23 janv. 2023 - Bulletin officiel

Bulletin Officiel numéro 132 – 2eme semestre 2022/2023

LE MOT DU PRESIDENT
Yves-Marie GUILLAUD, Président de la Fédération Française de Parachutisme

(c) Fédération Française de Parachutisme

À l’issue d’une année 2022 qui a été plutôt favorable à nos sports, contrairement aux prédictions des Cassandre et autres Diafoirus, voici que débute une année 2023 qui s’annonce enthousiasmante, nonobstant les nuages et orages contre lesquels nous devrons lutter avec solidarité, mais la vie n’est pas un long fleuve tranquille et ne le sera jamais.
Alors, avec confiance, et affectueuse amitié, ai-je l’honneur et le plaisir, au nom de la FFP, de renouveler mes meilleurs vœux, déjà exprimés sur les réseaux sociaux. Que 2023 soit pour toutes et tous une belle année.
Pour la FFP, c’est l’année de remise sur axe, pour reprendre une expression typiquement parachutiste.

Sur axe à Dax : La FFP renoue avec les historiques CTN (Congrès Technique National, le premier auquel j’ai assisté était en 1991, juste après mon BEES).
Du 3 au 5 février, ce sont des sujets techniques qui seront évoqués avec des ateliers qui se dupliquent pour que les congressistes puissent participer à plusieurs, le dernier jour étant consacré aux exposés en assemblée plénière par les rapporteurs de chaque atelier afin de partager les fruits de leurs travaux.
Sur axe à Tallard : La FFP renoue avec des championnats de France multi-disciplines sur l’aérodrome de Gap-Tallard, du 11 au 16 septembre. Pour des raisons techniques, le PSV, le VC et le handifly auront lieu séparément, mais un challenge handifly sera organisé en simultané dans la soufflerie voisine du Pôle France à Tallard.

Pour être sur axe, il faut définir un cap. Et pour ne pas se disperser dans l’inefficacité, l’effet d’annonce ou le clientélisme, la FFP a fixé trois caps majeurs pour 2023.
Cap sur la compétition : il s’agit là de l’ADN du sport et des fédérations sportives. Les sportives et sportifs de haut niveau français de la FFP, membres des équipes de France et, pour certaines et certains, de l’Armée des champions (Bataillon de Joinville, CNSD), excellent à l’international.
En revanche, nous devons améliorer l’intérêt pour la compétition au niveau des pratiquants. Pour cela, il faut attaquer le problème par le bas, non par le haut. Ainsi, la FFP entend-elle encourager les compétitions locales et régionales, même basées sur un schéma iconoclaste tel que la PA sportive qui est ludique et accessible à toutes et tous. Favoriser comment ? Tout d’abord en leur donnant de la visibilité grâce à la communication fédérale pour susciter des vocations de compétiteurs et d’organisateurs. Une fois le mouvement enclenché, et c’est le plus difficile, les modalités peuvent évoluer.
Cap sur l’apprentissage : les personnes pratiquantes de demain sont celles formées aujourd’hui. Nous en perdons beaucoup en parachutisme, entre la fin de la PAC et le brevet B, voire le brevet B2.
À la demande de la FFP, le groupe de travail des DT (directeurs techniques) a réfléchi à des évolutions. Deux expérimentations seront mises en œuvre en 2023, dans deux écoles volontaires. Bilan fin 2023, pour action en 2024, dernière année de la mandature actuelle.
Cap sur le développement durable : sujet majeur pour le ministère des Sports, sujet de société majeur, la FFP doit impulser des actions nécessaires à la pérennité de nos sports. Un groupe de travail spécifique a été créé et très rapidement ont été initiées les premières actions au niveau fédéral avant de faire des propositions au niveau régional et local.

Au-delà de ces deux axes et de ces trois caps, la FFP poursuit et développe ses actions, notamment les trois actions suivantes :

  • Actions pour les personnes en situation de handicap : l’accès à nos sports pour les personnes en situation de handicap se développe en faveur des blessés des armées.
  • Actions pour la féminisation : la lutte contre les violences sexuelles et sexistes est amenée à s’intensifier, essentiellement dans la formation et la prévention, mais aussi dans la sanction malgré la complexité juridique de cette dernière.
  • Actions envers les souffleries : l’intégration de la chute en soufflerie se poursuit avec, notamment, le premier congrès FFP-souffleries, la réflexion sur les assurances et le développement de la compétition avec le soutien de clubs existants ou à créer.

« Savoir, savoir-être, savoir-faire » sont les trois compétences clés traditionnelles des personnes travaillant en entreprise. Mais l’entreprise elle-même doit y ajouter « faire-savoir » au niveau de l’action collective. Aussi, est-il décrit ci-après le résultat des actions de communication réalisées en 2022, qui seront poursuivies en 2023. Mais ce qui est vrai au niveau fédéral est également vrai au niveau des écoles et des clubs, des Ligues et des comités.
La FFP tient à leur disposition les outils fédéraux de communication, dont le groupe ouvert « La Fédé et vous ». Elle a créé des flyers, des marque-pages, des drisses de pliage et des autocollants, mis également à leur disposition, gratuitement.
Axes, caps, actions rien n’est vraiment efficace sans votre adhésion à ce mouvement.
Soyez fiers de VOTRE fédé, agissez avec elle et pour elle.
Elle compte sur vous.

LES GRANDS PRINCIPES DE LA COMMUNICATION FEDERALE
Valoriser les pratiquants tout autant que les SHN, en déployant une vision plus large du parachutisme qui ne se limite pas seulement au haut niveau…
Mais aussi mettre en lumière ceux qui sont habituellement dans l’ombre, tout cela sans perdre de vue la méthodologie rigoureuse de travail (diffusion sur tous les canaux, envois presse, rédactionnels de fond,.) telle est la base de la stratégie fédérale définie.
Retrouvez l’analyse détaillée ici.

Cette stratégie s’appuie sur trois axes de communication que sont :

  • La valorisation de l’humain
  • La valorisation du sportif
  • La valorisation de la démarche fédérale

La communication fédérale utilise deux grands canaux de communication, que sont le digital et les relations presse incluant : la gestion mensuelle de l’actualité du site internet et des réseaux sociaux, la rédaction de communiqués de presse et d’envois ciblés, la création graphique.

SYNTHESE DIGITALE
Facebook
 :
2020 : 13 660 abonnés sur Facebook
2021 : 14 358 abonnés sur Facebook
2022 : 16 550 abonnés sur Facebook

  • Lors des dernières publications, la communauté s’est très fortement mobilisée autour de belles histoires, humanisant la pratique, l’expérience, les valeurs, et ne se cantonnant pas aux seuls résultats sportifs (who’s who, portraits et zoom).
  • L’impact des rédactionnels liés aux podiums et encouragements lors des championnats France et championnats du monde est, lui-même, très largement amplifié à partir du moment où la dimension humaine est la plus prégnante.
  • La couverture d’un événement en club (Nancy is Boogie) contribue à son rayonnement. En modélisant la stratégie de communication déployée, les autres structures pourront s’en servir comme guide de communication événementielle.

Instagram
2020 : 2872 abonnés sur Instagram
2021 : 3517 abonnés sur Instagram
2022 : 3956 abonnés sur Instagram

  • Nous avons accentué la réalisation de Reels afin de capter plus de vues et réactions (algorithme en faveur des vidéos à l’image de TikTok).
    Pourquoi ?
    Les reels sont les posts les plus mis en avant par l’algorithme. Il est important de suivre les “trends” (musique, #, identifications, challenge…) afin d’apparaitre dans les suggestions et ainsi toucher le plus grand nombre

Twitter
2020 : 1872 abonnés sur Twitter
2021 : 1899 abonnés sur Twitter
2022 : 1921 abonnés sur Twitter

  • Continuer à accentuer les mentions journalistes, institutions sportives, partenaires qui sont les cibles principales sur Twitter. Bien que ce réseau soit en déclin et ne soit pas majeur au sein de la communauté parachutiste, il ne doit pas être délaissé.

Youtube
2020 : 1127 abonnés
2021 : 1299 abonnés
2022 : 1424 abonnés

  • Création de playlists à chaque championnat et pour chaque discipline.

La Fédération Française de Parachutisme regroupe, tous réseaux confondus (Facebook, Instagram, Twitter et Youtube), 23 851 personnes.
En 2022, la Fédération a touché 3 010 256 personnes sur Instagram et Facebook.
Pour rappel, en 2021, le nombre de personnes touché par les posts de la Fédération était de 353 738. En 2018, ce nombre était de 1 136 112.

SYNTHESE PRESSE
55 articles de presse papier
62 articles de presse internet
1 diffusion radio
11 reportages tv
WH 118 retombées presse
Total : 247 retombées presse

  • L’équivalence publicitaire ou Equivalent Achat d’Espace, correspond à la valorisation monétaire des retombées presses obtenues grâce à une action de relations presse. Au total si la FFP avait dû acheter l’espace qu’elle a occupé dans la presse et les médias, de juillet à octobre 2022, elle aurait dû dépenser : 542 K €
  • L’impact éditorial correspond au nombre de contacts (occasions d’être vus) générés par une retombée média. L’audience du support en nombre d’individus est pondérée par l’espace rédactionnel global de l’article. Depuis juillet 2022, uniquement presse écrite et web, il est de 7.94 millions de personnes.
  • Ces chiffres sont sur une courbe croissante eu égard au fait qu’ils ne concernent que 5 mois (juillet à novembre 2022). La lisibilité de la Fédération reste presque “disproportionnée” quand on la corrèle à l’actualité mondiale couverte par les médias (guerre, tensions mondiales, instabilité liée à la pandémie, explosion des coûts énergétiques,…). L’actualité sportive est également a prendre en compte, puisque les championnats du monde de parachutisme à Eloy, ont eu lieu durant le “ballon d’or” (annonce, cérémonie, …).

Sur les 65000 licences annuelles, il est nécessaire de rappeler qu’une grande proportion concerne la découverte du parachutisme. L’engouement pour la Fédération sur les réseaux sociaux et via la presse est donc conséquent.
NB : L’EAE est indicatif et n’assure pas que le budget en question aurait permis des articles et reportages télévisés sur des médias nationaux (L’Equipe, Sportmag, TF1, France 2…).

LES TEMPS FORTS DE L’ANNEE

Nancy is Boogie
Presse :
5 communiqués rédigés et envoyés
Réseaux sociaux et site internet :
18 interviews réalisées afin d’enrichir les rédactionnels
Facebook :
55 publications rédigées et déposées en live
Instagram :
6 publications rédigées et déposées
Retrouvez toutes les informations ici.

Octobre Rose :
Presse :

5 communiqués rédigés et envoyés
Réseaux sociaux et site internet :
Facebook :
7 publications rédigées et déposées
Site :
2
synthèses d’action
Retrouvez toutes les informations ici.

Championnats du monde – Eloy :
Presse :

49 communiqués rédigés et envoyés
Réseaux sociaux et site internet :
Facebook :
159 publications rédigées et déposées en live
Instagram :
20
publications rédigées et déposées
Retrouvez toutes les informations ici.

L’humain au cœur de la démarche fédérale
Cédric Morazzani, en sa qualité de président de la ligue de parachutisme de Nouvelle-Aquitaine, est l’un des artisans du dynamisme de la Fédération.
Il entend développer le handifly, mais aussi le dispositif du BIA : « Le Brevet d’Initiation Aéronautique concerne principalement l’aviation. Mais nous souhaitons utiliser cet outil pour nous adresser au monde de l’Education Nationale et leur présenter le parachutisme sous un nouvel angle. Le recrutement des futurs licenciés est une vraie problématique que nous cherchons à résoudre par de nouveaux leviers, dont un recrutement plus structuré auprès des plus jeunes ».
https://www.ffp.asso.fr/whos-who-cedric-morazzani-engage-et-devoue/

Max Diebold, wingsuiter depuis 2013 et champion de France en titre, œuvre depuis des années, de concert avec la Fédération Française de Parachutisme, pour faire évoluer la discipline vers l’excellence. Il représentera la France, aux championnats du monde, à Eloy (Arizona), aux côtés de Flavien Mazzon et Antony Jarry.
Laurent Haumont, a intégré SAAM en 2003. Il en est ensuite devenu directeur général, en 2019. Filiale de Verspieren, le SAAM est le courtier de la Fédération Française de Parachutisme depuis 2010. L’entreprise, spécialisée dans l’assurance aéronautique depuis 1952, compte à présent une quarantaine de salariés.
https://www.ffp.asso.fr/whos-who-max-diebold-passion-wingsuit/

Domitille Kiger, en sa qualité d’élue, présidente de la commission soufflerie, est l’un des artisans du dynamisme de la Fédération. Elle a acquis une solide expertise, au fil des ans, au travers de son parcours en tant que compétitrice, championne du monde, coach international, instructrice CQP, organisatrice d’évènements, et associée dans une soufflerie. « Aujourd’hui, mon rôle au sein du comité directeur est une façon de rendre à mon sport ce qu’il m’a apporté […] » exprime Domitille Kiger.
https://www.ffp.asso.fr/504-whos-who-domitille-kiger-une-competitrice-aux-multiples-facettes/

Olivier Metrot, en sa qualité de Directeur Technique du ParaClub de Nancy, est l’un des artisans du dynamisme de la Fédération. Il a acquis une solide expertise, depuis son plus jeune âge, au travers de son parcours en tant que compétiteur, moniteur fédéral, jury, et président de la Commission des Directeurs Techniques. « C’était le top départ d’une grande aventure… qui se poursuit toujours aujourd’hui ! », s’enthousiasme encore Olivier.
https://www.ffp.asso.fr/nancy-is-boogie-1er-septembre-au-4-septembre-2022/whos-who-olivier-metrot-un-passionne-de-parachutisme/

Compétitrice aguerrie en Vol Relatif et membre de l’équipe AeroMiss, de 2008 à 2010, Isabelle Dreyssé est fréquemment mandatée par le président de la Fédération Française de Parachutisme pour intervenir sur différents dossiers auprès du CNOSF, elle est, notamment, mobilisée pour associer la FFP aux évènements qui se dérouleront en amont des Jeux Olympiques Paris2024. Véritable personne ressource sur le secteur parisien Isabelle est une para présidente engagée et passionnée !
https://www.ffp.asso.fr/journee-nationale-du-sport-scolaire-2022/whos-who-isabelle-dreysse-engagee-et-passionnee/

CALENDRIER FEDERAL 2023
Championnats de France
18 au 19 mars 2023 – Championnats de France VR4 et Handifly en soufflerie – Aérokart, Argenteuil (95)
24 au 25 mars 2023 – Championnat de France Dynamique et Épreuves Artistiques en soufflerie et compétition « test » de Solo-speed – Fullfly, Bordeaux (33)
7 au 8 avril 2023 – Championnat de France VR8 en soufflerie – Weembi, Lille (59)
11 au 16 septembre 2023 – Championnats de France WS, DA, VR et PAV – Gap-Tallard (05)

Championnats d’Europe et championnats du monde
21 au 23 avril 2023 – Championnat du Monde FAI en soufflerie – Liptovsky Mikulas, Slovaquie
19 au 25 août 2023 – Championnat d’Europe et Coupe du Monde de Wingsuit – Prostejov, République Tchèque
22 au 26 août 2023 – Coupe du Monde et Championnats d’Europe de Vol Relatif et Épreuves Artistiques 2023 – Voss, Norvège
7 au 12 novembre 2023 – Coupe du Monde et Championnat d’Europe de Pilotage sous Voile – Eloy, USA

ZOOM SUR
Tous les documents, supports de communication, informations techniquescalendriercommissionscommuniqués de presse, articles relayés dans les médias … sont disponibles, clairement et aisément, sur le site www.ffp.asso.fr

F.F.P., 62 rue  de Fécamp, 75012 Paris
Tél 01 53 46 68 68   
E-mail : ffp@ffp.asso

à lire également
5 févr. 2023

Congrès Technique National 2023 – dimanche 5 février

Après un samedi studieux qui a vu les ateliers s’enchaîner, voire s’éterniser (au grand dam du chef cuisinier 😊), cette deuxième journée de congrès a débuté avec la même assiduité. Dès 8h30, les participants ont rejoint les salles pour assister à la restitution de chaque groupe et poursuivre les échanges avec la même passion. La […]

4 févr. 2023

Congrès Technique National 2023 – samedi 4 février

La journée débute avec l’accueil du Président de la FFP Yves-Marie Guillaud et du Directeur Technique National Jean-Michel Poulet. Les ateliers commenceront à 8h30 et se poursuivront tout au long de la journée. 💼La plénière ouvre la seconde journée de congrès, animée par Yves-Marie Guillaud, Président de la FFP et Jean-Michel Poulet, Directeur Technique National.Les […]

3 févr. 2023

Congrès Technique National 2023 – vendredi 3 février

Le Congrès Technique National de Parachutisme vient de débuter à Dax (40) !  Yves-Marie Guillaud, président de la FFP, tenait à exprimer sa joie d’accueillir les participants à ce premier congrès en présentiel depuis la pandémie et l’interruption de l’activité. “Depuis 2020, nous n’avions pas pu organiser de réunions de ce type. C’était un vrai […]