Topsanté.com – 01 novembre 2015 – Cancer : il se fait raser la tête à 4000 mètres d’altitude pour la bonne cause

Afin de soutenir la lutte contre le cancer, trois parachutistes français se sont élancés à 4000 mètres d’altitude pour une séance de coiffure. Impressionnant.
Julien Degen et Thierry Baude sont deux professionnels (français !) du parachutisme : le premier est triple champion du monde de vol relatif (une discipline où il faut réaliser des figures en plein ciel) et le second dispose d’un impressionnant palmarès de 900 sauts en chute libre. Sollicités par l’un de leurs homologues parisiens, les deux sportifs ont accepté de participer à un défi plutôt insolite : une coupe de cheveux à 4000 mètres d’altitude.
L’objectif ? Sensibiliser l’opinion publique et récolter des fonds en faveur de la lutte contre le cancer. […]

Retrouvez l’article dans son intégralité sur TopSanté.com

à lire également
10 févr. 2020

Réunion avec le CNFAS

Le mardi 15 janvier 2019, le directeur de la circulation aérienne militaire, le général Pierre Reutter, a reçu le conseil national des fédérations aéronautiques et sportives (CNFAS), qui regroupe l’ensemble des fédérations d’usagers sportifs et de loisirs. Comme en 2018, le DirCAM a insisté en préambule sur les besoins des armées de disposer, pour l’entrainement […]

8 févr. 2020

Entraînement Équipe de France de Voile Contact à Eloy

“Depuis 6 jours, l’équipe de France de Voile Contact a repris l’entraînement à Eloy, aux Etats-Unis; avec en ligne de mire le championnat du monde de Tanay, en août 2020.Les premiers jours furent marqués par une température hivernal pour l’Arizona , – 1° le matin.Malgré cela, nos équipes ont repris leurs marques et commencent un […]

8 févr. 2020

Réunion du Comité Directeur

Hier, vendredi 7 février, après une matinée de travail avec les experts comptables de la FFP – Fédération Française de Parachutisme sur la présentation des comptes 2019, a eu lieu une réunion avec le comité directeur, autour d’un ordre du jour restreint mais d’importance pour les écoles, puisqu’il s’agissait des renouvellements des dossiers agréments.