Fédération Française de Parachutisme » 282-C.Presse Champ.France vol en soufflerie 2018

FFP #Flyin2024
Projet Olympique

62 rue de Fecamp, 75012 Paris
Tel 01 53 46 68 68 - Fax 01 53 46 68 70
ffp@ffp.asso.fr

282-C.Presse Champ.France vol en soufflerie 2018

Championnats de France | Résultats

Le 12e championnat de France de vol en soufflerie bat son plein à la soufflerie Weembi, à Lesquin (59), en Vol Relatif à 4 en Nationale 1 et 2, Vol Relatif à 8 et Dynamic 2-Way.

PHOTOS ET VIDEOS seront déposées sur ces liens tout au long de la compétition

Pour Jean-Michel Poulet, Directeur Technique National de la Fédération Française de Parachutisme, la présence de 241 compétiteurs répartis dans 60 équipes va permettre d’analyser avec finesse la progression réalisée, par les sportifs, dans chaque discipline, ainsi que leur positionnement. Une première confrontation est d’ailleurs à noter, en Vol Relatif à 4 Nationale 1, entre l’équipe de France féminine, Weembi Girls (Sophia PECOUT, Christine MALNIS, Paméla LISSAJOUX, Clémentine LE BOHEC), l’équipe de France open, RealFly Sion (Kévin MANSION, Laurence FUGEN, Damien GOURIOU, Charles ROMMEL) et l’équipe de France junior, Aerokart Akdemie 2 (Tom MATTONI, Cameron MALIE, Eliot MASSIER, Oscar MASSIER). Ces derniers, champions du monde en catégorie junior en 2017, sont engagés pour la première fois en Nationale 1. Ils vont ainsi se confronter, malgré leur jeune âge, à des équipes aguerries. Aux côtés de ce beau vivier français, cette manifestation intègre également des équipes étrangères venues se mesurer aux meilleurs sportifs de la discipline. « Ce championnat est d’autant plus passionnant qu’il met en exergue une concurrence entre les équipes de France féminine et open, dont les résultats sont très proches » souligne le DTN. « La présence de très bonnes équipes françaises et étrangères permet aussi de bien se situer dans le périmètre international. L’enjeu majeur, pour la FFP, à la demande de son président, David Roth, est de se projeter dans un avenir relativement proche. En 2019, la France organisera, à Weembi, le championnat du monde de vol en soufflerie. L’intégration dans le collectif France 2018, tout autant que la préparation de cette prochaine échéance mondiale, sont donc primordiales pour la fédération et les athlètes ».

Même en nationale 2, il y a un panel largement représentatif avec des compétiteurs dont la technique de vol témoigne d’un perfectionnement d’entrainement. « La proximité des souffleries sur tout le territoire national, la facilité d’entraînement, le coût, sont autant d’atouts qui conduisent à un déploiement de la discipline et à un développement de la maîtrise des vols » constate Jean-Michel Poulet. « Mais, même si la soufflerie est un atout majeur pour la progression en parachutisme (1 heure en soufflerie représente 60 minutes de travail en chute libre), le retour en soufflerie nécessite toujours un temps d’adaptation,… l’inverse étant vrai également. La sortie d’avion, par exemple, provoque des contraintes tout autant physiques que mentales, liées au flux d’air, au positionnement en sortie, à l’ouverture du parachute, etc. La soufflerie amène à se libérer de ces contraintes, induisant une charge mentale moins importante et contribuant à une amélioration de la performance ».

En Vol Relatif, la progression de toutes les équipes, encore plus marquée sur les derniers mois, permet donc de réfléchir à des perspectives d’intégration dans les collectifs français.

En Dynamic, le combat est âpre, là-aussi. Et l’enjeu est prégnant car il conduira à la sélection de la deuxième équipe de France de Dynamic2Way qui se rendra à Voss (Norvège), du 11 au 14 avril 2018, pour le championnat d’Europe de vol en soufflerie. Outre les résultats de ce championnat de France, le projet sportif à court et moyen terme, les perspectives de progression et les résultats seront des éléments essentiels dans le choix fédéral.

Résultats sportifs à l’issue de la 2e journée du championnat de France de vol en soufflerie 2018

Vol Relatif à 4
N1 : A l’issue de la quatrième manche, les filles de l’équipe Weembi France Filles (Sophia PECOUT, Christine MALNIS, Paméla LISSAJOUX, Clémentine LE BOHEC) sont toujours en tête, suivies de RealFly Sion (Kévin MANSION, Laurence FUGEN, Damien GOURIOU, Charles ROMMEL). Les Gavroches Weembi (Thomas PERRIN, Jérémie ROLLETT, Julien OLEK, Clément MARTIN SAINT LEON) se placent pour le moment à la troisième place. Rien n’est encore joué, les manches suivantes se poursuivront dimanche matin.

N2 : Après cinq manches, les membres d’Aerokart Akdemie 3 (Adrien GALLOT, Simon CAPELLE, Yaroslav ALIKINE, Valentin VAZILLE) ont pris la tête de la compétition. Les Darwings (Cyrille AGUINET, Nicolas MARY, Céline FORSANS, Mathias BARBASTE) se placent deuxième et FlyPonots (Florine ASTIER, Baptiste ROLLAND, Olivier ABOUGIT, David LALANDE), troisième.

Vol Relatif à 8

Après 8 manches sur 10, les Weembi Girls (Sylvie NORMAND, Christine MALNIS, Gaëlle GIESEN, Julie FOURNIER, Jessica THEBAULT, Noémie LAGO, Chiara BRUNETTI, Sophia PECOUT) totalisent 211 points devant Vair8maxxxx (Jean-Pierre ROUSSANIDES, Martial FERRÉ, Victoire FROMANTIN, Nicolas DAVID, Sébastien ANDRÉ, Samir ELSHARKAWY, Nicolas LESCH, Jordan DEMIERRE) avec 161 points et Insomniaques Weembi (Régis VERBIGUIE, Julien DEGEN, Thomas PERRIN, Samir NASSER EDDINE, Radya BOUKSOU, Kamal THINI, Fabien ROLLAND, Nicolas BARDIN) avec 154 points.

Dynamic 2 Way
Ninjas Windoor (Mateo LIMNAIOS, Eliot POTHET) termine premier devant Ice Mountain Adventure Park (Omar SANDA, Clément PASSEMIER). Way 2 Dynamic (Grégory CROZIER, Cyrill PADIEU) termine troisième du championnat.

Contact Presse :
Marie-Luce Bozom 06 15 15 63 20 – Marie Galvaing 06 81 62 51 26
E-mail : phoebus-communication@orange.fr

www.ffp.asso.fr

@FFParachutisme

https://www.facebook.com/FederationFrancaisedeParachutisme/

https://www.weembi.com/championnat-de-france-2018/



À lire également