Fédération Française de Parachutisme » L’Agglo en Fête de Nîmes accueille l’équipe de France de Voile Contact

FFP

62 rue de Fecamp, 75012 Paris
Tel 01 53 46 68 68 - Fax 01 53 46 68 70
ffp@ffp.asso.fr

L’Agglo en Fête de Nîmes accueille l’équipe de France de Voile Contact

Jun. 2016 - Voile contact France   

Samedi 11 et dimanche 12 juin 2016, l’équipe de France de Voile Contact est présente sur la manifestation l’Agglo en Fête, organisée par Nîmes Métropole sur le domaine de Vallongue, pour une démonstration de sauts.

Les parachutistes entament un état des lieux et repèrent la zone d’atterrissage, actuellement utilisée par les compétiteurs du concours d’attelage.

Durant ces deux journées, les membres des équipes de France de Voile Contact vont réaliser 4 sauts de démonstration. Durant le brief de présentation, Jean-Michel POULET, Directeur Technique National, évoque l’aérologie particulière de cette journée et met l’accent sur les consignes de sécurité tant en termes de largage que de pose, en raison de l’environnement particulier de ce site. Le premier largage aura lieu à 18 heures 30 avec une figure de “chenille”. Le deuxième saut, à 20 heures 30, devrait être réalisé avec des fumigènes. Jean-Louis GANAYE, vice-Président de la Fédération Française de Parachutisme, coordinateur de la logistique des sauts des équipes, a évoqué, au micro de TV Sud, l’importance pour la FFP et sa Présidente, Marie-Claude FEYDEAU, d’être présent sur des manifestations publiques de cet ordre afin de mieux faire découvrir toute l’étendue des disciplines de cette activité sportive.

Jean-Marc SOULAS, vice-président de Nîmes métropole, Délégué à la culture et au tourisme, est régulièrement à la recherche événements pour animer cet espace de 350 hectares composé de grands espaces de forêts, de garrigue et de deux vieux mas. « Nous souhaitons présenter des activités atypiques, que le grand public ne peut pas forcément voir régulièrement » évoque-t’il « et le parachutisme s’inscrit pleinement dans cette stratégie. De plus, tout ce qui est évolution dans l’espace m’interpelle et la maîtrise d’une voile de parachute me fascine. Une démonstration sportive est d’autant plus intéressante qu’elle est réalisée par une élite. Nîmes métropole est donc très fière d’accueillir sur cet événement des compétiteurs multi-champions du monde ».

.

Fédération Française de Parachutisme : Jean-Marc Soulas, vous êtes vice-président de Nimes Métropole. Vous accueillez aujourd’hui, sur ce domaine de Vallongue, l’Agglo en fête. Alors qu’est ce qui passe pendant ce week-end sur le domaine et pourquoi est-ce que la fédération française de parachutisme est présente ?
Jean-Marc Soulas
 : “Tout d’abord c’est la deuxième année que nous essayons de monter un événement identitaire à Nimes métropole sur ce domaine de 260 hectares. On peut dire que l’on se rapproche de notre cible, même si nous ne l’avons pas encore totalement atteinte. L’ancrage de cet évènement, bien sûr, c’est une compétition équestre avec, notamment, les qualificatifs pour les championnats de France des attelages. Mais, dans un lieu comme celui-ci, il faut trouver des événements qui soient à la dimension du site et, notamment, dans l’espace. L’année dernière, nous avions voulu accueillir des montgolfières. Cela n’a pas été une réussite du fait que, sur 100 vols, seuls 20 ont pu être réalisés, conditions climatiques oblige. Alors, cette année, j’ai cherché une autre idée. Ce site est vaste. On peut lever la tête, voir bien au-delà. J’ai eu cette idée aussi parce que tout ce qui se passe dans le ciel me fascine, le ciel visible…. et peut-être l’autre aussi. C’est pour ça que j’ai sollicité la Fédération Française de Parachutisme. J’ai été mis en relation avec la Présidente, Marie-Claude Feydeau, qui m’a réservé un très bon accueil. Elle ne connaissait ni notre manifestation ni ce lieu mais elle a accepté mon challenge sans hésiter. J’étais, au préalable, allé voir l’école qui se trouve à Courbessac, les inviter dans une démarche de proximité, en précisant le budget que nous pouvions mobiliser. N’étant pas intéressés, cela m’a paru naturel de contacter l’institution fédérale. Mais ce qu’il faut surtout mettre en exergue, c’est que, sut notre territoire, nous n’avons jamais reçu les équipes de France. Or, lorsque cela parait pertinent, il faut toujours essayer d’aller vers le haut niveau. Or, en termes de parachutisme, que peut espérer de mieux que les membres des équipes de France de parachutisme, championnes du monde. Voilà pourquoi la Fédération Française de Parachutisme est accueillie ici, avec enthousiasme, durant ces journées.”

 

FFP : Alors deux sauts qui se sont déroulés aujourd’hui, une réussite ?
Jean-Marc Soulas 
: “C’est presque de la magie !! On voit un avion qui avance dans le ciel. Puis, on aperçoit, très loin, six bulles qui sortent. Et on finit par voir les parachutes qui s’ouvrent. Je tiens absolument à les saluer parce que les conditions climatiques n’étaient pas les meilleures durant les sauts réalisés. Mais il s’agit là de sportifs de très haut niveau, même s’ils sont non professionnels. Ils ont maîtrisé les contraintes aérologiques, même si elles n’étaient pas des plus favorables. Les spectateurs présent ce jour était ravi. Les médias ont largement couvert l’évènement. C’est un succès remarquable et nous sommes fiers et heureux d’avoir pu faire partager ces prouesses à  un public qui n’avaient pas spécialement de connaissance de ce sport. La proximité des équipes de France, leur gentillesse, leur disponibilité, ont également largement contribué à cette réussite. Merci à eux et merci à la Fédération Française de Parachutisme.”

 

 

18h30, le premier saut vient d’être réalisé. Le public est conquis par les figures formées et par la proximité des athlètes. Magali BELGODERE commente ce saut qui a généré beaucoup de plaisir à toute l’équipe vu la beauté de cette zone d’atterrissage inhabituelle.

Les médias sont naturellement présents sur cet événement et sont venus interviewer la capitaine de l’équipe de France de Voile contact afin de recueillir ses impressions suite à ce premier saut, atypique, sur ce Domaine de Vallongues.

Parachutes pliés, debrief réalisé avec le DTN, Magali BELGODERE, David HUET, Guillaume DUBOIS, Benoit ROTTY, Alexandra PETITJEAN et Benoit BAECKEROOT sont repartis vers l’aérodrome de Courbessac pour le deuxième saut de ce samedi 11 juin.

Le dimanche 12 juin, deux autre sauts de présentation sont prévus à 13 heures 30 et 17 heures 30 par cette équipe, mixte, composée de Magali BELGODERE, capitaine de l’équipe de France de Voile Contact et double championne du monde, Guillaume DUBOIS, double champion du Monde, Benoit BAECKEROOT, champion du Monde, Alexandra PETITJEAN, championne du Monde, David HUET, champion du Monde, Benoit ROTTY, double champion du Monde. 

 

Jean Michel POULET et Jean Louis GANAYE évoquent avec Richard BOUQUIN, Directeur Général adjoint à Nîmes Métropole, la technique de ce 3e saut qui verra évoluer des champions du monde dont certains sont même recordman du monde.

Sur le site du domaine de Vallongues, le dernier concurrent de la matinée en attelage vient de terminer son parcours. Jean Michel POULET et Jean Louis GANAYE vont réaménager flèche et manches à air pour permettre à l’équipe de voile contact de réaliser son 3e saut de démonstration. Les boucles de Vallongue en VTT, une fête des pitchouns qui réunit plus de 400 enfants, un village d’exposants et la présence des équipes de France de parachutisme forment une animation réelle, en 3D, de la terre au ciel.

Lors du 3éme saut, après avoir constitué un cerf-volant à 6, les athlètes se sont finalement séparés à 1200 mètres pour un diamant à 4. Tous tractaient une flamme bleu-blanc-rouge décuplant l’effet visuel du sol. Après le posé, et sous les applaudissements du public, les sportifs sont allés au pliage tout en répondant aux nombreuses interrogations des équipes d’attelage, très intéressées par la technique requise dans ce sport. Nos compétiteurs se sont prêtés au jeu des questions de bonne grâce, expliquant les conditions athlétiques nécessaires : la haute technicité de vol à acquérir, la maîtrise absolue de son parachute et l’importance majeure de la cohésion dans cette discipline voile ouverte où le collectif est primordial. 


Lors d’une pause détente, American T’chi s’est fait un plaisir d’accueillir les parachutistes de l’équipe de France de Voile Contact pour partager un agréable moment.

Les 4 sauts de démonstration des équipes de France de voile contact se sont parfaitement enchaînés pour le plus grand plaisir du public de “L’agglo en fête” sur le site de Vallongues.

Retrouvez l’ensemble des photos du week-end en suivant ce lien.

Retrouvez les vidéos des sauts et des animations

derniers articles