Fédération Française de Parachutisme » 257 – Cpresse : Projet de Performance Fédéral de la FFP

FFP

62 rue de Fecamp, 75012 Paris
Tel 01 53 46 68 68 - Fax 01 53 46 68 70
ffp@ffp.asso.fr

257 – Cpresse : Projet de Performance Fédéral de la FFP

29 janv. 2018 - Informations générales   

La Fédération Française de Parachutisme vient de finaliser son Projet de Performance Fédérale (PPF) 2017-2024. Ce PPF, établi par toutes les fédérations sportives françaises à la demande du Ministère des Sports, permet de mieux appréhender l’ensemble des dispositifs mis en œuvre au sein de chaque fédération et de faciliter leur compréhension par l’ensemble des acteurs de la politique nationale du sport de haut niveau : l’Etat, les collectivités territoriales et les entreprises.

 Favoriser l’échelon régional et orienter vers l’échelon national

Résolument orienté vers le renforcement de la pyramide d’accès vers le haut niveau, le projet politique de la fédération prévoit de s’appuyer davantage sur les clubs, comités départementaux et ligues afin de stimuler l’organisation et la pratique de la compétition. Les actions de repérage conduites au niveau régional, en lien avec les entraîneurs nationaux et les coordonnateurs de pôles des différentes disciplines, seront ensuite relayées vers le national au travers d’un nouveau dispositif renforcé dans lequel les stages d’INCITATION et de DETECTION seront couplés au sein des pôles d’ACCESSION validés dans ce PPF.

 Détection, identification, accompagnement et encadrement

Dans un tout premier temps, la fédération procède à la mise en place d’aides individuelles ciblant le public de moins de 24 ans qui démarre le parachutisme. Lors des stages découverte, la formation est axée sur des thèmes spécifiques par le biais d’une approche ludique orientée sur l’acquisition des fondamentaux de la discipline choisie, et de sa logique interne. L’accès aux stages d’INCITATION  se fait directement par une candidature et une inscription en ligne sur le site internet de la FFP. Pour la DETECTION, une nouvelle piste est mise en place dans le PPF 2017-2020. Désormais couplés avec les stages d’INCITATION, ces stages s’effectuent sur les pôles d’ACCESSION et bénéficient d’un encadrement gratuit par des membres des équipes de France. Ces stages présentent toutefois des conditions d’accès différentes : pas de limitation d’âge à 26 ans, mais une démarche d’orientation vers le haut niveau qui doit être affirmée via des résultats sportifs significatifs sur le circuit national en année N1. L’encadrement par des membres des équipes de France et/ou de l’entraîneur national balisent le chemin vers l’EXCELLENCE.

Au dernier stade, enfin, les stratégies de recrutement pour intégrer un pôle d’EXCELLENCE sont communément liées aux résultats obtenus lors des compétitions internationales référencées. A ces résultats sont aussi associés des critères physiques et techniques de sélection, définis par les entraîneurs nationaux de chaque discipline, et qui permettront l’intégration dans le collectif RELEVE.

 Préparer l’international

L’environnement et l’encadrement, par la Fédération Française de Parachutisme, dans toutes les étapes de la préparation d’un sportif jusqu’à la compétition, contribuent à ses performances.

Au quotidien, la FFP a donc mis en place des programmes de préparation physique ou mentale, réalisés à proximité du lieu de domicile des athlètes. En stage, les sportifs sont encadrés soit par les entraîneurs nationaux, soit par des entraîneurs fédéraux, alors que, en compétition ils sont encadrés par les entraîneurs nationaux et/ou les entraîneurs fédéraux en fonction du niveau de la compétition. Des aides individuelles sont attribuées à certains sportifs en fonction de critères d’attribution.

Deux programmes de formation sportive ACCESSION et EXCELLENCE du PPF de la Fédération Française de Parachutisme constituent les deux étages qui accompagnent la pyramide « INCITATION – DETECTION – RELEVE – France A ». Le programme d’accession au haut niveau permet l’accès à la performance pour les sportifs et s’inscrit dans l’animation territoriale. Il concerne les sportifs inscrits en liste Sportif Espoir « SE » et Sportifs des Collectifs Nationaux « SNC », qui peuvent être positionnés soit sur les pôles d’accession, soit sur les pôles d’excellence Ces pôles, regroupant les Sportifs Espoirs et les Sportifs des Collectifs Nationaux, sont hébergés par les écoles de parachutisme et ont une valence disciplinaire marquée, pour mettre en place un maillage national par discipline.

Le Programme d’excellence sportive prépare les sportifs à l’obtention de titres internationaux sur les compétitions de référence, au travers des pôles d’EXCELLENCE hébergés par les ligues. Ces pôles ont soit une valence multi-disciplinaire, soit une valence disciplinaire marquée, maillant le territoire national à la fois par discipline et géographiquement. Ce programme concerne les sportifs inscrits en listes Sportif de Haut Niveau « SHN » et Sportifs des Collectifs Nationaux « SNC ». La fédération s’engage à signer un contrat type SHN/FFP avec tous les SHN impliqués dans les différents collectifs.

 Les sportif(ve)s féminines et les personnes en situation de handicap au cœur du projet

La Fédération Française de Parachutisme a créé un réseau de centres ressources par le biais duquel chaque personne à mobilité réduite peut découvrir et poursuivre l’activité, en direction de la compétition ou juste pour le plaisir. Ce réseau s’élargit chaque année (2015 : 5 écoles ; 2016 : 6 écoles ; 2017 : 10 écoles dont une ascensionnel). La fédération a également signé une convention avec la Fédération Française Handisport pour le développement de la pratique handisport. Concernant la compétition, la fédération a créé, depuis trois ans, une compétition spécifique de voltige handisport. Elle est également à l’origine de compétitions internationales handisport. Avec le développement des souffleries, le groupe de travail handisport œuvre désormais à la création d’épreuves réservées aux personnes en situation de handicap, en soufflerie et l’outil pour accompagner, voire laisser voler, seuls ces sportifs handisport.

Un accent particulier sera également porté sur la stratégie et les moyens mis en œuvre au profit du sport de haut niveau féminin. Seuls le vol relatif à 4 (VR4) et la précision d’atterrissage voltige (PA-V) conservent des catégories spécifiques Homme et Femme. Toutes les autres spécialités sont dites “Open”, pouvant comprendre des hommes et/ou des femmes, sans restriction.

Une attention particulière sera accordée aux SHN féminines ; les entraîneurs apprécieront à leur juste valeur les compétences acquises et futures que pourront développer les femmes tout au long de leur carrière sportive, notamment lors de sélections mettant en concurrence les hommes et les femmes. Ils feront preuve d’une grande capacité d’analyse et de projection sur les perspectives de progression des athlètes.

 Financement

En 2016, grâce aux 6 structures du PES, le total cumulé des ressources extérieures captées a été de 159.415 €.

Sur le PPF 2017-2020, avec l’identification de 7 structures d’EXCELLENCE et 5 structures d’ACCESSION, l’objectif est de pouvoir augmenter le volume global capté de 25 % afin d’atteindre un total cumulé de 200.000 €.

L’autofinancement des sportifs demeure une partie très importante de l’équilibre de la balance du PPF 2017-2020 (16%). Cette contribution est particulièrement importante (en proportion de l’investissement total par personne) au niveau des publics du programme d’ACCESSION. Pour leur part, les publics du programme d’EXCELLENCE contribuent plus en termes de volume total par an, mais cet effort représente une proportion plus faible dans la somme totale des besoins couverts, car ils sont en proportion plus soutenus.

Après de nombreux mois d’échange et d’investissement sur son Projet de Performance Fédéral, la Fédération Française de Parachutisme a commencé sa mise en œuvre, dès 2017 et travaille chaque jour à sa réalisation.

 

Contact Presse : Marie-Luce Bozom – Tel. : 06 15 15 63 20 / Marie Galvaing 06 81 62 51 26
E-mail : phoebus-communication@orange.fr

 

Télécharger (PDF, 295KB)

derniers articles