En Freestyle, notre équipe France 1, Yohann Aby et Jean Marie Gares, durant son saut libre.

Pour Emmanuel Sarrazin, Jean-Baptiste Martin, Théo Peyronnel, Cindy Kiss, Basile Mora, Stéphane Millet, Maxime Lacourt, Patricia Cacheux, Estelle Audureau, et Hervé Husson, en Vol Relatif à 8, être présents sur ces championnats du monde est un premier bel aboutissement. Se mesurer aux autres équipes présentes va être désormais l’objectif vers lequel sont tendus tous les compétiteurs.

L’équipe de FreeStyle France 2, Lucas Colin, et Cyril Colin, durant son saut “imposé”.

En Vol Relatif à 4 Open, Damien Gouriou, Alban Rumolo, Mathieu Quizy, Tom Mattoni, et David Ricard viennent de partir sur la première manche. En Vol Relatif à 4 féminin, la première manche a été jugée : 18 points pour l’Angleterre, 17 pour les USA et 16 pour la France qui a été pénalisée par deux fautes. Sophia Pecout, Gaëlle Giesen, Jessica Thebault, Elise Poindron et Mathieu Bernier sont repartis pour la 2e manche avec un engagement et une volonté décuplés. Tous nos encouragements à nos compétiteurs.

Après avoir réalisé 19 points à la première manche, l’équipe de France de Vol Relatif à 4 Open avionne pour la 2ème manche sous le drapeau tricolore qui les accompagne !

Damien Gouriou, Alban Rumolo, Mathieu Quizy, Tom Mattoni, et David Ricard à la vidéo sont prêts à en découdre…

Pour l’instant, l’équipe est ex aequo avec le Qatar, derrière les USA (21) et la Belgique (20) !

En Vol Relatif à 4 féminin, à la 3e manche, les USA réalisent 19 points, l’Angleterre 21 et la France 19 ; avec 1 point repris sur les USA, la bataille va être acharnée pour le reste de la compétition.

En Vol Relatif à 4 Open, la 2e manche jugée donne 28 points pour les USA, 23 pour le Qatar, 23 pour la France et 25 pour la Belgique.

🎥Vidéos des manches du VR4 féminin ⬇

🎥Vidéos des manches du VR4 OPEN ⬇

Le message de l’équipe de VR8 française à tous les parachutistes : même un parachutiste amateur peut représenter son pays lors d’une compétition mondiale !!
Créée en 2018 sous l’impulsion de Manu Sarrazin, l’équipe de Vol Relatif à 8, les Mojo, est une vraie famille qui a vu de nouveaux arrivants s’intégrer au fil des mois. Après une première petite saison entre 20 et 30 sauts et la participation au championnat de France 2020 avec 26 sauts, Manu a proposé un ambitieux projet à la Fédération Française de Parachutisme et à l’entraîneur national, Mathieu Bernier : représenter la France avec une équipe amateur lors des championnats du monde 2022. Son objectif -et celui de tous ses coéquipiers- était de témoigner, auprès de toute la communauté parachutiste, qu’un pratiquant motivé, s’entraînant sérieusement, participant aux coupes et championnat de France, peut avoir l’honneur de représenter son pays lors d’un évènement international.

Pour tous “c’était un vrai contrat moral avec la FFP que nous avions pris avec la volonté de dynamiser la discipline, surtout aux championnats de France à Dijon où nous avons réalisé, par exemple, 10 sauts dans une journée (5 en VR4 et 5 en VR8). Nous sommes une équipe de club qui a fait le choix de s’investir pour respecter ce contrat moral”. Les entraînements ont essentiellement eu lieu à Bouloc et à Pamiers. Être à Skydive Arizona est un formidable aboutissement de cette aventure humaine qui les soude incluant la gestion d’un planning, d’une vie de famille, d‘une activité professionnelle, des rituels d’équipe. “Être à 10 aux USA, après les blessures, les aléas, l’éloignement sur tout le territoire national qui était une sacrée gageure, est un graal pour nous” . 

En 2021, 40 sauts avaient été réalisés avant l’accident mortel en surf de Mathieu Cavallin. L’émotion est palpable à l’évocation de ce sportif, empreint d’une humanité fédératrice, techniquement très doué et qui fédérait tout le groupe. “Son départ a été un grand désarroi pour nous tous” évoque Manu. “Si nous sommes là, sans lui, c’est aussi pour lui et pour tous ceux qui ont croisé le chemin des Mojo sur leur parcours parachutiste”.

Ce privilège, cette chance d’être présents, au-delà de la récompense pour leur implication avec 152 saut réalisés en 2022, y compris sur les derniers entraînements ici, “nous la dédions à toutes les équipes amateur.

C’est un message essentiel que nous voulons partager avec tous les parachutistes français. Cela doit être pour eux une motivation de participer à des compétitions en France puis à des Coupes du monde en saut ou en soufflerie. C’est une chance inouïe, pour tout passionné de parachutisme, de vivre un privilège pareil. C’est même une surmotivation pour performer !!)

En dernier clin d’oeil, Manu évoque ce nom qu’il avait longtemps cherché pour l’équipe. En sortant d’un concert de M, où il avait écouté ce titre, il a proposé au reste du groupe ce nom de MOJO qui a résonné, pour tous, immédiatement…..sans oublier la petite référence à Austin Powers Et, surtout, MOJO sans S, pour bien marquer l’unité du groupe.🙌

  • S’être entraîné durant des mois.
  • Avoir porté un projet sportif totalement inhabituel pour une équipe amateur de Vol Relatif à 8.
  • Avoir fait 9000 km.
  • Aller à l’avionnage pour son 1er saut sur le championnat du monde 2022.

Notre équipe de Vol Relatif à 4 féminine vient de reprendre 1 point sur celle des USA et revient à égalité pour la 2e place. “Le mental de nos compétitrices est à 600%” note avec conviction Thierry Courtin, chef de la délégation française.

Et c’est parti pour le Vol Relatif à 8 ! La première manche vient de s’achever, et pour nos performers, “c’était un saut fluide et bien réalisé, on a fait ce qu’on sait faire !” Après jugement, l’équipe valide 15 points sur cette première manche.
L’équipe du VR8 : Emmanuel Sarrazin, Jean-Baptiste Martin, Théo Peyronnel, Cindy Kiss, Basile Mora, Stéphane Millet, Maxime Lacourt, Patricia Cacheux, Estelle Audureau, Hervé Husson

En Freefly, à l’issue de la première manche, le peloton de tête est franco-français ! L’équipe France 2 prend la tête de la compétition avec 8.5 points, suivie de très près de l’équipe France 1, 0.5 points derrière !

Equipe de France 2 : Mateo Limnaios, Noë Pottier, Vidéo : Pierre Wolnik
Equipe de France 1 : Yohann Aby, Cyrill Padieu, Vidéo : Jim Gares

📽 Vidéo de la manche 1, 2 et 3 de l’équipe de France 2 ⬇

Le jugement de la 2ème manche place l’équipe de 🇫🇷 de VR8 à la 4ème place, ex aequo avec la Grande Bretagne, avec un total de 25 points.

📽 Vidéo des manches 1, 2 et 3 de l’équipe de France 1⬇

à lire également
22 nov. 2022

Rémy Boullé, dans les médias

Le portrait de Rémy Boullé, diffusé lors de l’émission Stade 2, fait partie des neuf sujets en lice pour le Prix des Micros d’Or (catégorie Prix du Public). Créés en 1987, par l’Union des Journalistes de Sport en France, les Micros d’Or, récompensent les meilleurs reportages audiovisuels de l’année.Pour la catégorie Prix du Public, c’est […]

18 nov. 2022

Plan de sobriété énergétique du sport

À la demande du Ministère des Sports, la Fédération Française de Parachutisme partage l’information suivante avec l’ensemble de ses structures :  « Face à l’accélération du changement climatique, que l’été 2022 a rendue tout particulièrement perceptible, et aux tensions internationales liées à la guerre en Ukraine, la montée en puissance de la transition énergétique de […]

18 nov. 2022

CNSD : Des sportifs militaires au service de la Nation

Les Armées fournissent un effort important pour soutenir le sport de haut niveau français. C’est ainsi que des sportifs militaires ou membres du personnel civil de la défense sont affectés au Centre National des Sports de la Défense (CNSD) au titre des équipes de France, à la fois militaires et civiles. Ils participent, tout au […]