Fédération Française de Parachutisme » Jour 3 : Championnat de France de vol en soufflerie

FFP #Flyin2024
Projet Olympique

62 rue de Fecamp, 75012 Paris
Tel 01 53 46 68 68 - Fax 01 53 46 68 70
ffp@ffp.asso.fr

Jour 3 : Championnat de France de vol en soufflerie

mars. 2018 - Championnat de France   

Dernière journée du championnat de France. Ce matin, depuis 8 heures et jusqu’à 11 heures, les équipes de VR4 N1 et N2 poursuivent la compétition, suivies du VR8 de 11 heures à 13 heures, avant la remise des médailles à 14h30.

[Interview de Camille VILLANNEAU, équipe Airbivores Annecy Pamiers VR4]

FFP : Camille, parle-nous de ton équipe.
Camille : Actuellement dans le sud de la France pour mes études, je voulais monter une équipe de VR4, j’ai donc posté une annonce sur internet et petit à petit j’ai rencontré les membres de mon équipe actuelle, constituée novembre 2016. Nous faisons des compétitions en soufflerie mais également en saut d’avion.
Nous avons déjà participé à des compétitions de saut d’avion, les coupes de France et le championnat de France en 2017 et des compétitions de vol en soufflerie comme les WindGames cette année.

FFP : Quels sont tes objectifs pour ce championnat ?
Camille : L’objectif est de dépasser les 18 points, donner le meilleur de nous-même et prendre du plaisir.

FFP : Tu fais partie de l’équipe féminine relève de soufflerie, peux-tu nous en dire un peu plus.
Camille : Oui, nous sommes quatre filles, l’objectif étant d’être compétitive au niveau international d’ici deux ans. Nous nous entraînons 2 heures par mois ensemble, ici à Weembi, avec notre coach Julien Degen.

FFP : Qu’est-ce que tu aimes dans ce sport ?
Camille : J’aime la rigueur que cette discipline demande. Il faut beaucoup s’entraîner, être très complet et avoir un mental d’acier. Même si nous ne passons que quelques minutes dans la veine, derrière c’est un très gros travail qui demande beaucoup d’investissement. Plus le niveau est élevé, plus la pression est forte et la concentration doit être à son maximum.

FFP : Que fais-tu dans la vie ?
Camille : Je suis étudiante à Bayonne en Master Aménagement des territoires ruraux.

[Interview de Loïc Perrouin- Juge en DW2 au Championnat de France à Weembi Indoor Skydiving]
Loïc est aussi membre des équipes de France de parachutisme en Freestyle, champion du monde et multimédaillé à l’international.

FFP : Comment se déroule la compétition ?
Le niveau de la compétition est très haut, quasiment international. Il y a une belle rivalité entre certaines équipes, ce qui rend la compétition très intéressante et pleine de suspens. L’organisation est parfaite.

FFP : Comment se déroule le jugement ?
Pour le jugement de Dynamic nous sommes 3 juges. Le chef d’épreuve, Jean-Philippe Chatelain, qui surveille les manches, s’occupe de l’organisation du jugement et de l’application des règles. Le juge side line, Michel Cnops et le juge center line, moi. Nous jugeons les manches en direct, et avons le droit à 3 review maximum.

FFP : Depuis quand juges-tu ?
C’est la deuxième compétition que je juge, la première c’était l’année dernière au championnat de France, ici même

Les résultats tombent régulièrement et ces dernières manches s’annoncent pleines de suspense. Les équipes peaufinent leurs enchaînements et la concentration est maximale

En attendant le jugement de la dernière manche de VR4 et avec un appel à 8 min en VR8, Patrice Girardin et Erwan Pouliquen commentent la compétition.

Résultats VR4 National 2
Médaille d’or : Aerokart Akdemie 3 : Adrien GALLOT, Simon CAPELLE, Yaroslav ALIKINE, Valentin VAZILLE
Médaille d’argent : FlyPonots: Florine ASTIER, Baptiste ROLLAND, Olivier ABOUGIT, David LALANDE
Médaille de bronze : Darwings: Cyrille AGUINET, Nicolas MARY, Céline FORSANS, Mathias BARBASTE

Résultats VR4 National 1
Médaille d’or : Weembi France Filles : Sophia PECOUT, Christine MALNIS, Paméla LISSAJOUX, Clémentine LE BOHEC
Médaille d’argent : RealFly Sion : Kévin MANSION, Laurence FUGEN, Damien GOURIOU, Charles ROMMEL
Médaille de bronze : Gavroches Weembi : Thomas PERRIN, Jéremie ROLLETT, Julien OLEK, Clement MARTIN SAINT LEON

[Interview JessicaTHEBAULT compétitrice en V4 et VR8]
FFP : Quels sont tes objectifs en VR4 ?
Jessica : Nous avons réalisé beaucoup de 2+2 avec les coachs de Weembi, cet hiver. Mais Claire-Victoire s’est blessée. Il nous a donc fallu nous restructurer et nous n’avons eu qu’1h15 d’entraînement ensuite. L’équipe a malgré tout su trouver de bonnes sensations. L’objectif est d’atteindre les 22 points de moyenne sur cette compétition, objectif que nous avons atteint à la 6ème manche avec un total de 144 points, même si c’est toujours possible de faire mieux 😊 Les 4 dernières manches de ce championnat seront plus compliquées car plus lentes. En 2017, nous avions réalisé 18,2 de moyenne. C’est donc une belle progression.
FFP : Comment avez-vous constitué l’équipe ?
Jessica : L’équipe s’est constituée pendant les stages de détection de la Fédération Française de Parachutisme. C’est notre deuxième année ensemble (deux d’entre nous sont à Paris, un à Nantes et un à Tours). Cet hiver nous nous sommes retrouvés à Weembi une fois par mois pour nous entraîner ensemble. En parachutisme, nous avons intégré le pôle Lille et nous sommes coachés par Mathieu Bernier. Notre objectif 2018 sera de prendre la meilleure place au championnat de France de Vichy.
FFP : Qu’est-ce que la soufflerie amène à l’équipe ?
Jessica : La technique d’entraînement 2+2 (deux espoirs s’entraînant avec deux équipes de France) a amené plus de vitesse, plus de technique, surtout en étant aussi bien coachés ! Une journée d’entraînement en soufflerie représente 60 sauts d’avion. Le mois de mai sera donc une étape importante pour se rendre compte des résultats. Avant le championnat de France de Vichy, nous nous entraînerons trois semaines, deux à Lille et une à Maubeuge. 150 sauts sont prévus. Nous savons que nous avons une chance exceptionnelle de bénéficier du système français avec les stages de détection, les équipes Espoir, un coaching d’une telle qualité avec des champions du monde qui ont à cœur de nous faire partager tout leur potentiel, des CIP qui nous permettent de dégager du temps d’entraînement. A Weembi, Christine Malnis et Julien Degen sont totalement dévoués à notre progression, sur leur temps libre, et nous leur en sommes aussi très reconnaissants.
FFP : Tu fais partie également d’une équipe de VR8
Jessica : Je suis dans l’équipe Weembi Girls en VR8 qui évolue ensemble depuis 2 ans 1/2. Trois compétitrices ont intégré le groupe en 2017. L’objectif pour nous est de gagner le titre, mais surtout de remporter la bataille face au Qatar (classement open). Pour cela, nous avons réalisé 1h30 d’entrainement à Weembi, coachés par Christine et Sophia du VR4 France féminine. Nous tenions à nous battre jusqu’au bout, pour le plaisir, contre l’équipe Weembi Elder 8, composée d’anciens champions du monde à 8, même s’ils sont en open 🙂 

[Interview d’Aurélien Lemaire]

FFP : Comment se passe la compétition, Aurélien ?

Aurélien : En 2017, j’étais dans une équipe de VR espoir, les Artémis, avec David, Gaëlle et Eliott. David a eu l’opportunité de monter en équipe de France open en tant que viédoman et Eliott a pris la décision d’arrêter. Du coup, avec Gaëlle, et sans identifier d’autres partenaires dans un premier temps, on a fait beaucoup de d’entraînement en 2 + 2, pour poursuivre notre progression, grâce au total engagement des coachs de Weembi et à la qualité de leur accompagnement. On coache chacun une équipe à 4. Weembi nous a demandé de coacher 2 équipes en VR8, les WitBiz (Johan VAN EECKHOUT, Heidy VERPAELE, Claudia STRATERMANS, Nicolas DUCROCQ, Edouard VAN BELLE, Émeric LESTIENNE, Gérald BATAILLE, Emmanuel COURY) et les Lazy Functors Corbas St Flo Nord (Aurélien LEMAIRE, Julien OLEK, Guillaume BOUCHARD, Alain DUCHASSIN, Philippe LOISEL, Thierry DEVILLE DUC, Didier MARTIN, Christophe BAZILLIO). Ce que j’ai fait a raison de 3 weekend pour les Lazy Functors Corbas St Flo Nord. J’ai également coaché l’équipe WitBiz, mais seulement pour la compétition et j’ai remplacé l’un des coéquipiers.

FFP : Quels sont tes objectifs ?

Aurélien : Etre disponible pour que les équipes mettent en œuvre le meilleur d’eux-mêmes à chaque manche. En VR4, j’avais à cœur que l’équipe progresse et réalise une belle compétition même si nous n’avons eu que très peu d’entraînements en amont, ni de speed test, l’un des compétiteurs n’ayant pu se libérer professionnellement. Les trois premières manches ont été délicates. Pour s’habituer à la soufflerie, il a fallu retrouver des sensations en commun pour caler la vitesse du vent et performer. A la quatrième manche, nous étions calés et nous avons pu présenter des vols plus fluides. Nous sentons qu’il y a une belle progression qui pourrait nous permettre d’atteindre un podium. En tant que compétiteurs, à Bedfort, après 1 heure d’entraînement avec Gaëlle, Jérémie Rollett et Clément Saint Léon, on vise le Top 5, après avoir été 7e en 2017, avec 26,6 de moyenne.

En parachutisme, Gaëlle et moi allons intégrer à notre équipe Alban Rumolo, qui est passé par l’étape détection en 2017, et François Panont, qui avait quitté le collectif espoir fin 2016 pour débuter une carrière dans l’armée. Il reviendra faire 3 semaines d’entrainement au pôle espoir de Saumur avec nous, avec un coach mis à disposition par la FFP. Eric Cadiou sera notre vidéoman pour la Coupe de France à Pamiers et Julie fournier le sera pour le championnat de France où nous visons un podium.