Fédération Française de Parachutisme » jour 10 : WAG Dubaï – les sauts s’enchaînent

FFP #Flyin2024
Projet Olympique

62 rue de Fecamp, 75012 Paris
Tel 01 53 46 68 68 - Fax 01 53 46 68 70
ffp@ffp.asso.fr

jour 10 : WAG Dubaï – les sauts s’enchaînent

11 déc. 2015 - Actualités   

Superbes images de Free fly pour ouvrir ce 10e jour des World Air Games de Dubaï (Crédit photo : Sébastien Chambet)

Après une matinée et un début d’après midi intenses, la compétition est en stand by en raison de vents trop forts. ‪#‎wagdubai‬

Will Penny, analyse en permanence les vidéos afin de réaliser des prises de vues toujours parfaites pour une performance optimale pendant que Yohann Aby part se concentrer avant le saut. En ce 10 décembre, les conditions en matinée étaient excellentes. Le vent s’est ensuite levé en début d’après midi et a contraint les compétiteurs à revenir au Horse Race zone.

Mathieu Bernier, leur entraîneur, au posé du quatrième saut de l’équipe de Vol Relatif à 4, open (Damien GOURIOU, Charles ROMMEL, Kevin MANSION, Laurence HERVE, Loïc CAMPY), noté 29.

Une interview de Mathieu Bernier, entraîneur en Vol Relatif à 4 open, féminin et Vol Relatif à 8.

Entre chaque rotation, Damien GOURIOU, Charles ROMMEL, Kevin MANSION, Laurence HERVE et Loïc CAMPY, membres de l’équipe de Vol Relatif à 4 – Open, reprennent inlassablement les figures, au sol.

Enormément d’implication, de répétitions, de concentration pour les équipes françaises. En Vol Relatif à 4 Féminin, Sophia PECOUT, Clémentine LE BOHEC, Christine MALNIS, Pamela LISSAJOUX, à 3 points devant les américaines au 5e saut, sont attentives aux conseils de leur coach, Mathieu Bernier.

L’équipe de France de Voile Contact à 4 – Rotation, Adrien MERLEN, Rodolphe POURCELOT, Frédéric TRUFFAUT, Emmanuel BOUCHARD et David HUET, au posé de son 5e saut.

Embarquement d’Adrien MERLEN, Rodolphe POURCELOT, Frédéric TRUFFAUT, Emmanuel BOUCHARD et David HUET, les membres de l’équipe de Voile Contact à 4 – Rotation.

 

L’équipe de Voile Contact à 2 pour son cinquième saut aux WAG 2015.

Le Palm drop zone depuis l’hélicoptère qui fait les largages des équipes de Voile Contact.

La France, reconnue comme la meilleure nation mondiale parachutiste, est très médiatisée sur ces World Air Games. Sylvain et Danièle Ferroni ont fait l’objet d’une interview en direct sur Dubai Sports.

Superbes photos en sortie d’hélicoptère ! En Précision d’Atterrissage, les équipes étaient en stand by cet après midi.

Les World Air Games 2015 se sont poursuivis, durant toute la matinée, sur Dubaï. Une première médaille d’or est déjà assurée par le Voile Contact à 2 et d’autres podiums sont espérés à ce stade de la compétition.
Tout avait bien commencé sur le Horse Race Jebel Ali, le soleil était au rendez-vous et les sauts s’enchaînaient en Voile Contact à 2, Voile Contact Rotation, Vol Relatif à 4 open et femme, et Free Style. Puis, vers 14 heures, le vent s’est levé et la compétition a été mise en stand-by. La même décision avait été prise un peu avant pour la Précision d’Atterrissage, au Palm.
En Voile Contact à 2, nos 2 jeunes femmes, Charline et Cindy, avec Kevin à la vidéo, ont continué à écraser la compétition. A l’issue du septième saut, elles totalisent 165 points et possèdent 20 points d’avance sur la seconde équipe. Comme elles n’ont pas utilisé leur saut joker, elles ont déjà remporté la compétition avant l’ultime saut de samedi, sur la drop zone de Skydive Dubaï. Et pourtant Cindy s’est fait peur lors du saut 6. Elle a eu un problème d’ouverture dû à la rétractation bloquée. Elle a réussi, au prix d’un gros effort, à la débloquer. Elles ont perdu 5 secondes de travail mais ont réussi, malgré tout, un score de 30 points, le meilleur de la manche.
En Free Style, Yohann Aby et William Penny sont bien partis pour faire la même chose que leurs consœurs du Voile Contact à 2. Après seulement 3 manches, ils ont déjà 3,4 points d’avance sur leurs concurrents en deuxième position.
En Voile Contact à 4 Rotation, l’équipe de France a connu une journée difficile et est insatisfaite de ses prestations. Elle est maintenant distancée de 6 points par les Russes. Elle conserve malgré tout sa deuxième place avec, encore, 4 points d’avance sur les Biélorusses.
La jeune équipe de Vol Relatif à 4 Open, bien qu’enchaînant des sauts corrects, voit s’éloigner la troisième place du podium, désormais à 7 points après la cinquième manche.
L’équipe de Vol Relatif à 4 féminine, après 5 manches, mène toujours la compétition de 3 points devant les américaines. Elles leur ont cependant concédé 2 points, aujourd’hui, sur un saut pour lequel elles n’avaient jamais réalisé cette sortie d’avion. Il reste encore 5 manches et tout est possible, surtout si elles maintiennent la pression sur les américaines.
En Précision d’Atterrissage, les jours se suivent et se ressemblent, malheureusement. Les femmes sont cinquième et dernières d’une compétition mal engagée à ce jour. Déborah Ferrand est cinquième, à 2 points seulement de la première. Mais il reste 5 manches et tout est possible pour elle.
L’équipe masculine est onzième et il semble difficile d’espérer une médaille. Le premier français, Thomas Jeannerot, est vingt-huitième avec 6, contre 0 au premier. Chez les juniors hommes, Sylvain Ferroni occupe la deuxième place.
Les autres équipes en Vol Relatif à 8, Vol Relatif Vertical et Free Fly étaient de repos aujourd’hui.

Sur 484 parachutistes présents aux WAG 2015, 50 compétiteurs sont français. La France était également présente sur ces Jeux Mondiaux de l’Air dans le team des juges avec Thi Bich Van HA et Bernard GARSAULT en Epreuves Artistiques, Bernard NICOLAS en Voile Contact. Christine Le Tourneur, pour sa part, jugé les épreuves de Pilotage Sous Voile

Sophia PECOUT, Clémentine LE BOHEC, Christine MALNIS, Pamela LISSAJOUX et Michel Laynaud, dans le viseur de Sébastien Chambet, au-dessus du Palm.

12339380_927893227246380_1260170894039060614_o

L’analyse de Jean-Michel Poulet, Directeur Technique National de la FFP, analyse les résultats au 10 décembre de nos compétiteurs et évoque les prochains championnats du monde 2016, à Chicago.

 



À lire également

derniers articles