31 mai 2024 - Communiqués de Presse - Ligue Occitanie

677-CPresse SWCS – Résultats Jour 1

Skydive World Cup Series

La Skydive World Cup Series, compétition mondiale de Précision d’Atterrissage, a débuté ce 31 mai au Centre Ecole de Parachutisme, sur l’aérodrome de Cahors-Lalbenque, à Cieurac (46). Ce sont 160 compétiteurs (dont 54 français) venus de 13 pays qui sont mobilisés pour cet évènement international majeur de la discipline. 

Liens : YOUTUBE   Dropbox 

La compétition qui a débuté ce matin par un briefing général, n’a pu démarrer immédiatement à cause d’une météorologie peu favorable et de nuages trop bas. À la fin de la matinée, des complications avec des vents forts et une alternance de nuages et de soleil n’ont pas contribué à la fluidité de la compétition. Les trois premières manches ont néanmoins pu être intégralement jugées malgré de nombreux re-sauts. 

Les résultats provisoires :

https://urlz.fr/qJQQ

1- Czech military team 1 – 17 cm (Jiri Gecnuk, Jakub Pavlicek, Hynek Tabor, Bonifac Hajek, Oldrich Sorf)

2- Sportfördergruppe Bw Team 1 – 20 cm (Elischa Weber, Robin Griesheimer, Elias Kammer, Christian Kautzmann, Stefan Wiesner)

3- Czech military team 2 – 23 cm (Petr Chladek, Petr Smesny, Ondrej Zak, Miloslav Kriz, Jakub Rataj)

Le classement des équipes françaises à la fin de cette troisième manche : 

5e : 3e RMAT (Christophe Danjou, Costel Diaconu, Flavien Morel, Edouard Fournet, William Courson)

6e : France 1 (Thomas Jeannerot, Mathieu Guinde, Sylvain Ferroni, Alexandre Ferroni, Sathan Mahinda)

9e : Black Dogs (Eric Coltat, Loïc Lubin, Claude Morel, Jean-Yves Bouillaud, Rémy Balaud)

11e : France 2 (Typhaine Meyer, Maud Serve, Adeline Delecroix, Laura Jaguelin, Pascale Dumarcet)

15e : France 3 (Pierre Asteix, Loïs Baal, Alderic Vastel, Edouard Bittighoffer, Ambre Galier)

16e : Tarbes France (Raymond Laffaille, François Barriot, Pascal Ghriss, Danielle Marquez Ferroni, Aymeric De Laubier)

20e : ETAP LIGUE NOUVELLE AQUITAINE (Olivier Menanteau, Stéphanie Texier, Alexandre Junot, Pascal Dolo, Jean-Luc Mathieu)

28e : Virage Annecy (Olivier Brun, Olivier Madeline, Ayité Mensah, Franck Cherrier, Jean-Jaques Arendt)

30e : PERONNE SOMME HAUTS DE FRANCE (Benjamin Lachambre, Antonio Cerqueira, François Bonicalzy, Adam Nouir, Oslavo Prata)

31e :  La Vieille Garde (Florian Amirault, Sengsouvanh Phoummavongsa, Franck Chartrain, Jean-Marie Nekadi, Claudine Trombetta)

32e : LORIENT PARACHUTISME (Guenael Le Moing, Albert Seguinot, Alain Le Tousse, Jacky Robin, David Potrel)

A évènement d’exception, mobilisation d’exception

Pour Jimmy Arendt, Président de la Ligue de Parachutisme d’Occitanie et Éric Simonin, vice-président de la Ligue de Parachutisme d’Occitanie, cheville ouvrière de cette première étape de la Skydive World Cup Series 2024 sur le sol français, “il fallait absolument trouver un endroit en France capable de porter une compétition de cette envergure. Cela nécessitait beaucoup d’éléments, surtout au niveau de l’infrastructure. Le choix s’est porté sur l’École de parachutisme de Cahors en prenant en compte tous les paramètres nécessaires, dont le soutien de la Fédération Française de parachutisme par la voix de son président, Yves-Marie Guillaud. Dans la World Cup Series, il existe un comité organisateur que nous cherchions à intégrer depuis 2 ans sachant qu’il y a au maximum 6 pays organisateurs. De ce fait, il faut qu’un pays sorte pour qu’il y en ait un autre qui rentre. C’est une vraie chance pour la France qu’un pays soit sorti du circuit en 2023. Pour nous, c’était un rêve de pouvoir organiser sur le sol français cette coupe du monde en précision d’atterrissage et, encore plus, la première étape“. Ces propos ont été naturellement repris par Gilles Esgrime, président de l’Ecole de parachutisme de Cahors-Lalbenque. “Le centre de Cahors existe depuis 1965“, précise-t-il en préambule. “C’était un petit centre, à l’époque, qui faisait des sauts en automatique. Ensuite, il s’est développé, porté par un groupe de bénévoles passionnés auquel se sont agrégées, au fur et à mesure, des compétences spécifiques pour aboutir à ce qu’il est actuellement avec une très forte expertise conjuguant qualifications, instructeurs et équipe de pilote. Dans le cadre des développements, nous avons essayé, tout au long de l’existence du club, d’organiser de multiples évènements. Celui-ci est exceptionnel de par son caractère mondial et induit une énorme organisation et beaucoup de pression. C’est la première fois que cette compétition vient en France…. et c’est à Cahors que cela se passe !! L’idée de candidater était plutôt séduisante bien que la proposition ait été faite tardivement tout autant que l’acceptation. Nous avons donc eu  très peu de temps pour monter ce projet mais nous tenions à le faire au mieux. Je pense que nous pouvons déjà dire que l’organisation de cette SWCS est plutôt réussie grâce à l’équipe formidable qui nous entoure. Cette coupe du monde attire 12 pays, premier côté très positif, et bien au-delà du périmètre européen. Mais c’est surtout le partage avec toutes ces équipes internationales et la capacité à les avoir regroupées sur Cahors qui est exceptionnel.”

L‘analyse de Jacques Baal, entraîneur des équipes de France de Précision d’Atterrissage / Voltige  

Recevoir la Skydive World Cup Series est vraiment historique pour  notre sport” note Jacques Baal. “La France avait essayé dans les années 2000 d’organiser un événement de cette ampleur. Mais la Fédération Française de Parachutisme n’avait pas été retenue pour entrer dans ce fameux circuit de Coupe du Monde. En 2023, la discipline s’est à nouveau mobilisée et un groupe s’est constitué autour de la Ligue de parachutisme d’Occitanie pour en proposer à nouveau l’organisation. Pour cette édition 2024, nous avons eu la chance de voir la France désignée comme première étape dans la saison. C’est une belle plus-value que le lancement de la Coupe du Monde 2024 se fasse sur le territoire national. Le parachutisme français, ainsi que la Fédération, renouent ainsi à nouveau avec une dynamique internationale de compétition concernant la Précision d’Atterrissage après plus de 20 ans. Il était également marquant pour notre sport de témoigner de notre volonté d’être organisateurs d’un événement international de cette envergure et d’être moteurs sur cette discipline parfois méconnue, surtout des jeunes pratiquants. Cette coupe du monde est un événement de référence mondiale. C’est celui qui réunit le plus d’équipes. Nous en accueillons 32, ici, à Cahors. Une référence, d’ailleurs, tant pour les équipes étrangères que pour les compétiteurs nationaux qui viennent se mesurer à l’élite. Pour les équipes de France  l’enjeu est encore plus spécifique car nous sommes dans une phase de sélection qui va s’opérer à l’issue de cette compétition. Les formats mis en place vont constituer la base de l’ossature des équipes que la FFP projettera sur le Championnat du Monde en septembre. Nous allons donc confirmer ou nuancer nos décisions à l’issue de cette manche de Coupe du monde. Ensuite, nous enchaînerons avec le championnat du monde militaire qui va arriver très vite, au mois de juillet. Cette compétition revêt donc une importance capitale pour nos collectifs français. Il faut aussi noter que les nations majeures de la discipline sont toutes présentes, élément révélateur de l’intérêt représenté. C’est donc une option de mesure très concrète de notre niveau par rapport à ces équipes mondiales, surtout en ayant connu beaucoup de changements dans les équipes féminines et masculines françaises sur les derniers mois. La participation des équipes de France, tout autant que des autres équipes françaises engagées sur cette SWCS contribue finalement à mettre en situation les sportifs de manière à les habituer et les confronter à ce type d’événements.

Michel Jara, chef juge de cette compétition, évoque pour sa part “l‘opportunité d’avoir réuni ici, à Cahors, le haut niveau mondial de Précision d’atterrissage, avec, notamment, les 4 premières équipes de l’édition 2023 de la Skydive World Cup Series et une vingtaine d’équipes étrangères. Il y a eu quelques re-sauts à cause de vents supérieurs à 7.5, voire une grosse rafale à 9 qui nous a bloqués pendant quelques minutes. Résultat : peu de carreaux pour le moment, tout autant par manque d’entraînement sur cette drop zone à cause des conditions météorologiques difficiles de ces derniers jours que par manque de pratique en ce début de saison. 3 juges étrangers et 3 juges français m’accompagnent, et le nouveau système de jugement autrichien, utilisé lors des compétitions militaires, est très facilitateur entre autres pour analyser la différence, en m/s, entre le premier posé et le deuxième impact. Cela fluidifie aussi la diffusion des résultats car nous validons immédiatement le résultat dès que le capitaine d’équipe a signé sur tablette.

Relations presse :
Typhanie Montmaneix – 07 85 83 91 41
Solène Mercadier – 06 81 62 51 26
contact@phoebus-communication.com
www.ffp.asso.fr
@FFParachutisme

à lire également
3 juin 2024

Entrainement Voile Contact Besançon

Retour sur l’entrainement des équipes de France de Voile Contact à Besançon (25). Quelques mots de Jean-Michel Poulet, entraineur de l’équipe de France de Voile Contact, à l’issu de cet entrainement : « De bons progrès pour cette nouvelle équipe qui vise un podium pour les prochains championnats du monde.La priorité est donnée sur le […]

3 juin 2024

Cet été, vole vers ton Brevet B : Les lauréats

A la suite du lancement de l’opération « Cet été, vole vers ton Brevet B » la Fédération Française de Parachutisme a sélectionné les écoles porteuses du projet !En raison de l’immense succès de l’appel à candidatures, une école supplémentaire a été sélectionnée, portant le nombre total à six au lieu des cinq initialement prévues. […]

2 juin 2024

Skydive World Cup Series 2024 – 2 juin

La huitième et dernière manche de la Skydive World Cup Series, compétition mondiale de Précision d’Atterrissage, est en train de se terminer. L’équipe France 1 est dans l’avion. Les résultats provisoires par équipe : 1- Sportfördergruppe Bw Team 1 avec 51 cm (Elischa Weber, Robin Griesheimer, Elias Kammer, Christian Kautzmann, Stefan Wiesner)2- Czech military team 1 […]