Fédération Française de Parachutisme » Compte rendu de stage d’Accession de Pilotage Sous Voile d’Orléans du 23 au 27 juillet 2018 (Incitation)

FFP

62 rue de Fecamp, 75012 Paris
Tel 01 53 46 68 68 - Fax 01 53 46 68 70
ffp@ffp.asso.fr

Compte rendu de stage d’Accession de Pilotage Sous Voile d’Orléans du 23 au 27 juillet 2018 (Incitation)

06 août 2018 - Informations   

 

Le stage d’accession de pilotage sous voile s’est déroulé sur le pôle Accession d’Orléans, hébergé par l’EPCOL.

Le centre de parachutisme de l’EPCOL est le lieu idéal pour réaliser des formations de pilotage sous voile rapide, grâce à son excellent bassin de swoop, qui peut être utilisé dans les deux sens (Est ou Ouest) en fonction du vent et des préférences de chacun.

Le 23 juillet, Gérard BURNSIDE, Bernadette ROUSSEAU, Françoise HAYE et Philippe SCHORNO ont accueilli les élèves sélectionnés pour ce stage :

Les stagiaires :

Jean-Baptiste VASSAL: Né le 15/07/1995

Année de Début 2015 – 800 Sauts

Vidéoman bénévole

Voile : Stiletto 150

Laure GIOT: Née le 25/06/1991

Année de début 2011 – 1500 sauts

Monitrice PAC stagiaire

Voile : Crossfire2 99

Marc BOUGOURD: Né le 15/02/1988

Année de début 2014 – 450 sauts

Voile : Storm 150

Jean-Patrick BIEL : Né le 18/04/1988

Année de début 2011 – 2000 sauts

Voile : Velocity 84

Christophe SIZORN: Né le 10/05/1986

Année de début 2009 – 3400 sauts

Voiles : Leïa 69 / Petra 70

L’encadrement :

Philippe SCHORNO : Entraîneur National FFP

Gérard Burnside :  Né le 24/06/1973

   Année de début : 1999 – 4000 sauts

Initiateur B5 # 003

Bernadette ROUSSEAU : Directrice Technique

EPCOL

Victor LOSANTOS : Moniteur Fédéral & juge PSV

EPCOL

Françoise HAYE : Directrice Technique Adjointe

EPCOL

Et aussi : Alain BREUGNOT : bénévole EPCOL et vidéoman pour les atterrissages.

Déroulement du stage :

Une fois le contrôle des papiers et équipements effectué, tous les élèves ont été réunis en salle de classe afin d’être briefés sur le travail d’étagement nécessaire au bon déroulement du stage, ainsi que sur les aspects de sécurité nécessaires à la pratique de cette discipline. En effet, l’énergie cinétique étant proportionnelle au carré de la vitesse, il est primordial de toujours opter pour une approche sécuritaire (en arrondissant souvent plus haut que vraiment nécessaire, le temps que les réflexes s’adaptent à cette survitesse).
Après un premier saut de découverte du terrain, le niveau des élèves a été évalué afin de choisir l’approche pédagogique adaptée à chacun, en fonction de leurs souhaits de progression exprimés lors du briefing initial.
Le niveau des élèves était plutôt hétérogène avec des charges alaires allant de 1.4 à 2.6, mais on pouvait globalement les classer en deux groupes : un premier groupe (Marc, Jean-Baptiste, Laure) en phase d’apprentissage des bons gestes pour une mise en survitesse contrôlée et sécuritaire, et un deuxième groupe (Jean-Patrick, Christophe) maîtrisant déjà la survitesse, mais cherchant à améliorer leurs performances et la précision.
La majeure partie du stage consistait à donner pour chaque élève un briefing personnalisé avant saut, suivi d’un débriefing personnalisé, en s’appuyant sur les vidéos réalisées par Alain, bénévole du centre.
A l’issue de 5 jours de stage, sous une météo exceptionnelle, la plupart des élèves ont effectué une trentaine de sauts depuis le Cessna 207 (F-GOTT) du centre ; voici quelques détails par stagiaire, par ordre de nombre de sauts croissant :

Marc BOUGOURD, 450 sauts, réalisant ses premiers touchers d’eau sur le bassin de l’EPCOL.

Jean-Baptiste VASSAL, 800 sauts, sous sa Stiletto 150.

Laure GIOT, 1500 sauts, effectuant une prise des élévateurs avant pour un poser avec virage de 90° sous sa crossfire2 99.

Jean-Patrick BIEL, 2000 sauts, travaillant sa précision sous sa Velocity 84.

Christophe SIZORN, 3500 sauts, touchant l’eau bien avant les portes pour un saut de distance.

Le jeudi après-midi, une deuxième session de cours sur tableau a été organisée afin de rappeler certaines bases théoriques aérodynamiques (pourquoi il ne faut pas changer la hauteur d’envoyade en fonction du vent, comment le tangage et le roulis influent sur le vol de nos voiles, l’importance d’être dans une bonne forme physique et psychologique, etc.) et répondre à toutes les questions qui n’avaient pas été abordées jusque-là lors des débriefings de sauts.

Les stagiaires, contents de leurs progrès réalisés lors de ce stage.

 

Le stage s’est terminé vendredi dans la journée.

A noter que ce stage d’Accession était couplé en simultané au dernier stage d’entraînement de l’équipe de France A avant son départ pour les championnats du Monde. Aux côtés de l’entraîneur national Philippe SCHORNO, les stagiaires ont pu profiter des conseils de Cédric VEIGA RIOS, Eric PHILIPPE, Kévin TECHER et Nicolas COADIC.

Merci à l’école de l’EPCOL pour la qualité de l’organisation (Bernadette ROUSSEAU, Victor LOSANTOS, Françoise HAYE, Gérard BURNSIDE).
Merci à Alain BREUGNOT, bénévole du centre, pour son aide dans la réalisation des vidéos de tous les atterrissages.
Merci à la ligue Centre Val de Loire, Monique ROLLETT, pour son concours dans l’élaboration et la programmation du stage.

Nouvellement classée pôle Excellence de Pilotage Sous Voile dans le Parcours de Performance Fédéral 2018-2021, l’école de l’EPCOL a reçu récemment la visite de la Direction Régionale de la Jeunesse et des Sports du Centre-Val-de-Loire, en présence de la présidente de ligue Monique ROLLETT. La particularité du pôle d’Orléans est d’être aussi référencé en catégorie pôle Accession, grâce à son bassin spécialement aménagé pour la sécurité. Un soutien de la DRDJSCS Centre-Val-de-Loire est espéré dès 2018, afin de permettre à nos champions des équipes A, et leurs cadets des stages d’Accession de pouvoir préparer les échéances internationales dans les meilleures conditions possibles.