Fédération Française de Parachutisme » 203. Com. Presse : La France soulève à nouveau le Trophée Patrick de Gayardon

FFP #Flyin2024
Projet Olympique

62 rue de Fecamp, 75012 Paris
Tel 01 53 46 68 68 - Fax 01 53 46 68 70
ffp@ffp.asso.fr

203. Com. Presse : La France soulève à nouveau le Trophée Patrick de Gayardon

07 nov. 2016 - Championnats du Monde    | Presse   

Avec treize médailles (3 médailles d’or, 6 médailles d’argent, 4 médailles de bronze) la France reste la meilleure nation mondiale de parachutisme et conserve le Trophée Patrick de Gayardon*. Ce mondial 2016 a été ponctué de bonnes et de mauvaises surprises avec de vraies satisfactions dans certaines disciplines et de grosses déceptions, dans d’autres, pour les athlètes français.

3 Médailles d’or
Voile Contact à 4 rotation (avec un record du monde)
Voile Contact à 2 France A (avec un doublé)
Free Style France 2 (avec un doublé)

6 Médailles d’argent
Vol Relatif à 8
Voile Contact à 2 France B
Voile Contact à 4 Séquence
Vol Relatif à 4 féminin
Free Fly France 1
Free Style France 1

4 Médailles de bronze
Vol Relatif à 4 Open
Free fly France
Vol Relatif Vertical
Voltige junior fille

L’ANALYSE EN VOL RELATIF   

Vol Relatif Vertical
Entraîneur Philippe Schorno

Compétiteurs :
Mickaël MELO, Gregory MAGAL, Edouard HENRY, Emmanuelle DRONEAU (capitaine), Nicolas CAMPISTRON (Vidéoman), Raphaël Coudray (remplaçant)

Youtube : https://youtu.be/E3eyOPxHAeQ https://youtu.be/6qyqcfiwCcc

L’équipe, emmenée par sa capitaine, Emmanuelle Droneau, a été globalement à son niveau. La France a fait un chassé-croisé avec le Canada jusqu’à la septième manche où elle a perdu la deuxième place. C’était la dernière compétition pour cette jeune équipe qui part, malgré tout, sur un bon résultat avec 148 points, précédée par le Canada, 151 points et les Etats-Unis, à 168 points.

Vol Relatif a 8
Entraîneur : Mathieu Bernier

Compétiteurs :
Emmanuel SARRAZIN (Capitaine), Julien OLEK, Mathieu BERNIER, Thomas PERRIN GACHADOAT, Julien DEGEN, Damien SORLIN, Bruno PERIN, Clément MARTIN SAINT LEON, Olivier HENAFF (Vidéoman), Aurélien LEMAIRE (Remplaçant)

Youtube : https://youtu.be/5rnICV9XwHM https://youtu.be/DEtChA2H-2A

Mission accomplie avec brio pour l’équipe de France de parachutisme en Vol Relatif à 8 qui était venue aux USA chercher cette médaille d’argent. Tout en n’ayant réalisé que 80 sauts d’entrainement, le 8 France obtient 199 points, précédé par l’équipe professionnelle américaine avec 239 points. Mais l’expérience de ces compétiteurs, multi-médaillés, a joué de tout son poids dans ce mondial.

Vol Relatif a 4 Feminin
Entraîneur : Mathieu Bernier

Compétiteurs : Sophia PECOUT (Capitaine), Christine MALNIS, Clémentine LE BOHEC, Pamela LISSAJOUX, Michel LAYNAUD (Vidéoman), Gaëlle GIESEN (Remplaçante)

L’équipe de France féminine de Vol Relatif à 4 obtient une brillante médaille d’argent, à 7 points (217) derrière les USA (224). Les françaises n’ont pourtant pas pu défendre leur titre jusqu’au bout, Sophia Pecout, leur capitaine, s’étant luxé l’épaule en cours de saut, après avoir effectué 14 points. On ne saura jamais si elles auraient pu repasser devant les américaines sur cette ultime manche de la compétition. La Grande-Bretagne, avec 175 points, prend la troisième place.

Vol Relatif a 4 Open
Entraîneur : Mathieu Bernier

Compétiteurs :
Kevin MANSION, Charles ROMMEL, Laurence HERVE (Capitaine), Damien GOURIOU, Loïc CAMPY (Videoman), Julien DEGEN (remplaçant)
Youtube : https://youtu.be/GO9XH2mw5sY https://youtu.be/Eqs7EwoLWQU

Après une première moitié de compétition un peu compliquée, l’équipe de France de Vol Relatif à 4 Open s’est habituée à la sortie en Twin Otter, avion avec lequel elle n’avait pas volé récemment. Les co-équipiers de la capitaine, Laurence Hervé, n’ont cependant rien lâché et ont réalisé cinq bonnes dernières manches les amenant à un cumul de 238 points. Une belle médaille de bronze vient récompenser deux années de persévérance et de travail pour cette jeune équipe. Ce podium a été remporté par la Belgique, avec 262 points, suivie des USA, à 254 points.

L’ANALYSE EN DISCIPLINES ARTISTIQUES     

Freestyle
Entraîneur : Sébastien Chambet

Compétiteurs :
Free Style France 2 : Loïc PERROUIN, Pierre RABUEL (Vidéoman)
Youtube : https://youtu.be/Tda1-e_OZng  https://youtu.be/nngelUy8b1Q

Free Style France 1: Yohann  ABY, William PENNY (Vidéoman)
Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=jy1szf3x0oQ&list=PLmBEyf2jeuJmDqOx_5UTdeHZkesu_YV_o&index=58

Loic Perrouin et Pierre Rabuel ont décroché l’or en Free Style, après 10 ans au plus haut niveau, et obtiennent 63,3 points au bout des 7 manches de ce mondial. Le Phénix, tenue prémonitoire endossée par le performer sur ces championnats du monde de parachutisme à Skydive Chicago (USA), renait de ses cendres. Ils devancent leurs rivaux français multi-champions du monde, Yohann Aby et William Penny, qui montent, pour leur part, sur la deuxième marche du podium avec 62,7 points. C’est donc un beau doublé français qui témoigne de la créativité et de la maîtrise de nos sportifs dans cette discipline ; les principaux challengers, les USA et la Slovaquie, ayant réalisé respectivement 56,4 et 55,5 points.

 Freefly
Entraîneur : Sébastien Chambet

Compétiteurs :
Free Fly France 1 : Vincent  COTTE, Jean-Marie GARES, Sébastien CHAMBET (Vidéoman)
Youtube : https://youtu.be/pERwjCOY0QQ https://youtu.be/OvvjMloXPy4

Free Fly France 2: Gregory CROZIER, Karine JOLY, Baptiste WELSCH (Vidéoman)
Youtube : https://youtu.be/qUDW3OMTMo8 https://youtu.be/iwf2MoaHhs0

Pour sa première participation à une compétition internationale, l’équipe de Free Fly France 2, intégrée dans le collectif France depuis moins de deux mois, fait une entrée remarquée dans le circuit mondial. Après avoir frôlé la médaille d’argent, elle termine la compétition sur la troisième marche du podium à 57,2 points. Et permet à la France de réaliser un nouveau doublé avec l’équipe Free Fly France 1 qui remporte la médaille d’argent, avec 57,8 points, réalisant un excellent résultat au vu de la blessure qui avait contraint Sébastien Chambet à remplacer Virginie Bouette. Les Russes, forts de leurs 59,7 points, montent sur la première marche.

L’ANALYSE EN VOILE CONTACT     

Voile contact a 4 rotation 
Entraîneur : Jean-Michel Poulet

Compétiteurs :

Emmanuel BOUCHARD (Capitaine), Frédéric TRUFFAUT, Benoit ROTTY, Adrien  MERLEN, David HUET (Vidéoman), Rodolphe POURCELOT
Youtube : https://youtu.be/jC6TjOYIY8E

En réalisant un nouveau record du monde dès la première manche, l’équipe de VC4 rotation tenait à marquer de son empreinte la discipline. Ce record de 23 points sera même reproduit sur 7 manches. Le collectif ne connaîtra qu’un tout petit moment de faiblesse à la 7e manche en ne faisant « que » 22, ce qui l’amènera à remporter la médaille d’or avec un score exceptionnel de 183 points. Les Russes et le Qatar réaliseront, pour leur part, 176 et 158 points.

Voile contact a 4 séquence
Entraîneur : Jean-Michel Poulet

Compétiteurs :
Magali BELGODERE (Capitaine), Benoit BAECKEROOT, Guillaume DUBOIS, Laurent-Stéphane MONTFORT (Vidéoman), Alexandra  PETITJEAN, Jean-Michel POULET (remplaçant)
Youtube : https://youtu.be/pIjj2dBmPaI

Après un âpre combat, la capitaine, Magali Belgodère, a conduit ses co-équipiers sur la deuxième marche du podium avec 103 points. Ce collectif n’a pu conserver son titre mondial face à une très forte et inattendue équipe du Qatar. Cette dernière a réalisé une fin de championnat de très haut niveau avec trois manches à 15 points et une à 16, pour un total de 110 points, réalisant coup sur coup deux records du monde. Les Russes remporteront, pour leur part, la médaille de bronze avec 72 points.

Voile Contact à 2 Séquence
Entraîneur : Jean-Michel Poulet

Compétiteurs :
VC2 France A : Charline DELAY (Capitaine), Cindy COLLOT, Kevin TECHER (Vidéoman)
Youtube : https://youtu.be/SMRZahLYWOw https://youtu.be/wxcHFanbV0M

VC2 France B : Guillaume DUBOIS, Alexandra  PETITJEAN, David HUET (Videoman)
Youtube : https://youtu.be/zHpMnI7WRnQ https://youtu.be/KyYknFDTu_I

L’équipe France A a dominé la compétition de bout en bout et termine, très logiquement, sur la première marche du podium avec un total de 230 points. L’équipe France B a été à la bagarre pour la médaille d’argent, avec les Russes, jusqu’à l’ultime saut qu’elle abordait avec 3 points d’avance. Le dernier saut est à égalité, 19 partout. France B monte donc sur la deuxième marche du podium avec 189 points devant la Russie à 186 points.

L’ANALYSE EN PRECISION D’ATTERRISSAGE/VOLTIGE   

La compétition en Précision d’Atterrissage senior s’est terminée sans médaille obtenue, ni chez les femmes ni chez les hommes. Seul Thomas Jeannerot atteint la finale en PA mais ne réussit pas à accéder au podium. En junior fille, Léocadie Ollivier de Pury, bien que repartie sur un saut de départage, pour la troisième place, ratera pour 1 cm la médaille de bronze mais, aussi, le bronze en combiné. Forcément déçus par les performances dans cette discipline, même si les compétiteurs se sont battus jusqu’au bout face à des adversaires tout aussi motivés, les athlètes, les coachs et les entraîneurs réaliseront un prochain bilan au plus tôt. Il sera dès lors indispensable qu’il y ait une analyse, objective, et une remise en question quant aux objectifs attendus. En Voltige junior femme, Léocadie Ollivier de Pury amène une médaille de bronze à la France, avec 40,44, à seulement 0,03 point de la médaille d’argent qu’elle perd sur le cinquième et dernier saut. La Chine rafle les deux premières marches avec 37,61 et 40,41 points.

*Le Trophée Patrick de Gayardon
Patrick de Gayardon de Fenoyl, «Deug» dans le monde parachutiste, avait débuté dans le parachutisme sportif à 20 ans. Avec 12.000 sauts, il était une figure mondiale de ce sport dans lequel il était, en permanence, en recherche de nouvelles sensations. Outre le freestyle et le base jump, il va s’attaquer au record du monde de sauts de haute altitude sans appareil respiratoire à 11.700 puis à 12.700 mètres. Inventeur du wingsuit qu’il va contribuer à améliorer au fil des ans, il sera l’inspirateur de la cascade de James Bond dans Golden Eye en remontant dans la cabine d’un Pilatus, une minute après le largage. Son décès, en 1998, à 38 ans, suite à un incident d’ouverture, va bouleverser le parachutisme mondial et, encore plus, français. Pour honorer la mémoire de celui dont un journaliste italien disait que “certains hommes ont permis, avec leurs inventions, de changer notre façon de vivre, d’autres, notre façon de rêver”, la Fédération Française de Parachutisme, en 2003, va demander à Serge Amoros, artiste sculpteur, de réaliser une œuvre symbolique, qui serait remis en jeu lors des championnats du monde réunissant toutes les disciplines. Ce trophée, en bronze, où l’on voit Patrick de Gayardon survolant le monde en wingsuit, a été soulevé par la France lors des championnats du monde 2003 et 2012. Sur les championnats du monde 2016, à Skydive Chicago, ce magnifique trophée a été une nouvelle fois soulevé par le Directeur Technique National, Jean-Michel Poulet, et la Présidente de la Fédération Française de Parachutisme, Marie-Claude Feydeau.

Contacts presse
Marie-Luce Bozom : 06 15 15 63 20

Télécharger (PDF, 341KB)



À lire également