Fédération Française de Parachutisme » [CHAMP.MONDE AUSTRALIE] Compétition des équipes de France de Disciplines Artistiques

FFP

62 rue de Fecamp, 75012 Paris
Tel 01 53 46 68 68 - Fax 01 53 46 68 70
ffp@ffp.asso.fr

[CHAMP.MONDE AUSTRALIE] Compétition des équipes de France de Disciplines Artistiques

oct.. 2018 - Championnat du Monde    | FreeFly Freestyle France   

8 octobre, début des épreuves artistiques : 
“Les équipes avaient rendez-vous à 7h45. L’attente sera longue pour l’équipe de France de freestyle, qui ne sautera finalement qu’à 11h40… En freefly, un scénario « idéal » se dessine : les 2 équipes de France sont au coude à coude pour se disputer les première et deuxième places ! Après le 1er saut on assiste même à une égalité parfaite, 8.8 pour chacune. Derrière, on retrouve la Norvège, avec un joli saut noté 8.6.
On remercie les USA qui se mettent tout seul à l’écart du trio de tête, avec un saut décevant noté seulement 7.6. Le prochain saut d’imposé placera nos pions sur l’échiquier…
L’équipe Airwax France 1 sort un saut à 8.8 Les Good Vibes France 2 sortent un saut à 8.9, tout comme les Norvégiens. Le classement se peaufine et ce sont les Good Vibes France 2 qui prennent la tête d’un petit dixième sur les Airwax France 1, suivi par la Norvège à la 3ème place. La manche 3 sera réalisée le soir, mais elle n’est pas entièrement jugée. Il faudra donc attendre le lendemain 9 octobre pour voir nos notes.

Côté Freestyle, le scénario n’est pas mal non plus ! Loïc Perrouin et Pierre Rabuel, équipe Solaris France 1, prennent la tête comme nous l’attendions.
Un 1er saut bien déroulé, et bien rythmé, qui score 8.6.  Sans les pénalités vidéos, nul doute que ce saut pourra passer la barre des 9.0 pts.
Les anglais sont juste derrière, vraiment pas très loin, avec un saut noté 8.2.
Il faut tenir …
14h, Stand by météo. Un orage s’abat sur le site… Toute la délégation se réfugie sous la tente FRANCE.
16h, reprise des sauts. Une longue montée en avion commence. Stressant cet imposé qui ne veut pas arriver…
Avec une lumière de sunset, mais presque un peu sombre, c’est finalement un score de 8.1 pour la manche 2 des français en freestyle, et un 7.7 pour les anglais. L’écart se creuse un peu plus ! Une équipe se détache sur cet imposé, ce sont les USA avec une belle note de 8.6! Ils reviennent coller les anglais à la 3ème place, à seulement 0.1pt derrière.

Mardi rendez-vous à 8h00 pour la suite du programme et de son suspense.” Sébastien Chambet, entraîneur national des DA 
Sébastien ChambetSolaris freestyleGoodVibes FreeflyAirWax FreeFly

 

9 octobre :

Les équipes ont rendez-vous à 8h. C’est le freestyle qui part en 1er.
Un joli saut de libre est nécessaire pour garder la tête du classement et se mettre « à l’abri » des 2 autres nations qui suivent.
Pour Solaris France 1, c’est un bon saut,  noté 9.0. Encore quelques dixièmes de points récupérés. L’avance se confirme.

Quelques heures après, le freestyle est encore appelé pour la manche 5, une manche très importante… Sur cet unique saut, le classement peut radicalement changer.
Solaris France 1, très solide, sort un joli saut à 8.3. Ce n’est pas le meilleur de l’année, mais cela suffit à se mettre une avance confortable pour le reste de la compétition. Ils prennent petit à petit le large vers la victoire.
Les 2ème et 3ème places seront disputés par les Anglais, les USA et les Suisses…
Les deux sauts de libre de demain finiront de préciser la tendance.

En freefly, on assiste encore à un duel franco-français.
Un scénario idéal pour la Fédération, le DTN et l’entraîneur, mais néanmoins stressant pour les 6 athlètes, qui jouent ce championnat au coude à coude…
Les scores parlent d’eux même, à l’image des 2 manches suivantes, très serrées :
Manche 4
Airwax France 1 : 8.8
Good Vibes France 2 : 8.6

Manche 5
Airwax France 1 : 9.0
Good Vibes France 2 : 8.9

La Norvège se fait légèrement distancée sur la manche, en ne scorant que 8.3

Demain, le duel final aura lieu entre les 2 équipes de France.
Les deux équipes présentent des sauts techniques, et c’est au mental que cela va se jouer. Le rôle du cameraman sera aussi déterminant, car depuis la nouvelle règles des pénalités vidéos, chaque petite partie du corps d’un ou des performeur(s) qui sort du cadre, est tout de suite sanctionnée par -0.2 pt. Sur une série de plusieurs dé-cadrages, l’amende peut être très lourde à payer.

Tout est donc possible, et la concentration sera à son maximum.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

“Le collectif artistique vient de réaliser un triplé historique !
10 octobre : 8h du matin, les premiers avions décollent… Il reste deux manches à faire en FreeFly. Pour les GoodVibes France 2 il faut absolument faire 2 sauts parfaits pour espérer accrocher les Airwax et leur arracher un saut de départage. À cet instant l’équipe de France Airwax France 1 est en tête de 0,4pt seulement, et tout est donc possible. La manche 6 est partie. L’attente est longue… Enfin, les GoodVibes France 2 reviennent avec un bon saut ! Il sera noté 9.0. Airwax France 1 ne se laisse pas faire et remonte encore de 0,1 pt au score avec un saut noté 9.1.
Manche 7: même scénario, même attente… Score de 9,2 pour Goodvibes France 2, c’est le meilleur score de la compétition. Un saut splendide ! Même s’ils arrachent cette manche de 0,1 pt à Airwax France 1 (qui score 9.1) cela ne suffira pas…
Les Airwax sont CHAMPIONS DU MONDE ! La joie explose, les cris, les larmes… Toutes les émotions sont là !
Rendez-vous compte… CHAMPIONS DU MONDE!
Et c’est la première fois. C’est une belle récompense au vu de la saison d’entraînement sérieuse et efficace qu’ils ont réalisé cette année. Karine Joly est la troisième femme à rentrer dans ce club très fermé des championnes du monde. Après Cathy Bouette et Domitille Kiger, Karine Joly accède elle aussi à ce titre suprême. Grégory Crozier est aux anges. Qu’il en soit récompensé, sa saison fût splendide. Quant à Baptiste Welsch, si jeune et si talentueux, il mérite largement le titre de vidéoman de l’année, tant son travail vidéo a été abouti, précis, et parfait. Il n’a pas tremblé. Il restera dans l’histoire du free Fly. Grâce à lui, le système fédéral fini de boucler une belle boucle ! En effet, arrivé en stage de détection en 2011 puis sélectionné par l’entraîneur, il est sélectionné ensuite en équipe de France seulement 6 ans plus tard en 2016. Puis il devient champion du monde 2 ans après, en 2018.
Une belle consécration !
L’équipe GoodVibes France 2 n’a pas démérité et obtient une belle médaille d’argent.
Grâce à eux, le FreeFly français reste sur le haut de l’affiche mondiale, avec son doublé encore historique !
(le dernier titre mondial en FreeFly été détenu par l’équipe Kristal en 2012 à Dubaï. Avant c’était en 2008 à Maubeuge avec l’équipe Babylon)

En freestyle l’équipe championne du monde en titre Solaris vient à l’instant de confirmer son titre 2018 en remportant son 2ème titre de champion du monde !

Le collectif artistique vient donc de réaliser un triplé gagnant historique ! Or et argent en FreeFly, puis médaille d’Or en freestyle ! Quelle Dream Team ce collectif France Artistique !! Merci à tous de faire rêver tant de générations… Vous êtes tous des athlètes en OR!”
Sébastien Chambet
Entraîneur National Disciplines Artistiques