Fédération Française de Parachutisme » Progression en parapente

FFP

62 rue de Fecamp, 75012 Paris
Tel 01 53 46 68 68 - Fax 01 53 46 68 70
ffp@ffp.asso.fr

Progression en parapente

Vous allez pratiquer le parapente au sein d’une école. Elle sera agréée par l’une des deux fédérations sous la tutelle du Ministère des Sports : la F.F.P. de préférence (Fédération Française de Parachutisme) et la FFVL (Fédération de Vol Libre).

Dans tous les cas, et dès le premier contact (c’est indispensable pour que votre contrat d’assurance soit valide), assurez vous que l’établissement est déclarée à la préfecture/DDJS du département ainsi que les deux moniteurs présents (c’est le minimum obligatoire). Ils sont diplômés d’état (diplôme du BEES). Ensuite, l’ensemble (école et moniteurs) doit être assuré. Tous ces éléments sont affichés. De plus, si vous volez sous leur responsabilité (lien de subordination), ils doivent vous faire compléter une fiche d’adhésion (écoles associatives) ou une fiche de renseignements qui précise les conditions d’encadrement et de responsabilté. Quelle que soit le type de vol que vous allez réaliser, cette école doit vous délivrer une assurance (l’attestation est à signer et un exemplaire vous revient obligatoirement). Enfin, elle doit disposer des autorisations légales (autorisations des propriétaires de terrains d’atterrissages et de décollage et autorisations des Maires des communes concernées). Seulement si toutes ces conditions sont vérifiées, vous aurez affaire à une structure sérieuse

La pratique du parapente passe par différentes phases d’apprentissage qu’il convient de ne pas négliger pour assurer sa sécurité ainsi que celle des autres pilotes que l’on côtoie. L’apprentissage de l’activité dans une école sérieuse est indispensable.

L’obtention du “Brevet de Pilote”, un peu comme le permis de conduire, vous autorise à voler seul, où vous voulez, quand vous voulez, avec le matériel de votre choix, dans la mesure où vous respectez les règles de vol.

Phase de découverte : au début, vous découvrirez ce qu’est un parapente, comment cela est construit, son fonctionnement… Vous passerez ensuite à vos premiers gonflages de voile. Cela consiste à simuler l’action du décollage sur une faible pente et à contrôler l’aile au dessus de votre tête sans jamais décoller du sol. Lorsque vous maîtriserez cette phase, vous serez amenés à faire la même chose sur une pente un peu plus forte qui vous permettra alors de décoller. Equipés d’une radio et assistés d’un moniteur au décollage et d’un autre à l’atterrissage, vous effectuerez vos premiers vols sur un dénivelé d’environ 350 mètres.

Progression : vous continuerez d’effectuer des vols sous l’oeil des moniteurs, et commencerez à effectuer des virages, des exercices de maniement de voile… Une certaine autonomie vous sera donnée pour vos décollages, vols et approches : c’est à dire que les moniteurs vous laisseront faire seul vos manœuvres et vous corrigeront en cas d’erreur. Des cours théoriques vous seront également dispensés afin de connaître mieux le milieu dans lequel vous évoluez, les principes de fonctionnement du parapente…

Petit à petit, vous allez acquérir une certaine aisance en l’air, et de plus en plus d’autonomie. Vous continuerez de progresser en travaillant l’exploitation des ascendances et le maniement avancé du parapente. Vous analyserez les situations, prendrez des décisions de vol…

Brevet de Pilote : lorsque vous aurez acquis une expérience conséquente du parapente et atteint un niveau de vol suffisant pour assurer votre sécurité au décollage, en vol et à l’atterrissage, ainsi que celle des autres (environ une cinquantaine de vols), vous pourrez prétendre à passer le Brevet de Pilote. Ce brevet est délivré par l’école dans laquelle vous effectuez votre progression qui jugera si vous êtes aptes à voler seul en toute sécurité. Il comporte une partie pratique et une partie théorique. La partie théorique se présente sous la forme d’un Q.C.M. (Questionnaire à Choix Multiple).

Ce n’est alors que le début de votre long apprentissage du parapente, comme le permis de conduire est le début de votre formation de conducteur. Ayant acquis les bases pour évoluer de manière sûre, il vous reste à vous perfectionner dans tous les domaines du vol.

Performance : Vous avez toujours la possibilité d’effectuer des stages dans des écoles de parapente afin de vous diriger vers plus de performances… Cela reste au choix du parapentiste !

Qu’emporter avec vous ?

Vous allez effectuer un stage de parapente. Voici quelques petits conseils.

Dans un premier temps, rappelez-vous que vous allez être en montagne. Pas de la haute montagne certes, mais prévoyez quand même une petite laine. Si vous avez des chaussures de montagne légères, elles seront les bienvenues, sinon, une paire de baskets fera l’affaire. Surtout pas de grosses godasses rigides ! Pour voler, prevoyez de vous couvrir (jambes et manches longues), et des petits gants seront bien utiles (même en été) pour le confort de pilotage. N’exagérez pas en arrivant avec des moufles ! Enfin, n’oubliez ni le sourire ni l’appareil photo !

[galleryPhotonic type=’picasa’ user_id=’116075275438594718480′ kind=’photo’ album=’Parapente’ thumbsize=’100′]