Fédération Française de Parachutisme » Compte-rendu du regroupement national de vol en soufflerie de Lyon

FFP #Flyin2024
Projet Olympique

62 rue de Fecamp, 75012 Paris
Tel 01 53 46 68 68 - Fax 01 53 46 68 70
ffp@ffp.asso.fr

Compte-rendu du regroupement national de vol en soufflerie de Lyon

12 déc. 2018 - Informations   

Cette opération de détection s’est déroulée à la soufflerie IFly Lyon les 16 et 17 novembre 2018, en présence du Président de la Fédération Française de Parachutisme David Roth et du Directeur Technique National Jean-Michel Poulet. De très nombreuses candidatures en ligne avaient été reçues. Il n’a pas été possible d’accueillir tout le monde, une sélection a donc été opérée en fonction du profil de chaque candidature. D’autres opérations de ce type seront programmées en 2019.

Encadrement :

  • Philippe Schorno : Coordinateur National des Equipes de France de vol en soufflerie
  • Mathieu Bernier : Entraîneur National Vol Relatif

Moniteurs en vol :

  • Damien Gouriou (Vr4 France)
  • Aurélien Lemaire (Vr4 France Espoir)
  • Léonard Blanchon (Equipe De France Artistique de soufflerie)
  • Clément Ducloux (Equipe de France Artistique de soufflerie)

12 participants en Disciplines Artistiques :

  • Billie Auvray
  • Noé Auvray
  • Matthieu Bermond
  • Lucas Colin
  • Romain Damerval
  • Alexis Digonnet
  • Adrien Gallot
  • Antoine Gravat
  • Julien Gravat
  • Jacques Lecoute
  • Jérémie Molinier
  • Valentina Ovtchinnikova

10 participants en Vol Relatif :

  • Alix Castellano
  • Louis Caulier
  • Simon Caulier
  • Antoine Dosnon
  • Justine Taillebois
  • Thomas Lambin
  • Romain Loisel
  • Eliot Rigazio
  • Alexandre Rondelaere
  • Loïc Vieira

La soufflerie IFly Lyon est bien adaptée à la pratique et à l’organisation d’événements tels que les détections, sélections ou compétitions. Les responsables de cette structure ont favorisé le succès de ce stage par un engagement sans faille lors du déroulement de cette action d’envergure nationale.

Déroulement du stage :

Vendredi 16 novembre 9h /19h : Détection en Disciplines Artistiques

9h – Accueil des participants et présentation :

Briefing général sur les attentes de chacun sur le stage à venir. L’importance n’est pas spécialement le niveau de départ des participants mais surtout leur capacité d’adaptation et de restitution des exercices qui leurs seront proposés. Après une rapide mais efficace reconnaissance des installations, les groupes sont formés et les consignes de vols données. Les stagiaires sont avides de connaissances, et il s’établi alors une réunion à base de questions/réponses où les cadres de la Fédération s’efforcent de répondre aux interrogations. Cette animation permet également de mieux cerner le profil des participants présents.

4 groupes composés de 3 candidats vont évoluer et effectuer 10 minutes de vol avec Léo Blanchon et Clément Ducloux. Les potentiels les plus intéressants se relèvent rapidement et la deuxième session de 10 minutes de vols permettra d’affiner, d’infirmer ou confirmer ce premier repérage.

Après un entretien individualisé avec les candidats – et les parents pour les mineurs – le stage de détection prend fin à 19h. Le niveau des sportifs présents est très prometteur et l’âge des candidats repérés permet d’espérer un futur de haut niveau.

Samedi 17 novembre 7h30 /12h15 : Détection en Vol Relatif

Accueil à 7h30, par une présentation de la soufflerie et de l’équipe encadrant le stage, puis une définition des objectifs et des attentes. Les groupes sont formés et les moniteurs procèdent aux briefings des équipes.
2 groupes de VR4 et 2 groupes de VR3 composent cette détection nationale.
8h30/9h30 : 1ère session de vol avec 15 minutes par candidat. Cette séquence est suivie d’une analyse et d’un débriefing de chaque groupe et individuel. Puis, briefing de la session suivante.
10h30/11h : 2ème session de vol avec 15 minutes par candidat. Cette séquence est suivie d’une analyse et d’un débriefing de chaque groupe et individuel. Puis elle est conclue par une séquence de questions/réponses.
12h15 : Fin.

A noter : Il y a eu un retour très positif de la part des stagiaires. Tous ont eu le sentiment de progresser et d’apprendre, au contact des coachs Damien Gouriou et Aurélien Lemaire. Le niveau technique des candidats, bien qu’hétérogène, a permis à chacun de s’exprimer.



À lire également

derniers articles