Fédération Française de Parachutisme » Jour 9 : World Air Games Dubaï

FFP #Flyin2024
Projet Olympique

62 rue de Fecamp, 75012 Paris
Tel 01 53 46 68 68 - Fax 01 53 46 68 70
ffp@ffp.asso.fr

Jour 9 : World Air Games Dubaï

09 déc. 2015 - Actualités   

En PA, le siki a sauté à 7 heures 30, ce 9 décembre, validant le début de la journée de sauts. Les manches s’enchaînent depuis 8 heures 15.

1

 

Les premiers appels en PA ont eu lieu ce matin à 8 heures 15. L’équipe de France hommes a débuté par un re-saut de la première manche car celle du 7 décembre n’avait pas été validée en raison de vents trop forts. Les conditions de la deuxième manche étaient normales, sans difficultés particulières. L’équipe a fait 5 cm, ce qui reste dans la moyenne par rapport à son potentiel. Sébastien Carbillet a réalisé un carreau. Normalement, 3 sauts devraient être réalisés aujourd’hui.

1

3

 

Sylvain Ferroni vient de réaliser 1 cm sur son premier saut. Ils sont 11 concurrents dans la catégorie PA junior. Sylvain est à égalité avec l’autrichien. Il est contraint de se concentrer énormément par rapport à la vision inhabituelle pour lui de l’environnement puisque ce sont ces premiers sauts sur Dubaï (un en entrainement et un en compétition). Mais, ce premier stade de découverte passé, il sait que, désormais, ce niveau de concentration va aller crescendo.

 

L’équipe de France Hommes en Précision d’Atterrissage, composée de Thomas JEANNEROT, Tanguy MAHEU, Sébastien CARBILLET, François MARTZOLFF et Jean VIGNUALES, embarque au Palm drop zone.
La cible est située au Beach drop zone. Le retour est ensuite effectué en bateau navette.

7

 

Cindy COLLOT, Charline DELAY et Kevin TECHER viennent d’embarquer pour leur deuxième saut en Voile Contact à 2 – Séquence. Les répétitions se poursuivent jusqu’au pied de la zone d’embarquement et la concentration est maximale pour nos performers.
Si le décollage en hélicoptère est situé sur la piste de décollage, sur la DZ du Palm, le posé est à l’Horse race avec un retour en bus.

6

 

Le troisième saut de l’équipe de France féminine de Précision d’Atterrissage :

Les World Air Games 2015 ont vu une journée intense dans toutes les disciplines parachutistes (hormis le FreeStyle qui débutera le 10). Les équipes de France se sont âprement engagées dans ces Jeux mondiaux de l’air.

En Vol Relatif Vertical, après 5 manches, Emmanuelle DRONEAU, Edouard HENRY, Mickaël MELO, Nicolas CAMPISTRON, Grégory MAGAL et Guillaume BIGEARD sont à la 2e place à 7 points d’écart du Canada, mais avec 15 points d’avance sur la Belgique. Cette jeune équipe, récemment championne du monde, va poursuivre la lutte avec détermination sur les 5 prochaines manches.

L’équipe de  Vol Relatif à 4 Open (Damien GOURIOU, Charles ROMMEL, Kevin MANSION, Laurence HERVE, Loïc CAMPY) est 4e après deux manches à 2 points du podium.

Sophia PECOUT, Clémentine LE BOHEC, Christine MALNIS, Pamela LISSAJOUX et Michel LAYNAUD, vidéoman, ont à cœur de conserver le statut de l’équipe de Vol Relatif à 4 Féminin. Après deux manches, le VR4 féminin est premier à 1 point devant leurs concurrentes américaines. Et à 12 points de l’équipe canadienne.

Cinq manches ont été réalisées en Vol Relatif à 8. Eliott LESIMPLE, Antoine LELEU, Damien SORLIN, Guillaume BERNIER, Mathieu BERNIER, Julien OLEK, Thomas PERRIN GACHADOAT, Olivier HENAFF et Aurélien LEMAIRE sont 3e à 10 points des russes et loin derrière les américains.

Cindy COLLOT et Charline DELAY, championnes du monde en titre, filmées par Kevin TECHER, maintiennent leur suprématie en Voile Contact à 2 avec 16 points d’avance sur l’équipe russe et 25 devant les suédois. Cindy et Charline sont le seul binôme féminin évoluant en VC2 aux WAG.

En Voile Contact à 4 Rotation, Adrien MERLEN, Rodolphe POURCELOT, Frédéric TRUFFAUT, Emmanuel BOUCHARD et David HUET sont 2e à égalité avec la Biélorussie après 2 manches.

Yohann ABY, Loïc PERROUIN et Pierre RABUEL, en FreeFly, sont 2e à 4,7 points des russes et à 3,8 points devant les anglais.

« Les Jeux Mondiaux constituent la dernière compétition majeure de la saison 2015. Ils imposent aux athlètes une organisation complexe et très déstabilisante » rappelait récemment Jean-Michel Poulet, Directeur Technique National de la FFP. « La multiplicité des disciplines et des sites de compétition rend les phases de concentration et de préparation plus délicates à gérer. Mais cela permet à nos athlètes de vérifier et d‘ajuster toutes les routines mises en place par les coachs et les entraîneurs. L’objectif majeur reste de remporter le maximum de médailles pour les groupes les plus aguerris. Pour les autres, il s’agira de profiter de cette rencontre pour s’évaluer à un an du Mondial de Chicago. Cette compétition devrait mettre une nouvelle fois en avant l’excellence de nos sportifs et de notre Fédération ».

Pour toute demande d’information : phoebus-communication@orange.fr Tél : 06 80 22 39 50

Les coachs du VRV et des Disciplines Artistiques très studieux sur la DZ.

12357163_927597883942581_8643407892617823154_o

Quatrième saut en Free fly

Eliott LESIMPLE, Antoine LELEU, Damien SORLIN, Guillaume BERNIER, Mathieu BERNIER, Julien OLEK, Thomas PERRIN GACHADOAT, Olivier HENAFF et Aurélien LEMAIRE dans le soleil couchant de Dubai.

12339348_10153691212366427_6698556762116245503_o

Les résultats de la journée, en Vol Relatif Vertical, sont satisfaisants pour une équipe qui vient d’intégrer un nouveau performer et un nouveau vidéoman. La cadence et le rythme sont là. Il reste à gommer les fautes qui pénalisent fortement l’équipe. En rythme, l’équipe est proche des premiers, les canadiens, mais elle fait plus de fautes ce qui explique l’écart de points au classement. Il n’empêche que ces performances sont de bon augure pour Chicago lorsque cette jeune équipe aura derrière elle une saison d’entraînement.

L’équipe de VRV en debriefing du saut.

12316422_927598883942481_4383408318460328166_n

En Vol Relatif à 8, premier saut de compétition sur la Horse Drop zone pour Eliott LESIMPLE, Antoine LELEU, Damien SORLIN, Guillaume BERNIER, Mathieu BERNIER, Julien OLEK, Thomas PERRIN GACHADOAT, Olivier HENAFF et Aurélien LEMAIRE . VIDEO ICI

 



À lire également