Fédération Française de Parachutisme » Championnat du Monde de vol en Soufflerie 2017-Jour 1

FFP

62 rue de Fecamp, 75012 Paris
Tel 01 53 46 68 68 - Fax 01 53 46 68 70
ffp@ffp.asso.fr

Championnat du Monde de vol en Soufflerie 2017-Jour 1

oct.. 2017 - Championnat du Monde   

Le championnat du monde de soufflerie 2017 commence aujourd’hui ! La compétition en livestream sur #WISC2017 2nd FAI World Indoor Skydiving Championship

Première journée de championnat sur le site de SkyVenture Montreal

La motivation et l’envie sont palpables. Dès cette première manche, les équipes de France sont déjà particulièrement bien rentrées dans la compétition.
En VR4 Féminin, Sophia PECOUT, Paméla LISSAJOUX, Clémentine LE BOHEC et Christine MALNIS réalisent 28 points dès la première manche. Parmi les autres équipes jugées, les tchèques font 22 points et la suède et la pologne : 24.
En Vol Relatif à 4 Open : Julien DEGEN, Guillaume BERNIER, Mathieu BERNIER et Roy JANSSEN réalisent 30, comme les russes et les belges.
En VR4, les juniors, Tom MATTONI, Cameron MALIE, Eliot MASSIER, Oscar MASSIER et Astryd CASIMIR (remplaçante), débutent bien la compétition avec 36 points au premier round, devant le Canada, la République Tchèque et Singapour.
Deuxième round
En VR4 Open, les français réalisent 29 points, à égalité avec les belges, deux points devant les russes.
Les féminines VR4 obtiennent 26 points et l’équipe de VR4 junior, 29 points.
Un début de compétition impressionnant, avec des vols de très haut niveau.

https://www.facebook.com/airsports.fai/videos/1509913425730000/

[ZOOM SUR] Philippe Schorno, entraîneur des équipes de France de vol en soufflerie

« Le premier constat de ce 2e championnat du monde de vol en soufflerie est que les performances globales, dans toutes les disciplines, ont progressé à tous les niveaux» note Philippe Schorno. Tous les pays engagés sont désormais organisés et s’entraînent pour ces compétitions.
« Les équipes vont donc se tenir dans un mouchoir de poche. Même si le VR4 Féminin France a des notes au-dessus de la moyenne, il est à prévoir que tous les collectifs vont s’accrocher » évoque t’il avec objectivité. Autre constat sur l’évolution de ce sport : la montée en puissance du Dynamic Way qui attire de plus en plus de jeunes. Cette discipline, naissante, induira certainement des adaptations, mais, également, une adéquation de plus en plus poussée entre la compréhension, par l’écosystème parachutiste, des figures réalisées, quant à leur dimension artistique et à la technicité déployée.
« Sur ce championnat du monde » insiste l’entraîneur, « nous attendons évidemment des podiums dans toutes les disciplines. Mais aussi, voire surtout, de belles performances et des bagarres techniques. Si le VR4 féminin est quasi certain de remporter l’or, la compétition sera serrée en VR4 junior. Mais nos jeunes sportifs sont pleins de fougue et d’envie. En VRV, la bataille devrait être passionnante entre notre collectif France composé de deux anciennes équipes, les canadiens et les américains. Le mental sera sans nul doute l’atout majeur. Nos athlètes vont réaliser le meilleur de ce qu’ils savent faire, sans se laisser perturber ou déstabiliser. En Dynamic Way, les deux équipes françaises ont remarquablement progressé en un an. Les écarts devraient être minimes et je sais qu’ils vont engager tout leur potentiel car ils veulent cette médaille d’or à 2 comme à 4. La vitesse sera sans doute source de différenciation. Notre stratégie sera donc d’accroitre le niveau progressivement. C’est une belle équipe avec 4 talents, qui vit bien ensemble, qui se fait plaisir dans son sport. Mais c’est aussi un constat global pour tous les athlètes français engagés par la Fédération Française de Parachutisme : de belles mentalités, heureux de faire partie de ce collectif, passionnés et fiers de faire progresser cette discipline pour que la France continue à être la première nation parachutiste».

[Zoom sur] Freestyle Junior

Agé de seulement 13 ans, Mateo Limnaios participe à ses deuxièmes championnats internationaux FAI. Champion de France Open et Junior, cette année à Weembi, le jeune sportif est déjà un compétiteur chevronné qui vole depuis 5 ans. A Laval, il est le plus jeune athlète de la compétition, mais il compte bien démontrer qu’il fait déjà partie des grands.
Accompagné par son père au quotidien et, ponctuellement, par des instructeurs internationaux, Matéo s’est entrainé, en moyenne, 10 heures par mois, pour arriver fin prêt au championnat du monde. « Son coaching sportif, avec le soutien de la Fédération, son évolution physique et son assurance, ont contribué à une progression majeure au cours de la dernière année. C’est cette montée en puissance et surtout l’envie de se faire plaisir qui font de lui un concurrent sérieux dans sa catégorie » nous confie son père. « Les autres nations ont également progressé », poursuit-il, « Singapour part favori, la Pologne et l’Italie seront aussi au rendez-vous ». C’est sans trop de stress que le jeune athlète aborde la compétition, « les séances d’entraînement, ici à Skyventure, m’ont permis de m’adapter au tunnel et de trouver mes marques, je me sens mieux et plus confiant », ajoute Matéo. « Je vise le podium, et voir les autres concurrents a un aussi bon niveau me donne encore plus envie de gagner » poursuit-il. Lors des cinq manches de libre de la compétition, le français mise sur des figures complexes à réaliser, et des chorégraphies inédites pour faire la différence. Mateo « espère que la complexité des figures et la prise de risques sera payante auprès des juges».

Première manche Freestyle Junior

Après la première manche, Mateo Limnaios prend la 5ème place de la compétition en Freestyle Junior.

Première manche Vol Relatif Vertical

La première manche vient d’être jugée en Vol Relatif Vertical :
– France : 38
– USA ; 32
– Pologne : 28
– Canada : 22
– Suisse : 16
– Finlande : 14
Une superbe entame pour Raphaël COUDRAY, Frédéric NENET, Mikaël MELO et Edouard HENRY

Vol Relatif Vertical : Raphaël COUDRAY, Frédéric NENET, Mikaël MELO, Edouard HENRY

Deuxième round en Vol Relatif Open

En VR4 Open, les français réalisent 29 points, à égalité avec les belges, deux points devant les russes.

Vol Relatif à 4 Open : Julien DEGEN, Guillaume BERNIER, Mathieu BERNIER, Roy JANSSEN

Deuxième manche VR4 Féminin et Junior

Les féminines VR4 obtiennent 26 points et l’équipe de VR4 junior, 29 points.
Un début de compétition impressionnant, avec des vols de très haut niveau.

Vol Relatif à 4 Féminin : Sophia PECOUT, Paméla LISSAJOUX, Clémentine LE BOHEC, Christine MALNIS

Vol Relatif à 4 Junior : Tom MATTONI, Cameron MALIE, Eliot MASSIER, Oscar MASSIER, remplaçante Astryd CASIMIR

Les médias présents sur le championnat du monde de vol en soufflerie

Jean Michel Poulet, directeur Technique national de la Fédération française de Parachutisme, est interviewé par @TVLaval.
Il évoque la grosse concurrence existant sur cette compétition mais, aussi, la très forte préparation du collectif France qui lui permet d’être positionné, dès cette première journée, dans le très haut niveau.

Deuxième manche Vol Relatif Vertical

Après les deux premières manche, la France totalise 69 points devant les USA, avec 66 points et le Pologne, à 54 points.

Troisième manche VR4 Open, Féminin et Junior

L’équipe de VR4 Open obtient 26 points et passe première devant la Belgique.
L’équipe de VR4 Féminin obtient 23 points et reste en tête du classement provisoire.
L’équipe de VR Junior obtient 27 soit un total de 92 points, suivie par le Canada à 87 points

Quatrième manche VR4 Open, Féminin et Junior

Les équipes de France de Vol Relatif ont toutes réalisé une très belle quatrième manche, avec 27 points remportés pour les féminines, qui passent à 104 points au classement provisoire, 26 points pour les juniors et 30 points pour l’équipe de France Open.

Deuxième manche Freestyle Junior

En Freestyle Junior, Mateo Limnaios obtient une note de 8.3 pour son deuxième round et se classe quatrième du classement provisoire.

Troisième manche Vol Relatif Vertical

Très joli score de nos français en Vol Relatif Vertical, qui obtiennent 30 points, lors de la troisième manche et devance les américains de 11 points, au classement provisoire.

Cinquième manche VR4 Open et Féminin

Fin de la 5ème manche pour nos français en Vol Relatif. Avec 38 points, l’équipe féminine de VR4 reste en tête du classement provisoire. L’équipe de VR4 Open obtient 41 points et passe deuxième, à 5 points derrière les belges.

Quatrième manche Vol Relatif Vertical

L’équipe de France de Vol Relatif Vertical termine sa quatrième manche avec 28 points.

[ZOOM SUR] Le VR4 féminin

Sophia Pécout, capitaine de l’équipe de France de Vol Relatif à 4 féminin, analyse cette première journée de compétition : « Nous sommes très contentes de ces 5 premières manches qui nous apportent une belle avance sur nos adversaires, avec 142 points. Le Royaume-Uni, avec 117 points, a été inhabituellement en-dessous de son niveau. Avec Christine, Paméla et Clémentine, nous allons bien sûr rester vigilantes jusqu’à la fin de la compétition. Mais notre principale satisfaction est d’avoir engrangé confiance et sérénité au cours de notre progression en entrainement. Toutes les quatre, nous l’avons prouvé ici en ne réalisant qu’une seule faute. Cela témoigne aussi de notre capacité à mieux gérer la pression. Nous ne lâcherons rien jusqu’au bout !! ».
(c)VideoCourtesyofFAI

[ZOOM SUR] Le VR4 féminin Sophia Pécout, capitaine de l’équipe de France de Vol Relatif à 4 féminin, analyse cette première journée de compétition : « Nous sommes très contentes de ces 5 premières manches qui nous apportent une belle avance sur nos adversaires, avec 142 points. Le Royaume-Uni, avec 117 points, a été inhabituellement en-dessous de son niveau. Avec Christine, Paméla et Clémentine, nous allons bien sûr rester vigilantes jusqu’à la fin de la compétition. Mais notre principale satisfaction est d’avoir engrangé confiance et sérénité au cours de notre progression en entrainement. Toutes les quatre, nous l’avons prouvé ici en ne réalisant qu’une seule faute. Cela témoigne aussi de notre capacité à mieux gérer la pression. Nous ne lâcherons rien jusqu’au bout !! ». (c)VideoCourtesyofFAI

Publié par FFP – Fédération Française de Parachutisme sur vendredi 20 octobre 2017

Première et deuxième manches de Dynamic 2 Way et Dynamic 4 Way

L’équipe de Dynamic 2 Way, composée de Léonard BLANCHON et Clément DUCLOUX, a joliment entamé sa compétition, avec un score de 99.3 à la première manche et de 97.9 à la deuxième, et prend la deuxième place du classement provisoire.
En Dynamic 4 Way, Léonard BLANCHON, Clément DUCLOUX, David PETRACCO et Omar SANDA ont obtenu un score de 97.1 à la première manche et 89.8 à la deuxième. Ils se classent provisoirement en troisième position.