Fédération Française de Parachutisme » 255 – Cpresse : coupe du monde Dubaï – 3 médailles

FFP

62 rue de Fecamp, 75012 Paris
Tel 01 53 46 68 68 - Fax 01 53 46 68 70
ffp@ffp.asso.fr

255 – Cpresse : coupe du monde Dubaï – 3 médailles

02 déc. 2017 - Haut Niveau   

Du 27 novembre au 1er décembre 2017, les équipes de France de Pilotage Sous Voile étaient à Dubaï (Emirats Arabes Unis) pour la coupe du monde de PSV. Quatre athlètes français étaient engagés sur cette compétition qui accueillait au total 25 nations et 97 athlètes, dont les meilleurs compétiteurs mondiaux de la discipline.

 Les français repartent de Dubaï avec 3 médailles : une médaille d’or en distance et une médaille de bronze ; en vitesse pour Cédric Veiga Rios et une médaille de bronze au classement par équipe. Nicolas Coadic, en précision est 4ème et Eric Philippe, au combiné des trois épreuves (distance, vitesse et précision) décroche la cinquième place. En bonus, l’équipe de France ressort de cette coupe du monde avec deux records établis par Cédric Veiga Rios : un record d’Europe en vitesse (2.054 secondes) et un record du monde en distance à 175,99mètres, le record précédant étant à169 mètres.

PHOTO de l’équipe de France ici

A propos de : 

Le Pilotage Sous Voile, une discipline exigeante et spectaculaire
Le Pilotage Sous Voile (ou Canopy Piloting) est la plus jeune discipline du parachutisme sportif mais aussi une des plus techniques. Les premiers Championnats du Monde ont eu lieu en 2006 mais le PSV n’est réellement apparu en France qu’en 2011. Cette discipline, très visuelle, voile ouverte, consiste en un posé en « sur-vitesse » sur une zone dédiée, après avoir entamé une trajectoire horizontale sur un plan d’eau dans une phase où la voile est « plane » grâce à une prise de vitesse, par virages serrés, débutée entre 300 et 700 mètres d’altitude afin d’accélérer la vitesse de la voile.

Trois épreuves sont regroupées dans le Pilotage Sous Voile :

  • La vitesse : passer le plus rapidement possible entre 2 capteurs éloignés d’environ 70 mètres et disposés sur une courbe de 70°
  • La distance : aller le plus loin après avoir touché l’eau
  • La précision : se poser dans une cible de 1 mètre par 1 mètre, debout, après avoir parcouru 4 zones d’environ 40 mètres au total en touchant l’eau avec le pied

 Contacts Presse: Marie Galvaing 06 81 62 51 26
E-mail: phoebus-communication@orange.fr
www.ffp.asso.fr / Facebook / Twitter