Les péripéties de l’équipe VR espoir féminine

Après un début de saison chargé en soufflerie, l’équipe espoir féminine a été chaleureusement accueillie par le pôle espoir de Saumur pour ses stages d’avions. Trois stages étaient prévus (fin avril, fin juin et mi juillet) pour préparer au mieux la deuxième étape de la coupe de France ayant lieu à Bouloc, et les championnats de France de Vichy. Pour ces trois entrainements, elles ont été coachées par Amélie Tirman (deux fois championne du monde avec le VR4 féminin).

Un ENORME MEGA GROS MERCI à Amélie qui a été géniale !!!

Le premier stage a été très positif, malgré les températures particulièrement fraiches et quasiment trois jours de pluie. Ce stage fût celui de tous les records, avec les premières « doublettes » de Clémentine et Anaïs, une journée à 11 sauts et un libre à 26 points. Les filles ont beaucoup travaillé en place standard, afin de retranscrire dans le ciel tout ce qui avait été appris en soufflerie. Les sauts ont donc été très prometteurs, malgré quelques sorties … originales 🙂 Le travail dans le vent relatif était aussi compliqué, puisque le centre de la figure manque un peu d’expérience en sortie d’avion par rapport aux extérieures, plus promptes à commencer à bouger. Ce premier stage a aussi été l’occasion de voir que la bonne ambiance qui régnait en soufflerie était toujours là, et qu’une super saison les attendait.

D’ailleurs, un nom d’équipe a enfin été choisi : Némésis Espoir Saumur. C’est donc sur ces notes positives que le stage s’est achevé.

Cependant, deux jours avant le  stage suivant, Marie s’est blessée assez gravement sur un atterrissage. En attendant d’avoir plus de nouvelles, l’équipe s’est arrangée pour la remplacer par Damien Gouriou (du VR4 France) pour le weekend et Christine Malnis (du VR4 France féminin) pour le reste du stage.
La pluie et le vent n’ont pas permis de sauter le weekend, mais les sauts se sont enchainés la semaine, permettant de continuer le travail mené au premier stage : les blocs se sont calés au fur et à mesure, les sorties s’amélioraient, les filles commençaient à travailler en place inverse, et les sauts se compliquaient.
Le record de ce stage fut un libre à 28 points. Au cours de la semaine, les filles ont appris que l’état de Marie ne lui permettrait sûrement pas de finir la saison avec elles. Elles auraient donc un remplaçant à chaque stage. Malgré tout, la progression a continué sur ce stage et tout le monde était prêt à revenir deux semaines plus tard pour le dernier entrainement.

La vidéo de la deuxième semaine d’entrainement, réalisée par Chantal Ferré :

http://youtu.be/tie2Gp51hGk

 

Avec enfin un temps d’été (et un vent assez fort, mais passable), le troisième stage a commencé sur les chapeaux de roue sur un rythme de 10 sauts par jour, avec un libre à 35 points le premier jour, puis un à 42 points le second. Les blocs semblaient accélérer aussi, en partie grâce à la progression des filles, et en partie grâce à leur remplaçant de la semaine, Dennis Praet (de l’équipe nationale Belge Hayabuza). Pour situer un peu la moyenne de l’équipe, un tirage (caché dans les sauts d’entrainement à l’insu des filles) avait débuté. Mais sur le 9ème saut de la deuxième journée, Clémentine a eu une ouverture très brusque. L’hôpital de Saumur a diagnostiqué une entorse cervicale : 15 jours de repos minimum. L’entrainement s’est donc arrêté.

Pour se qualifier aux championnats de France, les deux filles restantes (le binôme de tête avec Pamela et Anaïs) et Pat (le vidéo) ont volé avec Laurence Hervé et Damien Gouriou (membres des équipes A) lors de la seconde étape de la coupe de France à Bouloc. L’équipe Némésis Espoir Saumur finit à la première place (hors classement) avec 16,5 de moyenne.

Un dernier entrainement a été calé au dernier moment début aout, juste avant les championnats de France à Vichy. Les filles espèrent que d’ici là Clémentine sera bien remise et qu’elles seront prêtes à se battre pour un podium aux championnats !

à lire également
24 janv. 2020

Commission Internationale du Parachutisme

La réunion de la C.I.P se déroule du 22 au 26 janvier à Moscou. Photo de la délégation française: Patrice Girardin, délégué pour la France, Bernard Nicolas, délégué adjoint pour la France, président commission juges internationaux, David ROTH, président de la FFP – Fédération Française de Parachutisme, Domicile Kiger, commission vol en soufflerie et commission […]

17 janv. 2020

Parachutistes honorés à l’Assemblée nationale.

L’équipe de Karine Joly, Grégory Crozier et Baptiste Welsch a été honorée une nouvelle fois. Dans les salons de l’assemblée nationale ils ont reçu des mains du député Jean-Michel Mis, la médaille de l’assemblée nationale en présence de David Roth, président de la FFP.

10 janv. 2020

Deux parachutistes médaillés à Nice

Karine Joly et Gregory Crozier, champions du monde 2018 en Freefly, ont été reçus à la mairie de Nice pour la remise de la médaille de la ville Nous athlètes ont été reçus par:Mr David, Directeur Adjoint de cabinet et Conseiller RégionalMr Azinheirinha, Directeur Général des ServicesMr Papazian, Responsable des Sports