18 nov. 2022 - Actualités - Actualités & Informations

Plan de sobriété énergétique du sport

À la demande du Ministère des Sports, la Fédération Française de Parachutisme partage l’information suivante avec l’ensemble de ses structures : 

« Face à l’accélération du changement climatique, que l’été 2022 a rendue tout particulièrement perceptible, et aux tensions internationales liées à la guerre en Ukraine, la montée en puissance de la transition énergétique de notre pays est un impératif. C’est la raison pour laquelle, le 14 juillet dernier, le Président de la République a annoncé la préparation d’un Plan de sobriété énergétique pour la France, en fixant un objectif aussi clair qu’ambitieux : réduire de 10 % la consommation d’énergie d’ici 2024 (par rapport à 2019) et de 40 % à horizon 2050. […] Afin, dans un premier temps, d’éviter des mesures subies cet hiver pour toutes et tous, et, plus largement, d’engager le monde du sport dans une vraie culture de la sobriété, 40 mesures ont été, à ce stade, priorisées dans notre plan de sobriété énergétique pour le sport. »
Voici les 10 principales mesures :

1.            Réduire la température de chauffage d’au moins 2°C dans les gymnases et dans les salles de sport privées.

2.            Réduire de près de 50 % l’éclairage des avant-matchs et des après-matchs pour les rencontres de rugby et de football professionnels en journée et de plus de 30 % en nocturne.

3.            Prolonger le programme d’intervention de l’Agence nationale du sport en faveur de la rénovation énergétique des équipements sportifs, dont les piscines.

4.            Expérimenter, en lien avec les collectivités, la mise en place de la gratuité des transports en commun pour les détenteurs d’un billet d’un événement de sport professionnel.

5.            Soutenir activement le développement de la pratique du vélo, de la marche et du covoiturage.

6.            Bâtir un référentiel commun pour généraliser la réalisation d’un bilan énergétique par les structures sportives.

7.            Désigner et former un référent énergie au sein des Fédérations et des ligues professionnelles.

8.            Lancer une campagne de communication intitulée « Se dépenser plus pour dépenser moins » incitant les Français à faire du sport pendant les périodes de haute consommation d’énergie.

9.            Réduire la température de l’eau d’au moins 1°C dans l’ensemble des piscines du territoire.

10.          Activer les mesures prédéterminées pour réduire la consommation d’énergie en cas de signal rouge Écowatt.

à lire également
22 nov. 2022

Rémy Boullé, dans les médias

Le portrait de Rémy Boullé, diffusé lors de l’émission Stade 2, fait partie des neuf sujets en lice pour le Prix des Micros d’Or (catégorie Prix du Public). Créés en 1987, par l’Union des Journalistes de Sport en France, les Micros d’Or, récompensent les meilleurs reportages audiovisuels de l’année.Pour la catégorie Prix du Public, c’est […]

18 nov. 2022

Plan de sobriété énergétique du sport

À la demande du Ministère des Sports, la Fédération Française de Parachutisme partage l’information suivante avec l’ensemble de ses structures :  « Face à l’accélération du changement climatique, que l’été 2022 a rendue tout particulièrement perceptible, et aux tensions internationales liées à la guerre en Ukraine, la montée en puissance de la transition énergétique de […]

18 nov. 2022

CNSD : Des sportifs militaires au service de la Nation

Les Armées fournissent un effort important pour soutenir le sport de haut niveau français. C’est ainsi que des sportifs militaires ou membres du personnel civil de la défense sont affectés au Centre National des Sports de la Défense (CNSD) au titre des équipes de France, à la fois militaires et civiles. Ils participent, tout au […]