6 Jul 2021 - Canopy piloting France - Championnat du Monde

Compte-Rendu – L’Équipe de France de PSV à Tanay

Championnats du Monde – Mondial 2020

Philippe SCHORNO, entraîneur national, nous raconte ses premières impressions.

Jour 1 – Le 28 juin 2021
L’équipe de France de Pilotage Sous Voile a fait le déplacement jusqu’à Tanay, Sibérie – Russie afin d’optimiser ses chances pour le prochain Mondial, au mois d’août.
Le déplacement a été un peu long avec quelques imprévus météorologiques (entraînant un détournement d’avion), avion manqué et autres péripéties. Mais, nous voici enfin arrivés sur la DZ, et la semaine s’annonce belle et chaude.

L’hôtel est sur la DZ. Il possède tout le confort nécessaire pour le déroulement d’un bon stage. Un restaurant y est accolé sous forme de self-service – bien pratique, notre russe étant plus que limité, voire proche du néant J.

La nuit sera réparatrice et permettra de commencer à gérer les 5 heures de jet lag.

Jour 2 – Le 29 juin 2021
La DZ est jolie, bien aménagée et très opérationnelle. Une grosse flotte d’avions est au sol en attendant les sautant avec quelques Turbolet, des Antonov 2, dont certains touchés par la modernité sont à turbine et bien d’autres.  

Le pont, malgré une légère pente, est de bonne facture et réservera – on l’espère – de grandes performances des frenchies. 

Durant deux semaines, l’équipe va donc effectuer un maximum de sauts de réglage (80 prévus) afin de trouver les placements optimums pour les 3 épreuves de la discipline.

Les papiers remplis et les pliages effectués, il est temps de s’avionner.
C’est parti pour une première rotation en Antonov 2, l’avion réservé pour les swoopers.
Le but de la journée est de prendre ses repères sans forcer saut après saut, sans attaquer pour ne pas hypothéquer la suite du stage.
Dans l’ensemble le premier saut est prometteur et les impressions sont bonnes.

Aujourd’hui est normalement la journée la plus mauvaise en raison de la météo et effectivement des nuages noirs s’amoncellent au sud-est du terrain.

L’équipe effectuera un deuxième saut avant un premier standby. Après 3 heures d’arrêt, deux autres sauts viendront ponctuer cette journée.

À demain pour de nouvelles aventures…

Compte rendu de Philippe SCHORNO, entraîneur national des équipes de PSV.

à lire également
22 Nov 2022

Rémy Boullé, dans les médias

Le portrait de Rémy Boullé, diffusé lors de l’émission Stade 2, fait partie des neuf sujets en lice pour le Prix des Micros d’Or (catégorie Prix du Public). Créés en 1987, par l’Union des Journalistes de Sport en France, les Micros d’Or, récompensent les meilleurs reportages audiovisuels de l’année.Pour la catégorie Prix du Public, c’est […]

18 Nov 2022

Plan de sobriété énergétique du sport

À la demande du Ministère des Sports, la Fédération Française de Parachutisme partage l’information suivante avec l’ensemble de ses structures :  « Face à l’accélération du changement climatique, que l’été 2022 a rendue tout particulièrement perceptible, et aux tensions internationales liées à la guerre en Ukraine, la montée en puissance de la transition énergétique de […]

18 Nov 2022

CNSD : Des sportifs militaires au service de la Nation

Les Armées fournissent un effort important pour soutenir le sport de haut niveau français. C’est ainsi que des sportifs militaires ou membres du personnel civil de la défense sont affectés au Centre National des Sports de la Défense (CNSD) au titre des équipes de France, à la fois militaires et civiles. Ils participent, tout au […]