé à Eloy, une semaine avant le début des championnats. Max avait pour ambition, sur ces dernières journées, « de pouvoir transmettre mon expérience, tout autant que de profiter de celle des autres membres des équipes de France ». 

La Wingsuit, en compétition, est composée de deux disciplines : 

La wingsuit acrobatique : L’Acro Wingsuit ou Acrobatique est une discipline artistique composée de 7 sauts : 4 imposés de 3 séquences tirées au hasard et 3 libres d’aisance technique et esthétique. L’équipe se compose de deux performeurs et d’un vidéoman. Le jugement se fait par vidéo pour accorder une note technique et artistique, le GPS servant à calculer le temps de travail.

La wingsuit Performance : La performance est une discipline individuelle composée de 2 manches pour 6 sauts. Il y a trois types de saut par manche : Distance ; Vitesse horizontale ; Durée de vol entre 3000 mètres et 2000 mètres, avec un départ à 3800 mètres. Le jugement se fait par GPS avec le logiciel https://skyderby.ru/. Les compétiteurs partent, espacés de 10 secondes, en suivant un couloir de vol défini à l’avance. S’écarter de ce couloir entraine des pénalités allant de 10% du score à l’exclusion de la compétition.

A Eloy, les wingsuiters français ont pour objectif de se concentrer sur la Performance, avec un projet sportif déterminé et ambitieux. «Le projet que nous avons présenté à la FFP est axé sur l’équipe. Pour l’instant, nous avons une estimation de nos performances qui est bonne par rapport aux autres nations. Les polonais, arrivés 3ème l’an passé, ont des résultats inférieurs aux nôtres. Cette année, la première place se jouera entre les Etats-Unis et nous ! » exprime Max. 

Soutenu par la Fédération et SAAM, courtier de la FFP depuis 2010 et sponsor de l’équipe de France de Wingsuit, Max s’enthousiasme : « C’est une véritable fierté de représenter la France et les partenaires lors d’un événement international, surtout pour des compétiteurs, comme nous, qui ne sommes pas professionnels ». 

Avec des espoirs de médailles, au classement individuel et au classement par nation, l’équipe de France de Wingsuit entend contribuer à entrevoir un avenir radieux pour la discipline. 

à lire également
22 nov. 2022

Rémy Boullé, dans les médias

Le portrait de Rémy Boullé, diffusé lors de l’émission Stade 2, fait partie des neuf sujets en lice pour le Prix des Micros d’Or (catégorie Prix du Public). Créés en 1987, par l’Union des Journalistes de Sport en France, les Micros d’Or, récompensent les meilleurs reportages audiovisuels de l’année.Pour la catégorie Prix du Public, c’est […]

18 nov. 2022

Plan de sobriété énergétique du sport

À la demande du Ministère des Sports, la Fédération Française de Parachutisme partage l’information suivante avec l’ensemble de ses structures :  « Face à l’accélération du changement climatique, que l’été 2022 a rendue tout particulièrement perceptible, et aux tensions internationales liées à la guerre en Ukraine, la montée en puissance de la transition énergétique de […]

18 nov. 2022

CNSD : Des sportifs militaires au service de la Nation

Les Armées fournissent un effort important pour soutenir le sport de haut niveau français. C’est ainsi que des sportifs militaires ou membres du personnel civil de la défense sont affectés au Centre National des Sports de la Défense (CNSD) au titre des équipes de France, à la fois militaires et civiles. Ils participent, tout au […]