Fédération Française de Parachutisme » Bulletin Officiel N°109

FFP #Flyin2024
Projet Olympique

62 rue de Fecamp, 75012 Paris
Tel 01 53 46 68 68 - Fax 01 53 46 68 70
ffp@ffp.asso.fr

Bulletin Officiel N°109

29 juil. 2014 - Actualités    | Bulletin officiel   

“Le parachutisme, un sport pour tous”

La Fédération Française de Parachutisme a la volonté de transformer ce slogan en réalité. Le bureau directeur, depuis 4 ans, met ainsi en œuvre ou initie des actions dans le cadre du Développement et de l’Animation Territoriale. Des animations et un soutien en direction de populations spécifiques sont déployés au niveau national et régional.

 Première cible : les plus jeunes 

Le parachutisme ascensionnel peut se pratiquer à partir de l’âge de 12 ans. La Fédération, pour redonner de la visibilité au parachutisme ascensionnel, a d’ailleurs décidé, en 2014, d’organiser à nouveau un championnat de France en vol ascensionnel. Il s’est tenu en mai avec le concours de l’école de Parachutisme Ascensionnel du Haut-Limousin, à Le Dorat (87). Pendant l’été, des stages d’initiation à destination des jeunes vont être organisés sur différentes structures fédérales de France. Ces stages s’inscrivent dans un programme d’initiation et de perfectionnement destiné à élargir le nombre des pratiquants, mais également la base de recrutement des équipes de France du futur. La Fédération s’appuie sur des instructeurs de haut niveau. Elle participe aussi, financièrement, aux côtés des Ligues, à l’organisation de ces stages de perfectionnement.

 Deuxième cible : les femmes

A ce jour, 28 % des licenciés sont des femmes. Elles tiennent une place importante au sein des équipes de France et, ce, dans toutes les disciplines du parachutisme sportif. De plus, avec de nombreux podiums mondiaux aussi bien féminins qu’en open, elles attestent que le parachutisme est un des rares sports où elles peuvent rivaliser avec leurs collègues masculins. Chaque année, la Fédération, avec le concours de ses écoles met en place des journées spécifiquement féminines. Le rassemblement féminin, durant 2 jours permet à la jeune débutante de côtoyer la très confirmée, à l’athlète de très haut niveau, d’échanger, de pratiquer et de s’ouvrir vers des disciplines encore inconnues pour elles.

 Troisième cible : les personnes à mobilité réduite

La Fédération ouvre aussi le parachutisme aux personnes atteintes d’un handicap. Depuis de nombreuses années, la découverte de la chute libre était offerte aux personnes souffrant de handicaps. Ces sauts de découverte restaient intimistes. La Fédération Française de Parachutisme a souhaité élargir ce champ, aller plus loin dans l’ouverture du parachutisme sportif aux personnes handicapées, et en particulier celles à mobilité réduite. Le club de parachutisme «Vive la chute», par exemple, organise, avec le soutien de la Fédération, des stages de parachutisme mixtes malentendants/valides. Ces stages permettent aux malentendants de suivre un parcours normal de perfectionnement. Un premier stage d’initiation a eu lieu en juillet 2013 à Vichy en  partenariat avec la section Handisports de l’ASM Omnisports. Des handicapés moteur, dont certains paraplégiques, ont pu sauter en tandem. Des moniteurs tandem ont été spécialement formés et sont désormais présents dans différentes structures de parachutisme. Une première compétition  «Challenge handisports» a été organisée à l’EPCOL (École de Parachutisme du Centre Orléans Loiret) en 2013. Les premiers championnats de France handisports seront intégrés aux Championnats de France de parachutisme qui auront lieu à Vichy du 30 juillet au 3 août 2014. Ce championnat de France «handi» sera une première mondiale.

En outre, toujours sur Vichy, en partenariat avec l’ASM Omnisports et la FFH via le Comité d’Auvergne Handisport, un nouveau stage sera organisé en septembre. Lors de ce stage, un saut « tandem » à partir d’un aéronef mais également des vols ascensionnels « chariot » seront proposés. La FFP a innové au travers de sa cellule R&D et a mis au point un chariot permettant des vols ascensionnel solo et tandem pour les PMR. La FFP a dû, pour cela, former des moniteurs mais aussi des personnels qualifiés «treuilleurs». Pour la mise en l’air des parachutistes «solo» ou «chariot», l’utilisation du treuil est indispensable au décollage. L’opération a reçu le soutien moral et financier de grandes entreprises (EDF Auvergne, Caisse d’Epargne d’Auvergne et du Limousin, AG2R LA MONDIALE,…) et de l’Etat (DRJSCS).

La soufflerie, un outil de progression révolutionnaire

La FFP a aussi donné plus de visibilité au vol en soufflerie en permettant des Championnats de France «Indoor». Cette politique de développement du parachutisme pour tous ne vient pas en opposition avec le parachutisme de Haut Niveau, bien au contraire. Les équipes de France brillent lors des compétitions internationales Championnats d’Europe ou Championnat du Monde. Nous comptons bien conserver la place de meilleure nation parachutiste ainsi que le Trophée Patrick de Gayardon acquis en 2003 et conservé depuis, notamment à Dubaï en 2012.

Pour continuer à être performants tout en sélectionnant les membres des équipes espoirs, il faut s’appuyer sur une base de compétiteurs la plus large possible. Plus le nombre de compétiteurs de bon niveau est important, plus il y a de chance de trouver de futurs champions parmi eux. Pour rester au plus haut niveau, il faut innover en permanence, trouver et adapter de nouvelles solutions d’entrainement,  trouver des sponsors qui apporteront le soutien financier nécessaire à l’augmentation du nombre de sauts.

L’image du parachutisme, une vitrine d’exception

Les parachutistes sportifs, même les plus titrés mondialement, souffraient d’un déficit d’image médiatique. Ce manque est en train d’être partiellement comblé. Les événements organisés par la FFP sont de plus en plus relayés par la presse écrite et audiovisuelle.

Cette nouvelle médiatisation doit permettre d’attirer des sponsors, notamment pour aider les équipes de France à se maintenir au plus haut niveau qui est le leur. Les parachutistes sont des sportifs amateurs qui ont souvent du mal à boucler leurs budgets d’entrainement ; budget à la hauteur des exigences du très haut niveau. Surtout en cette année 2014 ; année de championnats du Monde qui se dérouleront pour le Voile Contact et la Précision d’Atterrissage /Voltige en Bosnie, à Banja Luka, pour les disciplines de chute libre en Tchéquie, à Prostějov et pour le Pilotage sous Voile en Floride, en novembre.

2014, une année chargée en événements pour la Fédération Française de Parachutisme !

 Marie-Claude Feydeau, Présidente de la Fédération Française de Parachutisme

ZOOM SUR :

L’action de communication qui est menée par Phoebus Communication, à la demande de la FFP, se poursuit et s’amplifie semaine après semaine. Tous les documents, supports de communication, articles de presse, informations techniques, calendrier, commissions, courriers, communiqués de presse, articles relayés dans les médias,… sont disponibles, clairement et aisément, sur le site www.ffp.asso.fr. Vous pouvez les utiliser pour les diffuser sur vos propres outils (site, facebook, twitter), les faire partager à vos partenaires ou à vos licenciés,…

Télécharger (PDF, 936KB)

derniers articles