Fédération Française de Parachutisme » 95-Dossier de presse Championnats de France toutes disciplines et handi

FFP #Flyin2024
Projet Olympique

62 rue de Fecamp, 75012 Paris
Tel 01 53 46 68 68 - Fax 01 53 46 68 70
ffp@ffp.asso.fr

95-Dossier de presse Championnats de France toutes disciplines et handi

28 juil. 2014 - Espace presse   

  2014-07-28_170207

L’aérodrome de Vichy-Charmeil accueillera, du jeudi 31 juillet au dimanche 3 août 2014, les championnats de France de Parachutisme. Cette compétition, organisée par la Fédération Française de parachutisme, réunira l’élite des parachutistes   sélectionnés lors des Coupes de France. Vichy, comme tous les ans, renouera avec son riche passé aéronautique et prendra de la hauteur avec une compétition qui s’annonce spectaculaire.

 4.000 sauts prévus sur 4 jours, près de 300 compétiteurs attendus et toutes les disciplines du monde du parachutisme sportif (hors canopy piloting) présentes, feront de ces 57es Championnats de France, un événement sportif exceptionnel dont les résultats seront relayés quotidiennement. 2014 sera aussi l’occasion pour la FFP de mettre en œuvre, sur cette même période, le premier Championnat de France  parahandisport, championnat qui n’a pas de précédent au niveau mondial.

 Les championnats de France de parachutisme, un certain reflet du parachutisme Français

250 à 300 compétiteurs vont s’affronter durant ces 4 jours avec, entre autres, une première mondiale, l’organisation du premier championnat national Para-Handisport sera intégrée dans les épreuves. Les championnats de France permettent une bonne revue d’effectifs, en particulier des jeunes et des espoirs qui sont aux portes des équipes de France. Ils ont l’occasion, dans certaines disciplines, de se jauger par rapport à ce qui se fait de mieux au monde. Et, parfois, à mesurer tout le travail encore à accomplir pour se hisser au niveau des meilleurs mondiaux. Même si celle-ci est un peu plus élevée en Précision d’Atterrissage, la moyenne d’âge des compétiteurs reste stable avec un bon renouvellement. Le nombre de femmes licenciées étant en augmentation, il devrait y avoir plus de 30 % de femmes parmi les inscrits à ces championnats.

Les Championnats de France de parachutisme et les Equipes de France

Les Championnats de France de parachutisme n’ont pas les mêmes enjeux  et les mêmes incidences pour les compétiteurs en fonction des différentes  disciplines. Jean Michel POULET Directeur Technique National, en explique les différences et les conséquences :

“Voile contact : Les Equipes de France sont déjà constituées et leur préparation est indépendante des championnats de France. Les membres sont engagés dans les équipes de clubs auxquels ils appartiennent afin de relever le niveau de la compétition et faire émerger la relève des prochaines années.

 Vol relatif : Les équipes de Vol Relatif  à 4, open et féminine, et à 8 open ne seront pas présentes aux Championnats de France à Vichy. Elles sont déjà constituées et  sont en entraînement à Prostějov, en Tchéquie, où elles se familiarisent avec le largage à partir d’un avion « Turbolet ».

Disciplines artistiques : Toutes les équipes de France  de Free-Fly et de Free-Style seront  présentes aux Championnats de France. A 3 semaines des Mondiaux, c’est l’occasion, pour elles, de présenter leurs programmes devant des juges, dans les conditions d’une compétition officielle. Ces disciplines comportent un programme avec une partie imposée et une partie libre. Les compétiteurs pourront ainsi avoir, en retour, le regard des juges, la manière dont ils appréhendent l’enchainement de figures. C’est l’occasion de fignoler les derniers petits détails qui, bien souvent, font la différence pour le classement sur le podium.

 Vol Relatif Vertical : L’équipe ne pouvant être présente, il n’y aura pas de compétition en Vol Relatif Vertical qui nécessite un niveau technique très élevé. Des compétitions adaptées, en soufflerie, pourraient être une alternative  dans cette discipline.

 Précision d’Atterrissage-Voltige : C’est dans ces deux disciplines qu’il y aura le plus d’enjeux pour les compétiteurs. Les étapes comptant pour la sélective finale sont les étapes de la Coupe du monde de Précision d’Atterrissage et certaines Coupes de France. Ces évaluations avaient été annoncées aux compétiteurs, en début d’année, par l’entraîneur national. Ce n’est qu’à l’issue des championnats de France que sera confirmée la composition des équipes de France -5 femmes et 5 hommes- pour les championnats du monde en Bosnie. Si, pour certain(e)s, la sélection est évidente, pour d’autre elle n’est pas acquise. L’entraîneur national, Jean Noël Hardouin, proposera une liste de compétiteurs au Directeur Technique National qui décidera, en dernier ressort, de la composition finale des équipes de France en Précision d’Atterrissage et Voltige.”

Techniciens, bénévoles, juges, pilotes, personnel de la FFP…, ce sont plus de 100 personnes qui vont permettre le bon déroulement de cet événement majeur dans le monde parachutiste français. Ainsi tout sera prêt pour assurer les 57es Championnats de France. L’aérologie est analysée en temps réel et la sécurité sera en permanence assurée pour la sureté des vols et des largages. Rien n’est laissé au hasard. La consommation d’alcool, mais aussi de tout produit prohibé, est interdite pendant la compétition. Des contrôles d’alcoolémie pourront être effectués avant l’embarquement. Tout contrôle positif sera éliminatoire.

 Les Juges des Championnats de France de parachutisme 2014

Chef Juge : GARSAULT Bernard /Adjoint Chef Juge : LETOURNEUR Yves/Juge d’épreuve Précision Atterrissage  : DUSSAUT Eric/Juge d’épreuve Voltige : JARA Michel/Juge d’épreuve Vol Relatif : RAYNER Gillian/Juge d’épreuve Voile Contact : MUNOZ Françis/Juge d’épreuve Disciplines Artistiques : HA Thi Bich Van

Juges : P BELLIVIER Patrick,P BERNARD Michelle,P BONICALZI François,P BOUKSOU Radya,P CHEVALIER  Daniel,P COURONNE Marie Céline,P DUBREZ Daniel,P GANAYE Jean Louis,P GARSAULT Christiane,     P GAUSSERAND Christian,P GAUSSERAND Geneviève,P GUILLAUME Yves,P JABOULAY Christine,P LAURO Jean Luc,P LECAMUS Jaques,P LETOURNEUR Christine,P NEGRIGNAT Jean Claude,P NICOLAS Bernard, P PETTIKOFFER NathalieTechniciens fédéraux : GOGUET Fredy, BELISSENS Damien.

Les championnats de France à Vichy, du jeudi 31 juillet au 03 août 2014 c’est :

  • Près de 300 compétiteurs
  • Plus de 4 000 sauts prévus
  • 5 disciplines : Voile Contact (VC Rotation à 4 / VC Séquence à 2 ou 4), Vol Relatif (VR4/8), Disciplines Artistiques (Free style, Free fly), Précision d’Atterrissage/Voltige (PAV), Vol Relatif Vertical (VRV4)

La France prête à tutoyer les sommets en 2014

La Fédération Française de Parachutisme, sa Présidente, Marie-Claude Feydeau et le Bureau Directeur sont attentifs au déploiement de deux projets fédéraux majeurs que sont le développement du sport pour tous et la compétition de haut  niveau. La France, en 2012, avait conservé le Trophée Patrick de Gayardon, en restant la nation parachutiste la plus titrée. En 2014, nouvelle année de championnats du monde, les équipes de France de parachutisme auront à cœur d’entonner à nouveau la Marseillaise sur tous les podiums !

Analyse technique des équipes de France parachutistes

Jean-Michel Poulet, Directeur Technique National de la FFP, présentait récemment le bilan des résultats français 2013, l’évolution des équipes et les espoirs portés par ces Sportifs de Haut Niveau.  Les équipes de France ont représenté un volume de 24.000 sauts, effectués soit à l’étranger soit sur le territoire français et une centaine d’heures de soufflerie. En 2013, 113 sportifs de haut niveau étaient classés en catégories Jeune, Senior, Elite et Reconversion et 14 en Espoir, qui ne sont pas des sportifs de haut niveau mais sont listés sur la liste ministérielle. Au niveau des résultats, la France a comptabilisé 28 médailles en 2013 lors des Championnats d’Europe et de la Coupe du Monde, résultats toujours exceptionnels dans la continuité de ce qui avait été réalisé à Dubaï en 2012.

Une réussite sportive française collective

Cette réussite est une réussite collective. Elle a été possible grâce au travail des entraineurs, des encadrants qui sont très proches des athlètes tout au long de l’année, du volume d’entrainement très important des athlètes (environ 700-800 sauts d’avion plus, désormais, la soufflerie pour les disciplines de chute, élément incontournable). Beaucoup de travail et une préparation physique qui fait son entrée dans le parachutisme, de façon beaucoup plus forte et devient vraiment un élément déterminant de la performance, à part entière, comme dans d’autres disciplines plus énergétiques. Depuis déjà plusieurs années, la FFP y est attentive bien que cela soit assez difficile à mettre en place car, par essence, le parachutisme est un sport « nomade » sur toutes les plateformes de la planète Pour Jean-Michel Poulet : «C’est vraiment une chance d’être en France, d’avoir ce soutien de la Fédération et du Ministère des Sports. Les préparations sont un petit peu plus difficiles mais, pour l’instant, la France est toujours la meilleure nation du monde… et espère continuer à l’être. C’est aussi dû à la qualité de notre parcours de l’excellence sportive, avec les Pôles Espoir et France où les athlètes s’entrainent de façon optimale ».

Encore une fois, le Directeur Technique National met l’accent sur l’importance de la formation de base car les  Sportifs de Haut Niveau viennent et sont issus des clubs, des ligues,… «Ces fondements et cette envie de pratiquer la compétition, qui doivent être initiés par les clubs et par les ligues, sont essentiels pour l’avenir du sport parachutiste». Enfin, les équipes de France, dans leurs préparations, essaient de se remettre en question, d’avancer et de maîtriser le maximum de points, pour préserver l’intégrité physique des pratiquants et des sportifs.

La FFP ne doute pas que 2014, année «Championnats du Monde», avec trois compétitions : Banjaluka (Bosnie-Herzegovine) pour la Précision d’Atterrissage et le Voile Contact, Prostejov (République Tchèque) pour le Vol Relatif et les disciplines artistiques et Zephyrhills, Floride (USA), pour le canopy piloting/pilotage sous voile, verra se concrétiser encore une fois les espoirs de médailles de ses athlètes

La FFP ne doute pas que 2014, année «Championnats du Monde», avec trois compétitions : Banjaluka (Bosnie-Herzegovine) pour la Précision d’Atterrissage et le Voile Contact, Prostejov (République Tchèque) pour le Vol Relatif et les disciplines artistiques et Zephyrhills, Floride (USA), pour le canopy piloting/pilotage sous voile, verra se concrétiser encore une fois les espoirs de médailles de ses athlètes.

 2014, année de restructuration pour plusieurs équipes

Dans de nombreuses disciplines sportives comme le Vol Relatif à 4, le Vol Relatif à 8, le Vol Relatif féminin à 4, le Vol Relatif Vertical , ou artistiques avec le Freestyle et le Freefly , des changements d’équipes sont intervenus, toujours avec des objectifs de réussite. Pour les disciplines sous voile, avec la Précision d’Atterrissage et la Voltige –PA/V-, une performance est à mettre en lumière : la deuxième place de l’équipe féminine de précision d’atterrissage. Pour le Pilotage Sous Voile (canopy piloting), David Maleze et Brice Bernier ont obtenu des titres de Champion d’Europe. En marge des compétitions de référence, sur la Golf Cup 2013 de Dubaï, quelques performances françaises sont à valoriser : Thomas Jeannerot, en Précision d’Atterrissage, a remporté ce challenge international et battu le record du monde de PA avec 2 cm sur 10 sauts. Déborah Ferrand termine également à la deuxième place au classement féminin. Autre record d’Europe à souligner, en canopy piloting (pilotage sous voile) : Julien Guiho, champion en distance. Sur le bassin, à peu près à 1 mètre 20 du sol, il a réalisé une distance de 147,19 mètres ; ce qui est, là aussi, unique.

Télécharger (PDF, 2.7MB)



À lire également

derniers articles