Fédération Française de Parachutisme » 381-4 : Cinq sportifs licenciés dans les Côtes-d’Armor (22), médaillés à la Coupe du monde FAI de parachutisme à Eloy, aux Etats-Unis.

FFP #Flyin2024
Projet Olympique

62 rue de Fecamp, 75012 Paris
Tel 01 53 46 68 68 - Fax 01 53 46 68 70
ffp@ffp.asso.fr

381-4 : Cinq sportifs licenciés dans les Côtes-d’Armor (22), médaillés à la Coupe du monde FAI de parachutisme à Eloy, aux Etats-Unis.

17 oct. 2019 - Coupe du Monde   

Clémentine Le Bohec, Kévin Mansion et Damien Gouriou, licenciés à Armor Parachutisme, dans les Côtes-d’Armor (22), médaillés d’argent en Vol Relatif à 8 avec leurs co-équipiers, lors de la Coupe du monde de la Fédération Aéronautique Internationale -FAI- qui a eu lieu du 7 au 12 octobre 2019 à Eloy, aux Etats-Unis.

Clémentine Le Bohec a été médaillée d’or en Vol Relatif à 4 féminin avec ses co-équipiers.

Jean-Marie Gares  et Yohann Aby, licenciés à Armor Parachutisme, ont remporté l’épreuve de Free Style lors de cette compétition.

A propos de :

Le Vol Relatif à 4 ou VR4 se pratique en chute libre, en position horizontale dite «à plat», en équipe de 4 compétiteurs accompagnés par un vidéo-man, avec un largué à 3.200 mètres d’altitude. Les quatre parachutistes doivent effectuer, en 35 secondes, une suite de figures imposées, tirées au sort avant chaque compétition. Ceci exige une bonne technique individuelle en chute libre, adaptée à celle des partenaires. Les seuls critères de jugement sont la technicité et la rapidité d’exécution. Les points ne sont validés que s’ils sont visibles sur la vidéo. Chaque figure correctement exécutée vaut 1 point.

Le Vol Relatif à 8 ou VR8 8 se pratique comme le VR4 : 8 parachutistes et un vidéoman largués à 4.000 mètres ont 50 secondes pour effectuer leurs figures.

Le Freestyle est un enchaînement de figures artistiques issues de la gymnastique. Les sauts s’effectuent à deux : un performer et un vidéo-man. Comme pour le Freefly, le largage a lieu à 4.000 mètres et les compétiteurs ont 45 secondes pour effectuer leurs figures. Basée sur des figures imposées, telles que le salto tendu, ou sur des figures libres, la chorégraphie du saut laisse place à la créativité du parachutiste avec des mouvements en 3D. Les juges évaluent la difficulté technique, l’exécution des mouvements et prennent également en compte les qualités artistiques et celles de prises de vues. Une compétition comprend des sauts de figures imposées et des sauts de programme libre.

Photo VR4 féminin en lien ici
Photos VR8 en lien ici
Photos Free Style en lien ici
Vidéo VR4 féminin en lien ici
Vidéo VR8 en lien ici
Vidéo Free Style en lien ici
Communiqués de presse en lien ici

Relation presse :
Phoebus Communication
Larissa Presotto Bertolo 07 85 83 91 41 – phoebus-communication@orange.fr



À lire également